« gyres de déchets des océans » : des courants de sorties existent..

gyres de déchets : Les dechets plastiques  ne seraient  pas condamnés à tourbillonner irrémédiablement au centre des océans ….

Des chercheurs de l’IRD et du CNRS viennent de montrer qu’il existe des « courants de sortie » de ces zones du grand large où ils s’accumulent.

Dans chaque océan existe un grand gyre de déchets

Les vents à la surface des océans et la rotation de la Terre (via la force de Coriolis), créent d’immenses vortex, appelés les « gyres océaniques ».

les principaux gyres océaniques

les principaux gyres océaniques @NOAA

Ils se forment Pacifique Nord et Sud, Atlantique Nord et Sud, océan Indien.

 

 

 

 

Ces gigantesques tourbillons entraînent tous les objets et débris de plastique flottant à la surface de l’eau et favorisent  leur accumulation d’année en année.

L’ immense plaque de déchets du Pacifique nord a  la taille est d’un tiers des Etats-Unis ou de six fois la France.
 
Cette pollution constitue un problème planétaire, menaçant  la biodiversité marine.

Des « portes de sortie » existent

gyre © © CNRS / Bruno Blanke Zone de convergence et courants de sortie dans le Pacifique sud

Les scientifiques ont travaillé à partir de la circulation océanique dans le Pacifique modélisée avec une résolution spatiale beaucoup plus fine que celle des modèles habituellement utilisés pour ce type d’étude (typiquement ceux utilisés pour les recherches sur le climat). Ils ont en effet simulé les trajectoires de plusieurs millions de particules, avec des courants définis sur des maillages du 1/32° au 1/4° (soit de quelques km à quelques dizaines de km).

Les résultats obtenus mettent en évidence des courants, de quelques centaines de kilomètres de large, qui s’échappent depuis le cœur du gyre subtropical pour faire route vers l’est. À ces courants s’ajoutent des processus physiques tels que les effets du vent et des vagues, non pris en compte dans les modèles, qui peuvent également modifier la trajectoire et le temps de transit des particules et débris.

 Les côtes sud-américaines voient les déchets s’accumuler sur leurs littoraux
Dans le Pacifique, les déchets ne seraient donc pas nécessairement piégés au centre du gyre océanique et pourraient s’évacuer en direction des côtes américaines.

De plus amples observations, modélisations et analyses sont nécessaires pour mieux comprendre les courants océaniques de surface qui régissent le lent cheminement des déchets de plastique à la surface des océans et mettre sur pied, à terme, des stratégies de collecte et de recyclage de tous ces détritus.

D’autres études sont en cours sur la fragmentation de ces déchets:

Pour mieux connaître la fragmentation des microplastiques sous l’effet de la lumière et de l’abrasion des vagues, des chercheurs ont combiné des analyses physico-chimiques à une modélisation statistique. Ils ont ainsi montré que les débris plastiques ont des comportements bien distincts suivant leur taille. Les plus gros flotteraient à plat à la surface de l’eau, avec une face exposée préférentiellement à la lumière du soleil. Mais les chercheurs ont observé moins de débris de petite taille (environ 1 mg) que ce que prévoit le modèle mathématique. Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer ce déficit. Ces résultats ont été obtenus par des chercheurs du CNRS et de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier1, à partir d’échantillons récoltés lors de l’Expédition 7e Continent. Ils sont publiés dans la revue Environmental Science and Technology, le 23 mai 2016…..

Voir la suite et télécharger le communiqué de presse : CP microplastiques océan

Source partielle IRD: télécharger le communiqué:  Actualite?+scientifique+n°495

Le fond des océans envahi par les déchets

Une nouvelle attristante dont tout le monde se doutait : nous savions déjà que les déchets s’accumulaient à la surface des océans (les 5 gyres )

Aujourd’hui la pollution du fond des océans est confirmée par ces photos :

déchets océans

Déchets sur le fond marin des eaux européennes. source Plos One

Des filets de pêche, des sacs plastiques,des bouteilles en verre, en métal, des morceaux de papier, de carton …

Bref, le fond des océans envahi par les déchets: voilà ce que montrent les résultats des études publiés dans Plos one .

Avec 6,4  millions  de tonnes de déchets entrant dans les océans chaque année, Il est urgent d’agir!!!

sans titre2

Des détails sur cette étude  :

  • 32 sites étudiés

journal.pone.0095839.g001

  • Les résultats

sans titre2

journal.pone.0095839.g007

  •  Conclusions :

    La grande quantité de déchets  capable d’atteindre le fond de l’océan profond est un problème majeur dans le monde entier.

    Nous avons  peu de données  au sujet des sources de ces déchets, de leurs  modes de distribution, de leur abondance  et de leurs  impacts sur les habitats et la faune associée.

     À l’heure actuelle, la densité des déchets  dans la mer profonde est plus faible que celle observée sur certaines plages fortement polluées (catalanes et portugaises), mais contrairement à la zone côtière, seule une infime partie des fonds marins a été visitée à ce jour.

La communauté scientifique doit rester très attentive mais n’oublions pas que ce problème nous concerne tous !!!

source partielle de l’article :http://www.plosone.org/article/info:doi/10.1371/journal.pone.0095839

EDD: On croule sous les déchets

EDD: On croule sous les déchets !!!!

Les SVT  sont impliquées dans les problématiques relatives à l’environnement ; elles s’inscrivent naturellement  dans les enjeux du développement durable (EDD)

. SVT

A/ Ancrage dans le programme du dossier  EDD: On croule sous les déchets !!!!:

1 – Programme officiel SVT / 6ième :

L’origine de la matière des êtres vivants

L’activité des êtres vivants du sol assure la transformation de la matière organique

Recyclage de la de la matière dans le sol

2-Thème de convergence:EDD / Décomposition et élimination des déchets liés aux activités humaines

. 3 – Socle commun de connaissances et de compétences : attitude de responsabilité face à l’environnement  

B/Objectif éducatif

Nous savons  que les déchets domestiques et industriels produits par l’homme modifient les milieux; ils peuvent les rendre impropres à la vie . La biodiversité s’en trouve diminuée…..

Il s’agit de faire prendre conscience aux élèves de la nécessité de réduction  des déchets, de leur tri et de leur recyclage  dans une perspective de développement durable.

Déchargement des déchets dans un centre d'incinération

Déchargement des déchets dans un centre d’incinération Auteur:Kevin.B

C/ Exercice proposé : « Être écocitoyen »

« Être écocitoyen »

1/ D’après le graphique ci-dessous, quelle quantité moyenne d’ordures ménagères chaque français produit-il en 1960, en 2000 ?

2/Comparez ces deux quantités, que constatez vous ? Précisez votre réponse puis complétez la phrase suivante :La production moyenne d’ordures ménagères par français a …….. en …….. ans.

3/Qu’en est-il en 2009 ?
On croule sous les déchets !!!
« Chacun d’entre nous produit 590 kg de déchets par an et par habitant dont :
– 390 kg dans nos poubelles et les conteneurs de tri,….. Cliquez ici pour tout l’exercice

Pour aller plus loin : cliquez sur Quelques liens

Vous avez toujours voulu savoir ce que deviennent les bouteilles et flacons plastiques que vous triez… http://www.dailymotion.com/video/xd9gwb http://www.dailymotion.com/video/x9a84h