La mortalité infantile

Nous avons étudié l’objectif n°4, c’est-à-dire « réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans ». Aujourd’hui grâce a nos recherches nous savons que l’objectif n’est pas atteint.

Prématuré couché dans une isolette

La mortalité des enfants a diminué de plus d’un tiers, mais la progression est encore trop lente pour que la cible soit atteinte. La mortalité infantile a 6 causes principales : La diarrhée (17%), la rougeole, la pneumonie (19%), la naissance prématurée (10%), l’infection néonatale (10%), le paludisme (8%), le manque d’oxygène à la naissance (8%) . Le risque de décès est plus élevé en zone rurale et dans les pays les plus pauvres. La mortalité fait beaucoup de victimes dans le monde. Un nouveau-né sur 1000 meurt avant d’atteindre l’âge de 5 ans. Le nombre de décès est passé de 12 millions en 1990 à 7,6 millions en 2010.

La mortalité infantile dans le monde

Sur cette carte, nous constatons que l’Afrique est beaucoup touchée par la mortalité infantile, ainsi que l’Inde. Par contre l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Australie ne sont pas touchées. Cela s’explique car ces pays sont riches. Les enfants sont donc mieux soignés.

MortaliteInfantile2012

Sur ce graphique nous pouvons voir le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans dans les pays en développement. En 1990 le taux de mortalité infantile des moins de 5 ans avait atteint 89 %. Il a baissé de 29 % en 2011. L’objectif pour 2015 est une baisse de 27 %.

Sur cette caricature on voit une maman qui transporte un enfant dans un landau qui ressemble à un cercueil. La maman est triste car elle a perdu son enfant. Avec cette caricature, l’auteur a voulu sensibiliser le public au problème de la mortalité infantile (voir lien).

Pour conclure, on peut dire que le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans dans le monde est encore très élevé.

  Sophie P., Anais M. & Christelle J.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *