Peut-on réduire le rejet de méthane par les vaches ?

Les ruminants participent au  réchauffement climatique… 

Les vaches rejettent  du méthane ( gaz à effet de serre ) .Chaque vache produit 400 à 600 L de méthane par jour ..

Production de méthane par la vache/ source  SVT Ac Dijon

Peut-on trouver une solution pour réduire cette production de méthane ?

Vache / Jura  /@ Marine Brez

Tout d’abord, qu’est ce que le méthane ?

Le méthane (CH4 ) est un hydrocarbure ,  c’est  un gaz à effet de serre 25 fois plus puissant que le CO2 . Il fait partie du « panier » des gaz que les États signataires du protocole de l’ONU de lutte contre le réchauffement climatique se sont engagés à réduire.

Volta découvre  la méthanisation (production de méthane ) en  1776   en observant  la libération de gaz au-dessus d’un marais… Ce n’est qu’en 1892 que le nom de méthane fut admis.

Comment se forme le méthane ?

Le méthane se forme dans des milieux anaérobies naturels (fumier, lacs, tourbières….) par décomposition des déchets organiques sous l’action de bactéries.

 Les vaches produisent du méthane…

Certains  ruminants (vaches, chèvres)  au cours de leur digestion , libèrent une
quantité importante de méthane, qui est un gaz à fort effet de serre .

Il provient de la  dégradation anaérobie de la biomasse végétale ingérée par les microorganismes présents dans leur tube digestif:

Les aliments des bovins en lactation contiennent environ  70% de glucides ( amidon, cellulose …).

La digestion des glucides est effectuée essentiellement par  les microorganismes (bactéries,   protozoaires, archées et  champignons )  du rumen ( panse ) :

Ils  digèrent les glucides en deux étapes:

1 / les glucides complexes ( amidon) sont dégradés en glucides simples (ex. glucose)

2/ les glucides simples sont fermentés par les microorganismes

On obtient alors :

–  des acides gras volatils

–     des gaz (du gaz carbonique (CO2), de l’hydrogène (H) et du méthane (CH4));

–     de l’eau (H2O).

Plus de précisions sur ce document  .

Une représentation très  simple: De l’herbe au lait- Du lait au yaourt

Les bovins représentent 5 % des 500 millions de tonnes de CO2 émises par la France, soit 26 millions de tonnes d’équivalent CO2 (un peu plus d’un million de tonnes de méthane) ….

Comment réduire les rejets de méthane par les vaches ?

Image de prévisualisation YouTube

Aujourd’hui L’INRA a  une solution pour réduire cette production

L’INRA a mis au point  un régime alimentaire à base de lin pour réduire de 20 % à 30% le méthane émis par les vaches… A voir  ici sur le site Sciences et Avenir , sur le site  de l’INRA ,sur le s

En 2008, Danone a lancé le projet Linus en France, en partenariat avec l’association Bleu Blanc Cœur et l’INRA, pour faire évoluer l’alimentation des vaches, afin de réduire la teneur de certains acides gras saturés dans le lait. La solution ? Introduire des graines lin cuit dans leur alimentation, ce qui non seulement améliore leur santé, leur « productivité », mais aussi la qualité nutritionnelle de leur lait et permet de réduire de 20 à 30% les émissions de méthane voir la suite

« en théorie, si toutes les vaches françaises mangeaient du lin et rotaient 10 % de méthane en moins, l’économie serait de 2,6 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an, soit ce qu’émet 1,5 million de voitures en un an »  Pierre Weill, président de Valorex.

1 réflexion sur « Peut-on réduire le rejet de méthane par les vaches ? »

  1. Ping : L'impolitesse des dinosaures au cœur du réchauffement climatique? - Jurassic Park Network

Les commentaires sont fermés.