07 Mar
2011

Approches du Baroque: présentation de Montaigne

A propos du texte 1

Les Essais de Montaigne, chapitre XII, Apologie de Raymond Sebon

Présentation de Montaigne : MICHEL EYQUEM DE MONTAIGNE


Date de naissance

et date de mort

28 février 1533

13 septembre 1592

Evénements biographiques

importants

*Responsabilités juridiques et politiques (conseiller à la cour des aides de Périgueux ;maire de Bordeaux de 1581 à 1586).*A partir de 1570, se retire dans sa « librairie » (sa bibliothèque) et se met à écrire.

*Voyages en Europe (particulièrement en Italie).

*Pendant les guerres de religion, se maintient entre les deux partis opposés,ce qui lui vaut des menaces de part et d’autre.

Mouvement

littéraire

auquel

il est apparenté

  • Par son goût pour l’antiquité, sa très grande culture latine et l’importance qu’il attache à l’éducation et à la réflexion, Montaigne s’apparente à l’humanisme. Il garde aussi une grande confiance dans les qualités humaines. Son modèle de vie reste le philosophe Socrate, qui vécut à Athènes à la fin du V ème siècle.
  • Cependant, son expérience du monde lui a donné une très grande lucidité : au fur et à mesure de son œuvre, il met en évidence l’instabilité des êtres et des choses. Cette acceptation du mouvement fait de luiun précurseur du mouvement baroque.
Œuvres importantes

Les essais

Signification du titre : volonté de mettre à l’épreuve, « essayer » ses capacités de réflexion, en rédigeant (au début) de courts chapitres faisant le point sur ses opinions relatives à tel ou tel sujet.

Au fil de l’œuvre, ces chapitres, ces essais deviendront de plus en plus longs et d’une organisation de plus en plus capricieuse.

(a)    1ere publication en 1580 : livre I et II

(b)   2ème publication en 1588 : livres I et II avec corrections ; livre III

(c)    3ème édition (posthume, dite de Bordeaux) : les corrections de Montaigne sur les trois livres.

Ne pas oublier : Montaigne ne rature jamais, il ajoute.

Une citation : « Il n’est rien de si beau et de si légitime que de faire bien l’homme et dûment, ni science si ardue que de bien et naturellement savoir vivre cette vie » (Essais, chapitre 13)« Chaque homme porte la forme entière de l’humaine condition », Essais III, chapitre II « Du repentir »

Questions relatives au texte :

Définir :

  • Théologien : celui  qui pratique la théologie, c’est à dire l’étude des questions religieuses, fondée sur l’analyse des textes sacrés. (Du grec : theos, dieu ; et logos, discours, science).
  • Apologie : discours qui fait l’éloge de quelqu’un ou de quelque chose.
  • Introspection : observation attentive de soi, de ses pensées et de ses états d’âme : « se livrer à l’introspection »
  • Versatilité : caractère de quelqu’un qui change constamment d’opinion ou d’humeur (inconstance).

Voici une photo de « la librairie » de Montaigne, c’est à dire son bureau-bibliothèque, la pièce qu’il s’est aménagée pour écrire. Au plafond, sur les poutres, il avait fait graver des citations grecques ou latines.


Les commentaires sont clos.