l'atelier pédagogique

l'enseignement à l'école primaire dans ses évolutions

Le conseil des maitres de cycle est ce lieu où l’enseignant vient parler de ses élèves et plus précisément des élèves les plus en difficulté. Parfois d’un seul « cas ».
Souvent, trop souvent, le temps passé à décrire la vie personnelle et le comportement de celui-ci domine sur les problématiques liées aux apprentissages.

Certains élèves, qui doivent faire l’objet d’un projet construit et concerté monopolisent parfois l’attention et masquent d’autres besoins.
Il arrive également que l’on minimise telle ou telle difficulté, sous prétexte de donner du temps au temps, pour ne pas sembler désobliger un collègue qui pourrait se sentir mis en cause dans son action antérieure…

La réalité est complexe, une bonne évolution serait que chaque conseil de cycle puisse réfléchir à une méthodologie qui permette à l’équipe de questionner le profil des élèves et d’ajuster les progressions et les actions ciblées menées en direction d’un élève ou d’un groupe d’élèves.

Le conseil des maîtres de cycle devrait se donner des repères fondés sur les programmes et leur lecture attentive et s’appuyer sur des évaluations partagées. Des regards croisés;

Fonctionnant un peu comme une « cellule de veille » , aidant à dépasser les urgences individuelles, lieu de régulation et d’ajustement, le conseil doit aider à penser à tous et à chacun, il doit  permettre d’aider à s’interroger à propos de l’élève dont on dit « ça va ».

S’il est tenté de construire en creux le portrait scolaire de l’élève, il doit s’essayer  à repérer les progrès et aider le maître à nommer les réussites.
Le conseil doit pouvoir soulager le maître en prenant à son compte les problématiques .

Outil de professionnalisation et d’intelligence partagée, ce conseil reste souvent formel ou peu opérant si on ne lui donne pas corps autour d’une méthode, s’il n’aide pas à élaborer une stratégie partagée… un vrai chantier à explorer articulé avec le projet d’école…