La gestion du sol, un enjeu durable pour l’humanité

Précisons tout d’abord le sens de « durable »….

Qu’est ce qu’un développement durable?

« Un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir. »  Extrait du rapport Brundtland (1987/ Commission mondiale sur l’environnement et le   développement /ADEME ‘(Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)

Cliquez sur l’image ci dessous pour voir le diaporama

Qu’est ce qu’un sol?

Le sol se compose :

-d’ éléments minéraux(ils proviennent des roches du sous-sol érodées par l’eau, le vent, le gel, les racines …)

-de matière organique (elle comprend des débris végétaux et des restes d’animaux morts)

Comment se forme t-il? Qui décompose la matière organique du sol?

Le sol est un milieu de vie qui abrite une grande biodiversité.De nombreux animaux et micro-organismes y vivent.

Voir l’animation interactive pour identifier les animaux du sol  ici

En voici quelques exemples.

Lithobie Lombric

Cloporte

CollemboleIule

Oribate source
Pseudoscorpion/vue ventrale

Voir les dossiers suivants:

 CNRS: tous au travail pour le sol

la faune du sol

l’exposition INRA :le sol

Source: college/frontenex

Les êtres vivants du sol se nourrissent les uns des autres : ils sont interdépendants.

Ils constituent les éléments de chaînes alimentaires; ces chaînes forment des réseaux.Dans ces réseaux, les détritivores (vers de terre ,insectes….)puis les décomposeurs (bactéries, champignons…)assurent la  transformation de la matière organique morte en matière minérale.La matière y est donc  recyclée en permanence.

« un sol résulte donc d’une longue interaction entre les roches et la biosphère, conditionnée par la présence d’eau et la température. Le sol est lent à se former, inégalement réparti à la surface de la planète. Il peut être facilement dégradé et souvent détourné de sa fonction biologique.

Sa gestion est un enjeu majeur pour l’humanité ».Extrait du Programme  SVT seconde

L’augmentation de la population humaine,  le réaménagement  des terres (implantations d’ industries,de nouvelles villes, de nouvelles  zones touristiques … ) , les changements climatiques, les pollutions  bouleversent les sols et leur biodiversité ;ils peuvent entrainer  leur dysfonctionnement. voir le  dossier cnrs.fr

En conclusion, le sol est fragile, c’est une ressource dont l’homme a un besoin immédiat.

Il a l’obligation morale de ne pas le gaspiller ,de ne pas le dégrader et de le garder « intact » pour les générations à venir: il doit donc  le gérer de façon durable.

Quelques documents annexes … (source   crdp.ac-amiens. )

-2011 : une expertise de l’état des sols en France.

-Biodiversité et sol : impact de l’Homme depuis le site du CNRS.

-Agriculture et biodiversité – depuis le site de l’INRA.

-Dégradation du sol et développement durable en Europe: ayons les pieds sur terre, depuis le site de l’AEE (agence de l’Union européenne).

-Sites et sols pollués : le site ministériel.

le dossier « Ma terre »/Les-sols

… plus orientés SVT

-Pesticides et pollution des sols, des données moléculaires à prendre en compte : site académique de Créteil.

-Effet d’une pollution métallique (plomb) sur la biodiversité dans la litière d’un sol, un schéma  : site SVT de l’académie de Dijon.

 

-la_ressource_en_sol, support_de_la_biodiversité_et_de_l’activité_humaine

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page