Expédition 2013-2014

Quand nous sommes sortis d’affaire, le jour commençait à pointer son nez. Quelques heures après de sommeil, nous avons enfin vu autre chose que du blanc et découvert cap prud’homme et sur le rocher derrière (avec une antenne) DDU.
Quand nous sommes sortis d’affaire, le jour commençait à pointer son nez. Quelques heures après de sommeil, nous avons enfin vu autre chose que du blanc et découvert cap prud’homme et sur le rocher derrière (avec une antenne) DDU.
Ce n’est pas du brouillard mais de la neige soufflée
Ce n’est pas du brouillard mais de la neige soufflée
Lors des tempêtes, la visibilité est fortement réduite: la neige se soulève tourbillonne et fouette.
Lors des tempêtes, la visibilité est fortement réduite: la neige se soulève tourbillonne et fouette.
A Concordia les températures commençaient à être basses, avec –56°C la nuit, -45°C la journée. Après le départ du raid de Concordia, les températures ont continué à chuter. Le thermomètre était à son maximum du minimum...
A Concordia les températures commençaient à être basses, avec –56°C la nuit, -45°C la journée. Après le départ du raid de Concordia, les températures ont continué à chuter. Le thermomètre était à son maximum du minimum…
Mon outil de travail, le soir, la station de pompage à partir de laquelle je branche la manche à gasoil sur une cuve juxtaposée. Je déroule ensuite les tuyaux placés de l’autre côté de la caravane, j’ouvre les vannes, et c’est parti...
Mon outil de travail, le soir, la station de pompage à partir de laquelle je branche la manche à gasoil sur une cuve juxtaposée. Je déroule ensuite les tuyaux placés de l’autre côté de la caravane, j’ouvre les vannes, et c’est parti…

 

Nous sommes restés bloqués environ 3h au niveau de la zone de crevasses. Sous la poudreuse (neige qui tombait), tout était verglacé. Impossible de tracter les charges (même lestées) avec 3 tracteurs. Il a fallu tout dételer pour transporter les charges une à une pour se sortir de là. Tant qu’on n’est pas arrivé... On n’est pas arrivéNous sommes restés bloqués environ 3h au niveau de la zone de crevasses. Sous la poudreuse (neige qui tombait), tout était verglacé. Impossible de tracter les charges (même lestées) avec 3 tracteurs. Il a fallu tout dételer pour transporter les charges une à une pour se sortir de là. Tant qu’on n’est pas arrivé… On n’est pas arrivé

 

Il nous restait 1,280 km a effectuer avant d’arriver. Ca été le kilomètre le plus long de tout le raid...

Il nous restait 1,280 km à effectuer avant d’arriver à Cap Prud’Homme. Bloqués sur le passage des crevasses, ça été le kilomètre le plus long du raid …

 

Le continent de nuit...Le continent de nuit…

Comme la visibilité était mauvaise, le chef de convoi a décidé que nous roulerions la nuit pour augmenter les contrastes
Comme la visibilité était mauvaise, le chef de convoi a décidé que nous roulerions la nuit pour augmenter les contrastes

 

La nuit commence à exister. 2h sur l’aller du raid La nuit commence à exister. 2h sur le retour du raid

 

Les 3 derniers jours du retour du raid se sont faits dans le mauvais temps, empirant de jour en jour
Les 3 derniers jours du retour du raid se sont faits dans le mauvais temps, empirant de jour en jour

 

Froid...Le travail au froid…Il faut choisir (pour éviter la buée) : protéger les yeux ou le nez …Il vaut mieux protéger le nez pour ne pas le perdre

 

La photo du raid prise à Concordia, comme à son habitude! Sauf que les héros polaires n’ont pas affronté le froid et sont restés au chaud dans la caravane pour la photo...!
La photo du raid prise à Concordia, comme à son habitude! Sauf que les héros polaires n’ont pas affronté le froid et sont restés au chaud dans la caravane pour la photo…!
Arrivée du convoi à Concordia. On voit les 2 tours au loin
Arrivée du convoi à Concordia. On voit les 2 tours de Concordia au loin
Madeleine...
Madeleine…La fameuse cuve équipée d’une couverture chauffante
DCIM101GOPRO
Difficile d’avoir tout le convoi sur une photo (environ 500 m de convoi)
désert
Paysage de l’intérieur du continent : le désert de glace
convoisoir
Le convoi par mauvais temps…
Machine de nivelae
Le kassbohrer (niveleuse)
Image5
Image du convoi et des cuves à fuel
convoi
Image du convoi et des conteneurs
convoi3
Quelques images du convoi
convoi5panne
Réorganisation lors de la casse d’une crochet de caravane

Image_D85_Blog

White_OUt

Les phares sont nécessaires par mauvais temps

pour augmenter les contrastes et donc la visibilité

Image1
Le mauvais temps sur le raid

 

DSCN1742
Et à l’autre bout du monde… autant faire profiter les étudiants du cadre exceptionnel durant la visioconférence…

 

1517398_774187509261273_3580930_n
Les étudiants de la promotion de licence 3 ESPM 2013-2014 de l’UFR STAPS de Reims en cours avec moi de Dumont D’Urville…
Debarquement
Arrivés à Concordia, nous disposons de 2 ou 3 jours pour procéder au déchargement du convoi et au chargement pour repartir

 

ARrivee_Cdia
Emplacement de notre caravane par rapport aux tours de Concordia
Raid_54_retour_Image
Arrivée du convoi à Concordia après environ 10 jours de traversée en autonomie
DCIM100GOPRO
Vue d’hélico
DCIM100GOPRO
Ces dernières années, les derniers kilomètres pour rejoindre la base DDU s’effectuent en hélicoptère

astrolabe3

astrolabe5 DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO astrolabe4 DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

L’arrivée dans les glaces

Albatrosmer

Ils jouent à frôler l’eau avec le bout de leur aile

Albatrosvol
Les albatros nous accompagnent durant la traversée

 

astrolabe1…et de l’autre

 

 

astrolabe2
Quelques moments pénibles sur l’Astrolabe, ballotés d’un côté….
Astroquai
L’astrolabe à quai à Hobart (Tasmanie)
Astrochargt
Le chargement de l’Astrolabe qui se termine de nuit