B.A.A.BA

arts appliqués

Le(s) Blanc(s) : quelques uns

PDF : BAC BLANC

Michel Pastoureau parle des couleurs et du noir et blanc

Le blanc, Michel Pastoureau

Le blanc impressionniste

Depuis Newton, on sait que la lumière blanche est composée de toutes les couleurs du spectre. Les peintres impressionnistes vont appliquer cette découverte à l'expression de l’instantanéité, de la mobilité, des variations de la couleur dans  la lumière....

Berthe Morisot, quant à elle, travaille les blancs avec beaucoup de délicatesse, d’acuité, et de légèreté pour exprimer douceur et vie.

Le bain, jeune femme arrangeant ses cheveux, Berthe Morisot
1885-86

lien vers des oeuvres et son travail sur le blanc

L'expression de la modernité

Lien vers  : La naissance de l'abstraction : les avant-garde russes et le groupe de Stijl

Malévitch : l'avant garde abstraite, le blanc comme expression de l'abstraction.

Malévitch, Carré blanc sur fond blanc, 1918

Volumes 1926, Malévitch

Adolf Loos

l'un des précurseurs du modernisme architectural : ornement est crime

entretien fictif avec Adolf Loos sur la retenue d'une architecture dédiées à la vie moderne, et sur les contradictions du chantre du dépouillement...

Question : Faut-il opposer ornement et modernité ???

[vimeo]http://www.vimeo.com/49900963[/vimeo]

Villa Müller, Prague, 1928-1930, Adolf Loos

Le Corbusier, promenade architecturale

Lumineuse et blanche, la villa Savoye de Poissy est une architecture manifeste des cinq points pour une architecture moderne.

En 1926, Le Corbusier définit « une architecture moderne » en cinq points :
1. Les pilotis hissent la construction loin du sol humide et obscur, qui est alors aménagé en espaces verts. La construction est éloignée des routes. Les pilotis ;
2. Le toit-terrasse habitable est doté d’équipements ;
3. Le plan libre : Le plan n’est plus esclave des murs portants. Le béton armé des piliers de la maison permet le plan libre. Les étages ne se superposent plus par cloisonnements. Ils sont libres. Le logement est constitué de modules préfabriqués (brevet Dom-Ino déposé en 1914) ;
4. La fenêtre-bandeau. Le ciment armé fait révolution dans l’histoire de la fenêtre. En l’absence de murs portants, les fenêtres peuvent courir d’un bord à l’autre de la façade ;
5. La façade libre : elle ne porte plus le bâtiment. C’est le système poteau-dalle qui s’en charge. Les poteaux sont en retrait des façades, à l’intérieur des maisons. Le plancher se poursuit en porte-à-faux. Les façades ne sont plus que des membranes légères de murs isolants ou de fenêtres.

 

Le Corbusier, le système Dom-ino

 

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xmhgkj_escapades-a-la-decouverte-de-la-villa-savoye_travel[/dailymotion]

The New York Five : The Whites

“The New York Five”, puis “The Whites” : Peter Eisenman, Michael Gravesa, Charles. Gwathmey, John.Hejduk et Richard Meier, s'inspirant du « modernisme » ont recours au blanc comme « non-couleur » et à la luminosité à la fois neutre et conceptuelle.

PDF : Gwathmey residence

Peter Eisenman

La déconstrution du cube

House I

House III

Michael Graves

Hanselmann-House

Hanselmann House

Hanselmann-House

Richard Meier

Smith House

La Smith House

lien vers le travail de Richard Meier

En plus

PDF Cinq Architectes Un Esprit Du Temps

 

Commentaires Clos.