Expérience OPERA:les neutrinos se déplacent-ils toujours plus vite que la lumière?

Des neutrinos plus rapides que la lumière:

Suite au séminaire tenu au CERN le 23 septembre dernier, la collaboration OPERA a vérifié à nouveau un grand nombre d’aspects de son analyse .

Voir l’article du mois de septembre:http://lewebpedagogique.com/arnaud/2011/09/25/des-neutrinos-voyageant-plus-vite-que-la-lumiere/

« L’un des tests-clés a consisté à refaire la mesure avec des impulsions de faisceau très brèves en provenance du CERN. Cela a permis de mesurer plus précisément le temps d’extraction des protons qui permettent de produire le faisceau de neutrinos.

Ce test confirme la précision de la mesure temporelle d’OPERA, excluant l’une des sources possibles d’erreur systématique. Les nouvelles mesures ne changent en rien la conclusion tirée initialement. L’anomalie observée dans le temps de vol des neutrinos entre le CERN et le Gran Sasso doit toutefois être étudiée de manière plus approfondie et faire l’objet de mesures indépendantes avant qu’on puisse la réfuter ou la confirmer.« source:http://press.web.cern.ch/press/pressreleases/releases2011/PR19.11F.html

voir la publication ici:http://arxiv.org/vc/arxiv/papers/1109/1109.4897v1.pdf

http://www.dailymotion.com/video/xlw82l

NB: mise à jour:voir l’article

http://lewebpedagogique.com/arnaud/2012/03/29/avec-icarus-les-neutrinos-circulent-toujours-a-la-vitesse-de-la-lumiere/

« Brinicle », le doigt glacé de la mort filmé en Antarctique

 

Hugh Miller et Doug Anderson, caméramans de la BBC filment le « brinicle »

 

Source:http://news.bbcimg.co.uk/media/images/56860000/jpg/_56860983_hughmillertimelapsebrinacle-4.jpg

 

A la dérive sous la surface de l’océan austral,  le « brinicle » se comporte comme  une rivière: il gèle  tous les organismes vivants du plancher océanique se trouvant sur son passage

http://www.dailymotion.com/video/xmjst6

« Hugh Miller et Doug Anderson, caméramans de la BBC sont parvenus pour la toute première fois à enregistrer des séquences d’un phénomène naturel désigné par les scientifiques sous le nom anglophone de « Brinicle ». Les images surprenantes montées en accéléré, présentent une structure gigantesque assimilable à une éponge de glace imbibée d’eau salée. Son aspect redoutable lui vaut le surnom de « doigt de glace de la mort ». En effet, à la dérive sous les eaux de l’Antarctique, cette effrayante colonne d’eau glacée gèle tout ce qui croise son parcours, y compris la faune du plancher océanique. »

Voir l’article sur: http://www.bbc.co.uk/nature/15835017

Dan Shechtman obtient le prix Nobel de chimie 2011 pour sa découverte des quasicristaux

L’Académie royale suédoise des sciences a décidé de décerner le prix Nobel de chimie  2011 à Dan Shechtman  (Technion – Israel Institute of Technology, Haifa, Israel ) «Pour la découverte des quasi-cristaux ».

Image de prévisualisation YouTube
Une remarquable mosaïque d’atomes...

« Dans les  quasicristaux, on trouve les mosaïques fascinantes du monde arabe reproduites à l’échelle des atomes: des modèles réguliers qui ne se répètent jamais.

Cependant, la configuration trouvée dans  les quasicristaux était considérée comme impossible…  Le Prix Nobel de chimie 2011 a fondamentalement modifié la façon dont les chimistes conçoivent des matières solides…

Quand les scientifiques décrivent les quasicristaux  de Shechtman, ils utilisent un concept qui vient des mathématiques et l’art:le nombre d’or  Ce nombre avait déjà suscité l’intérêt des mathématiciens de la Grèce antique, comme il est souvent apparu dans la géométrie. Dans les quasicristaux, par exemple, le rapport des distances différentes entre les atomes est lié au nombre d’or. »source:http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/chemistry/laureates/2011/press.html

Un peu d’historique:précisons cette découverte:

Qu’est ce qu’un cristal? 

Jusqu’en 1982, c’est  un arrangement d’ atomes selon une « maille » , qui se répète de façon périodique tout au long du matériau ( travaux de René Just Haüy à la fin du XVIIIe siècle ).

Un exemple de maille:

 le sel de cuisine ou chlorure de sodium

Le chlorure de sodium cristallise selon une « maille » unitaire  cubique faces centrées: ses atomes sont arrangés selon un motif de forme cubique avec des atomes verts (chlore) sur les sommets et aux centres des faces et des atomes gris (sodium) sur les arêtes et au milieu du cube

H Padleckas

Comment passer à l’échelle du cristal?….Le pavage 

Pour construire des pavages ( échelle du cristal)  la maille  se répète selon des règles (symétrie de rotation , de translation).

