l’érosion et la sédimentation pourraient engendrer des séismes

l’érosion et la sédimentation pourraient engendrer des séismes …

séismes

Connaître et mesurer l’aléa  sismique est l’un des défis majeurs des sciences de la Terre.

La tectonique des plaques est  généralement  considérée comme le seul mécanisme modifiant l’activité des failles ( augmentation des contraintes à l’origine des séismes) …

Image de prévisualisation YouTube

L’érosion pourrait provoquer des séismes

« Les processus de surface, c’est-à-dire l’érosion et la sédimentation, pourraient déclencher des séismes superficiels (inférieurs à cinq kilomètres de profondeur) et favoriser la propagation de grands séismes profonds jusqu’à la surface.

C’est ce que viennent de démontrer des chercheurs des laboratoires de Montpellier (CNRS/Université de Montpellier 2) et de l’Institut de physique du globe de Paris (CNRS/IPGP/Université Paris Diderot) en collaboration avec un scientifique taiwanais. Alors que la tectonique des plaques était généralement considérée comme le seul mécanisme capable d’influencer durablement l’activité des failles, les processus de surface augmenteraient aussi les contraintes que subissent les failles actives, comme celles situées à Taïwan, une des zones les plus sismiques au monde. Ces travaux sont publiés dans Nature Communications le 21 novembre 2014.

Au cours des dernières décennies, de nombreux travaux se sont intéressés à l’évolution des paysages des chaînes de montagne aux échelles de temps géologiques (1 à 100 millions d’années). Objectif : mieux comprendre la dynamique et les relations entre les processus d’érosion, de sédimentation ou de déformation tectonique. Des travaux récents ont démontré que la surface de la Terre pouvait changer très fortement en seulement quelques jours, mois ou années, par exemple lors d’évènements extrêmes comme les typhons ou les séismes de fortes magnitudes. Ces évènements génèrent de nombreux glissements de terrain et un transport sédimentaire accru dans les rivières, comme ce fut le cas en 2009 lors du passage à Taïwan du typhon Morakot qui a entrainé une érosion brutale des paysages. Ces changements rapides de la forme de la surface de la Terre modifient l’équilibre des forces en profondeur à l’emplacement des failles actives. « Télécharger le communiqué du CNRS :érosion

Faire le point sur la tectonique des Plaques (document pour les professeurs)

En 45 ans, les choses changent …

L’AFPSVT (Association pour la formation des professeurs de Sciences de la Vie et de la Terre) a organisé un colloque sur les Modèles et modélisation en SVT .

  • Pierre Thomas y a présenté le modèle de la tectonique des plaques:

Image de prévisualisation YouTube

Voir le diaporama sur le modèle de la tectonique des plaques

  • A voir également :la dynamique mantellique – Conférence de Pierre Thomas, 10 mai 2016 à Canopé.

Pierre Thomas est professeur de géologie à l’ENS de Lyon

Pierre Thomas travaille sur la géologie des planètes et satellites et sur l’origine de la Terre et du Système Solaire. Vulgarisateur passionnant et passionné, Il publie de nombreux articles sur le site Planet-Terre (Ressources pour les professeurs de collège et lycée en sciences de la vie et de la Terre).

Télécharger le PDF ladynamiquemantelliqueformationrouenmai20168mai20h

SVT : Dérive des continents et tectonique des plaques

L’hypothèse de la dérive des continents  fut présentée par Alfred Wegener en janvier 1912,  elle bouleverse la vision de la Terre : elle défend l’idée essentielle du mobilisme :elle  explique que les continents se cassent, dérivent sur des milliers de kilomètres, et entrent en collision.  Elle reposait sur l’observation des continents, faute d’un mécanisme explicatif satisfaisant ; cette théorie  bousculait de nombreuses idées établies, Alfred Wegener ne réussit pas à faire reconnaître son point de vue .

File:Wegener 1912.gifAlfred Wegener

La théorie de la tectonique des plaques a vu le jour à la fin des années 1960 : Elle reprend les conceptions mobilistes de Wegener,  les développe et leur fournit une assise théorique solide en s’appuyant sur l’hypothèse alors toute récente de l’expansion des fonds océaniques.

Voici quelques documents pour bien comprendre ce sujet :

 

http://www.dailymotion.com/video/x3melf http://www.dailymotion.com/video/x3mfiw http://www.dailymotion.com/video/x3mfi3
  • L’université de tous les savoirs : De la dérive des continents à la Tectonique des plaques par Xavier Le Pichon