FAO :manger des insectes pour lutter contre la faim

 Manger des insectes pour lutter contre la faim dans le monde?

Près de deux milliards de personnes dans le monde mangent déjà traditionnellement des insectes ( 1.900 espèces sont consommées : scolythes, chenilles, abeilles,  guêpes,  fourmis,  sauterelles,  criquets… )…… Les possibilités de consommation sont bien plus importantes ….

Women selling caterpillars in Bangui, Central African Republic (P. Vantomme) Source FAO

Pour cela , nous devons préserver les  forêts:

José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture ) a précisé que l’agroforesterie (mode d’occupation des sols associant arbres et production agricole) était essentielle à la lutte contre la faim et devait être mieux intégrée dans les politiques de sécurité alimentaire et d’utilisation des sols.

  voir le dossier :Les forêts au service de la nutrition et de la sécurité alimentaire.

 

Image de prévisualisation YouTube

Pourquoi consommer des insectes ?

Selon  la FAO , ils constituent une  bonne alternative alimentaire  et apportent autant d’éléments nutritifs que le poulet, le porc, le bœuf …..En effet, de nombreux insectes  sont riches en protéines,  lipides,  calcium, fer et zinc ( voir le dossier en anglais ici )

Image de prévisualisation YouTube

Nous ne disons pas que les gens doivent consommer des insectes à tout prix », a souligné la Directrice de la Division de l’économie, des politiques et des produits forestiers à la FAO et coauteur, avec Eva Muller, de l’ouvrage Des insectes comestibles. « Nous disons simplement que les insectes constituent l’une des ressources fournies par les forêts et que leur apport potentiel à l’alimentation, notamment l’alimentation animale, est généralement sous-exploité. Cependant, à mesure que les habitats forestiers disparaissent, nous risquons de perdre des espèces avant même d’avoir compris comment les utiliser pour réduire la faim

N’oublions pas que dans le monde  870 millions de personnes souffrent tous les jours de la faim.

  D’après les prévisions, la population mondiale  dépassera neuf milliards de personnes d’ici à 2050, la production agricole mondiale doit augmenter de 60 % environ pour satisfaire les besoins alimentaires mondiaux…..

source : ONU :les produits forestiers, dont les insectes, sont essentiels à la lutte contre la faim