Des neutrinos voyageant plus vite que la lumière ?

C’est ce que semblent indiquer les mesures effectuées par une équipe de chercheurs menée par Dario Autiero, chercheur du CNRS, dans le
cadre de l’expérience internationale OPERA….

L’expérience OPERA? de quoi s’agit-il?

Le détecteur OPERA à Gran Sasso, en Italie. Les faisceaux de neutrinos produits au CERN, en Suisse, sont envoyés à plus de 700 km, à travers l’écorce terrestre, jusqu’au laboratoire italien souterrain.source:http://public.web.cern.ch/public/Welcome-fr.htmlI

Interview de Antonio Ereditato de l’université de Bern, porte-parole de l’expérience OPERA: cliquez sur l’image ci dessous

Quatre laboratoires du CNRS sont impliqués dans l’expérience OPERA :
– l’Institut de physique nucléaire de Lyon (CNRS/Université Claude Bernard-Lyon 1),
– l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (CNRS/Université de Strasbourg),
– le Laboratoire de l’accélérateur linéaire (CNRS/Université Paris-Sud 11) qui a participé jusqu’en 2005,
– le Laboratoire d’Annecy le Vieux de physique des particules (CNRS/Université de Savoie).

Cette expérience permet de mesurer le temps de  déplacement des neutrinos entre  les accélérateurs du CERN ( Genève) et les détecteurs installés dans le  Gran Sasso (Italie) 730 km plus loin.

NB:  Le neutrino est une particule neutre qui n’interagit que très faiblement. Les neutrinos, très courants, pourraient répondre à de nombreuses interrogations des physiciens (voir Particules).

« Septembre 2006 : L’installation CNGS (Neutrinos du CERN vers le Gran Sasso), nichée dans le complexe d’accélérateurs du Laboratoire, a produit son premier faisceau de neutrinos. Des milliards de neutrinos étaient pour la première fois envoyés à travers l’écorce terrestre jusqu’au Laboratoire de Gran Sasso en Italie.. » voir la suite ici

© CNRS Photothèque / FADAY, Jean-Marc: source

Voir le site web :http://operaweb.lngs.infn.it/?lang=en


? CNRS Photothèque/IPNL / FRESILLON, Cyril
Légende : Dario Autiero à l’IPNL, Lyon, septembre 2011. Au terme de trois ans d’analyses complexes, l’expérience OPERA dédiée à l’observation – depuis le laboratoire INFN du Gran Sasso (Italie) – du faisceau de neutrinos CNGS en provenance du CERN, à 730 km de distance a permis de conclure que les neutrinos parvenaient à destination plus rapidement que prévu. D’après les calculs, les neutrinos ont en effet 60 nanosecondes d’avance sur les 2,4 millisecondes qui devraient leur être nécessaires pour parcourir la distance séparant le CERN du Gran Sasso à la vitesse de la lumière.

A voir ici :communiqué de presse du CNRS.pdf

http://www.dailymotion.com/video/xl8vpf

Les neutrinos auraient-ils emprunté un raccourci entre le CERN et le GRAN Sasso?

Les résultats OPERA sont maintenant sous étroite surveillance dans la communauté de physique des particules… D’autres expériences sont  en cours pour les confirmer ou les  infirmer .. Nous verrons s’ils franchissent avec succès  l’épreuve du temps.

Si ces faits s’avèrent exacts, alors, et seulement alors,la théorie de la relativité restreinte d’Albert Einstein énoncée  en 1905 pourrait être remise en cause: Il avait affirmé entre autres que rien ne pouvait dépasser le vitesse de la lumière dans le vide.

http://www.dailymotion.com/video/x6czce http://www.dailymotion.com/video/x6d1ft http://www.dailymotion.com/video/x6d24q

A suivre ….