l'atelier pédagogique

l'enseignement à l'école primaire dans ses évolutions

Prepaclasse.net vient de fermer ses portes cet été. Après dix ans de bons et loyaux services, ce petit site qui a permis de tisser de nombreux liens et fédérer nombre de visites quotidiennes ferme ses portes. Il comptait plus de huit cent pages… il avait été question de s’atteler à leur réorganisation et actualisation, travail colossal et de fait impossible.

Il est vrai également, que certaines pages, rédigées sous la plume du formateur que j’étais à l’époque, peuvent être comprises comme prescriptives alors que j’occupe aujourd’hui d’autres fonctions où je dois au contraire veiller au respect de la liberté pédagogique et des prescriptions institutionnelles. Je ne souhaitais pas alimenter d’ambiguïté.

L’expression que je m’autoriserais ici, s’inscrira donc sciemment dans le cadre institutionnel, c’est à dire des possibles à explorer ou à construire dans le cadre obligé qui est celui des professeurs des écoles français. C’est le cadre des textes, approchés professionnellement.

Notre société démocratique effectue des choix. Nous devons  au citoyen – je parle des professionnels de l’école publique ou sous contrat – de les mettre en oeuvre, y compris si le citoyen est appelé à faire évoluer les dits choix. Notre crédibilité tient  dans la garantie que nous apportons dans la mise en oeuvre de ces choix.

Cela n’altère en rien la liberté individuelle du bulletin de vote ou de l’engagement syndical , cela traduit encore  la règle de neutralité et de laïcité du fonctionnaire, cela n’interdit pas d’aller mesurer le faisable de l’infaisable, le résultat et d’en rendre compte …

C’est aussi un exercice pragmatique et intéressant, à l’instar du poète qui s’impose une rythmique très précise, que de composer et construire une pédagogie dans un cadre où les règles du jeu sont définies. Il est d’ailleurs difficile d’être à la fois prescripteur et acteur.

Nous évoquons souvent notamment dans l’enseignement des sciences, « les représentations initiales des élèves », savoir qui est appelé à la remise en question ce qui peut bousculer singulièrement la relation au Monde de nos élèves.

N’avons-nous pas oublié parfois, que nos propres représentations ont pu s’opposer à la bonne transmission du savoir ?

Cet atelier, aujourd’hui réorienté, se voudra réflexif et prospectif, proposera des pistes, encore une fois, dans le cadre qui est le nôtre aujourd’hui… Il sera alimenté au fil de l’eau et vos contributions seront bienvenues.

Enfin, en écho, naissance d’un site à la vocation un peu différente explogramme.fr qui se situera versus prospectif, aux aguets de ce qui bouge dans les façons de penser et de se penser.

No Comments :(

Your must be logged in to comment.