Pionniers

“(…) Quand on a oublié qu’il fait froid, que le silence est infini, qu’on s’est défait de l’agitation du monde, quand l’indispensable se réduit à peu de choses, on sent grandir en soi le bonheur de l’harmonie, ce sentiment agréable où en toute sérénité on se sent bien là où on avait rêvé d’être. » Jean-Louis Etienne.

 

Quelques personnages des expéditions polaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *