2009:liste des articles

-Les accords de la conférence de Copenhague 

-Le Cachemire et la progression de la désertification 

-Copenhague 2009:quel est notre avenir climatique?

-Face à la réalité du réchauffement climatique et à la responsabilité humaine dans ces dérèglements, une politique de lutte contre le réchauffement de la planète s’installe dans les années 1990 :


Les accords de la conférence de copenhague

 

La conférence de Copenhague s’est terminée le 19 Décembre 2010

« Les pays ont abouti a un accord dans lequel ils conviennent pour la première fois de limiter à 2 ºC la hausse des températures dans le monde. Ils se sont engagés à financer la prévention de la déforestation et de la dégradation des forêts et à soutenir les mesures d’adaptation en octroyant davantage de financements. » Source : http://www.un.org/fr/climatechange/

 

Le Cachemire et la progression de la désertification

-Regardons plus précisement les photos sur la désertification de la chine http://www.collectifargos.com/Chine—la-colere-du-dragon-jaune,1,179,1

Quelles sont les causes de cette désertification ?

– l’épuisement de l’eau des nappes phréatiques du à un arrosage intensif des cultures (La population est de plus en plus grande, les besoins en légumes et céréales s’accroissent.).

– la disparition de la steppe causée par un élevage intensif des chèvres pashmina produisant le cachemire.

Mais comment la démocratisation du cachemire rare et cher a-t-elle pu provoquer cette désertification ?

Voila l’histoire du cachemire :

L’authentique laine de cachemire trouve son origine sur les plateaux du Ladakh(Himalaya/Inde) et du Tibet (Himalaya/Chine).

 1006228Source

 

. En effet, à une altitude moyenne de 4000 mètres vit la Capra Hircus, une chèvre aujourd’hui domestiquée, plus connue sous le nom de chèvre Pashmina.

 pashmina-goatSource


La précieuse laine cachemire est produite par cette chèvre……

Face à la demande mondiale accrue de cachemire, d’autres pays se lancent dans la production. Il faut produire plus et moins cher !!!Sans se soucier des conséquences sur l’environnement !!!

Aujourd’hui, c’est essentiellement en Mongolie et en Chine qu’il faut chercher cette laine.  

Map_of_Mongolia_topographic_de
Les bergers de Mongolie élèvent ces chèvres.

Mais ces animaux, qui mangent jusqu’à la racine des plantes, dégradent considérablement les sols……Le désert gagne du terrain ……

 desert-de-chine_620x465Le désert de Chine :Source

 

Les premières dunes sont désormais à moins de 80 km au nord de Pékin et s’en rapprochent de plusieurs kilomètres chaque année….. De fréquents vents de sable soufflent sur la capitale.

DustStorm_China_MER_RR_Orbit21586_20060417_or-c00db-763f1 « Il s’agit d’une image prise par le satellite Envisat au-dessus de la capitale chinoise, le 17 avril 2006 au moment où des vents violents de sable balaient la région. Ces poussières de sable jaune orangé sont clairement visibles entre les nuages blancs. Ce jour-là, Beijing(Pékin) a affronté la pire tempête de sable de ces cinq dernières années puisque ce n’est pas moins de 300 000 tonnes de poussières jaunes et de sable qui se sont abattues sur la ville. »Source

tempête de sable en Chine
tempête de sable en Chine

Source

Face à cette menace, le gouvernement chinois a lancé un vaste projet de reboisement qui s’étend sur 4500 km au nord et à l’ouest….Des arbres sont plantés avec l’aide de plusieurs ONG:certains meurent par manque d’eau….

 
 
 
 
 

 

District de Yongning: Fixation des dunes sur un sol sableux nivelé avec plantation de haies brise-vent et aménagement d’un couvert graminéen, projet sino-allemand de reboisement (SGAP) dans la province autonome de Ningxia Hui.
District de Yongning: Fixation des dunes sur un sol sableux nivelé avec plantation de haies brise-vent et aménagement d’un couvert graminéen, projet sino-allemand de reboisement (SGAP) dans la province autonome de Ningxia Hui.

Source de la photo

Voir la vidéo sur : http://ma-tvideo.france3.fr/video/iLyROoaftQn9.html%22%3EReboisement

En même temps, un déplacement forcé des populations a été adopté dans la province du Guizhou, l’une des plus pauvres de la Chine.

Les réponses apportées par les autorités chinoises n’ont pas encore complètement résolu ce problème de désertification…..

NB:vous pouvez voir la vidéo « histoire d’un pull en cachemire sur https://lewebpedagogique.com/blog/2009/12/05/edd-une-approche-systemique-par-lhistoire-dun-pull-en-cachemire/ ou en plein écran sur ce lien http://www.dailymotion.com/swf/xbepju

 

 

Copenhague 2009:quel est notre avenir climatique?

-Aperçu et conclusions du congrès scientifique de Copenhague (10-12 mars 2009):

Ce congrès s’inscrivait dans la perspective de la COP 15 qui se tient en ce moment à Copenhague(Danemark).

Il se proposait de fournir aux délégués les données scientifiques les plus récentes sur l’ensemble des problèmes à aborder, et de s’assurer de leur accès à l’état actuel des connaissances sur le changement climatique.
Voir le dossier :

http://climatecongress.ku.dk/pdf/Synthesis_Report_-_French_-_ISBN.pdf/

  -Du 7 au 18 décembre 2009 se tient à Copenhague, au Danemark, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, la plus importante depuis celle de Kyoto en 1997.

cop15_logo_b_m[1]source 31177369[1]Le Bella center de Copenhague où se tient la conférence(source)


Les dirigeants du monde entier devront surmonter leurs divergences d’intérêts pour se rassembler autour d’un projet politique mondial et ainsi donner une suite au protocole de Kyoto.
En ouverture de la conférence de Copenhague, les participants ont visionné un film de 4 minutes intitulé : « Please, help the world » (en français : « S’il vous plait, aidez le monde « )

Vous pouvez suivre les actualités sur cette conférence sur:
-Le site du ministère du développement durable sur la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP15):
http://www.conference-copenhague.gouv.fr/copenhague/


– Le site officiel
:
http://fr.cop15.dk/

-ARGOS expose à Copenhague

5301

Voir les photos sur http://www.collectifargos.com/Avec-les-refugies-climatiques,6,29,1

Cliquer ici pour lire la suite…