Un motif qui possède une symétrie d’ordre 3, 4 ou 6  peut paver le plan.( des  rectangles, des triangles, des carrés et des hexagones « structure en nid d’abeille »).

© Nobelprize.org

Comment faire des pavages  de pentagones ? …..sans laisser aucun espace?…..

Jusqu’aux travaux de Dan Shechtman(1982), on pensait que ces mailles ne pouvaient pas s’agencer en un cristal.

Cependant,  cette  « prouesse » mathématique  avait été  été réalisée en 1974 par  Roger Penrose.

Il réussit à construire un pavage avec deux types de losanges( bleus et jaunes) de telle sorte que l’ensemble soit non-périodique (pas de symétrie de translation). De plus,  la symétrie de rotation du pentagone est bien utilisée …

Dans un pavage de taille infini, le rapport entre le nombre de pavés jaunes sur le nombre de pavés bleus est  le nombre d’or !(voir ici)

A voir ici:

http://mathematiques.ac-bordeaux.fr/pedalyc/seqdocped/geoplane/penrose/penrose.pdf

 

http://serge.mehl.free.fr/chrono/Penrose.html

Ce type d’arrangement existe bien…..On le retrouve dans les quasicristaux (travaux de Dan Shectman /1982)

En 1982, en travaillant sur des échantillons d’ alliage d’aluminium et de manganèse refroidi rapidement , Dan Shechtman (prix Nobel de Chimie 2011) découvre  le  cristal  interdit par la théorie ….Le quasicristal est là !
Image de prévisualisation YouTube

Ce n’est qu’en 1992 que l’Union internationale de cristallographie a modifié la définition d’un cristal pour englober celle des quasi-cristaux.

Des centaines de quasicristaux ont été synthétisés en laboratoire. En 2009, des chercheurs ont trouvé des quasicristaux dans une roche provenant de Russie et contenant de l’aluminium, du cuivre et du fer.

Depuis les quasicristaux font l’objet de recherches,  leur avenir est prometteur….
( http://www.ardi-rhonealpes.fr/c/document_library/get_file?uuid=3a26af1c-5766-4de1-8491-213429ac8213&groupId=10136)

« Les retombées concrètes, pour le moment, ne sont pas nombreuses. Mais les matériaux (de quasicristaux) présentent des propriétés inattendues. Ils sont très résistants(…). Ils ne peuvent ni s’oxyder, ni rouiller « .Astrid Graslund, professeur de biophysique à l’université de Stockholm et secrétaire du comité Nobel de chimie,

.Sources :

– http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/chemistry/laureates/2011/info_publ_eng_2011.pd

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actualite-le-prix-nobel-de-chimie-2011-28050.php

http://membres.multimania.fr/quasicristal/

La Science plus près de nous: Fête de la Science 2011 du 12 au 16 octobre

La fête de la Science a 20 ans .Son but est de rendre la Science accessible à tous .Organisée  sous l’égide du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, elle se déroulera cette année  du 12 au 16 octobre .

La chimie (à voir ici ) et l’Outre-mer sont les thématiques privilégiées.


© de la Fête de la science  – MESR »http://www.fetedelascience.fr/pid25794/20e-edition-de-la-fete-de-la-science.html

« Manipulez, jouez, expérimentez, visitez des laboratoires, dialoguez avec des chercheurs : la Fête de la science, ce sont des milliers d’animations scientifiques gratuites, inventives et ludiques partout en France… La Fête de la science 2011 se déroule du 12 au 16 octobre. » source© de la Fête de la science  – MESR »

Pour en savoir plus et connaitre les manifestations de votre région allez ici: http://www.fetedelascience.fr/

Les cinq lauréats nationaux 2011

Dans le cadre de la 20e édition de la Fête de la science, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a retenu 5 projets innovants qu’il finance pour un montant de 200 000 euros.

A voir ici:http://www.fetedelascience.fr/pid25797/5-laureats-nationaux-2011.html

 

Par exemple, à Paris....

 « Menez l’enquête au musée du quai Branly, au Muséum national d’Histoire naturelle, au Palais de la découverte et au Musée des arts et métiers.

Ces quatre cités culturelles et scientifiques, actrices de la recherche et de l’enseignement supérieur, fêtent ensemble l’Année internationale de la chimie en échangeant 16 oeuvres de leurs collections scientifiques, artistiques et techniques, en lien avec la chimie. »

Voir le jeu : http://www.lenquetescientifique.com/index.php/accueil