l'atelier pédagogique

l'enseignement à l'école primaire dans ses évolutions

Je lisais une contribution protestataire qui affirmait que l’on demandait « plus d’efforts aux plus faibles » en leur imposant par exemple de participer aux dispositifs d’aide individualisée après la classe.
Il est des façons de faire qui doivent permettre de prendre en compte les différences dans la classe dès l’amont.
C’est ce que préconisent les textes.
Mais franchement, quelle naïveté de laisser croire que l’effort d’apprendre serait équitablement réparti entre tous nos élèves. Ceux qui sont déjà au contact des éléments culturels, qui disposent des codes sociaux, qui peuvent mettre du sens dans les apprentissages…pour eux c’est plus facile. Quand vous avez déjà les mots, ça aide.
Pour ceux qui ne les ont pas et très tôt l’école doit pratiquer le « bombardement culturel » cher à Gérard Chauveau.
Et tous les moyens et tous les recours dont l’école dispose sont bons pour ne pas laisser filer l’échec.
Ce n’est pas stigmatiser que d’agir le plus tôt possible, avec la plus grande résolution possible…
N’est-il pas bien naïf de laisser croire que ce sera aussi facile pour tous ? L’école doit compenser, épauler, soutenir, nommer les réussites mais agir.
Il ne s’agit pas de laisser croire que tous les efforts devraient reposer sur les seuls individus. Mais il suffit souvent de montrer que l’on s’intéresse aux premiers progrès de l’élève pour qu’il s’engage dans les efforts.
Rien de naturel et de spontané dans l’apprentissage.
Il faut une volonté même exprimée avec la plus grande patience et attentive aux mille chemins pour apprendre.
Il faut un juste effort, un effort équilibré qui conserve sens et soit récompensé, un effort qui émancipe. Il y a alors une beauté dans l’effort et aucune indignité au contraire dans les petites tâches scolaires.
Bien sûr qu’il faudra à certains élèves plus d’efforts qu’à d’autres. Et plus d’encouragements aussi.
Rien de plus moderne que cette école de la réussite qui explicite le savoir…

No Comments :(

Your must be logged in to comment.