B.A.A.BA

arts appliqués

La faïence de Nevers

XVI e et XVIIe

En 1585 Augustin Conrade, originaire d’Italie, s’installe à Nevers sous la protection et avec l’aide financière des verriers italiens appelés par le duc Louis de Gonzague.

Les gisements d’argile (terre rouge) et de marne (terre blanche) se trouvent sur place et le bois de la région permet de chauffer les fours. 

Conrade fabrique de la faïence toute blanche, ou décorée de motifs bleu, bleu et jaune dits a compendiario, ou sur fond dits « ondés ». 

Assiette faïence de Nevers, fabrique des Conrad, vers 1630-1640

Assiette faïence de Nevers, fabrique des Conrade, vers 1630-1640

Faïence Nevers sur "fond ondé", XVIIe siècle

Faïence Nevers sur « fond ondé », XVIIe siècle

La Loire, ainsi que le canal de Briare (ouvert en 1642) permettent d’acheminer la production vers Nantes, Paris et Rouen.

L’art de la faïence se développe ainsi rapidement et fait de Nevers le premier centre faïencier de France au XVIIe siècle.

On voit se développer à l’époque les camaïeux bleus et les fonds bleu persan décorés au blanc, les décor à la bougie, puis les décors d’inspiration chinoise.

Faïence de Nevers 'bleu persan' plat, seconde moitié du 17ème siècle le sol en verre bleuté brillant finement peints en émail blanc avec des oiseaux perchés et en vol autour d'un vase rempli de fleurs et de gerbes de feuillage, le bien et large jante avec défilement en outre feuillage et oiseaux exotiques, l'inverse de fougères stylisées sur le fond bleu , 57cm., 22 3/8 po. diam.

Faïence de Nevers ‘bleu persan’ plat, seconde moitié du 17ème siècle
fond en émail bleuté brillant finement peints en émail blanc avec des oiseaux perchés et en vol autour d’un vase rempli de fleurs et de gerbes de feuillage, bord large décoré de feuillages et oiseaux exotiques, bord creux orné de fougères stylisées sur le fond bleu ,
diam. 57cm

Corbeille ajourée en faïence de Nevers, décor dit "à la bougie" sur fond bleu persan. Long. 25 cm. Fin du XVII° siècle.

Corbeille ajourée en faïence de Nevers, décor dit « à la bougie » sur fond bleu persan.
Long. 25 cm.
Fin du XVII° siècle.

L’intérêt que la France porte à la Chine n’est pas uniquement commercial. Depuis le voyage de Marco Polo et son récit dans Le Livre des Merveilles, les Français découvrent petit à petit le pays qu’ils ne faisaient qu’entrevoir à travers les porcelaines, qui forment, jusqu’à la seconde moitié du XVIIe siècle, le lien le plus tangible entre la France et la Chine, mais également les soies et les laques. Les récits décrivent un empereur et une grande civilisation dont la puissance et la magnificence n’ont rien à envier au roi de France, un pays dont la richesse, tant culturelle qu’économique, est à l’égale des arts et des ors de Versailles

La Chine à Versailles

La Chine à Versailles au XVII et XVIII e

64533648

Vase balustre en porcelaine en en camaïeu bleu. Chine, période Ming

Plat commémoratif. Canards et oiseaux au bord de l’eau Province du Jiangxi, Manufacture de Jingdezhen Dynastie Qing, période Kangxi 1713 D. 25,5 Porcelaine, famille verte Ancienne collection Grandidier Musée national des Arts asiatiques-Guimet G 822 Pièce faisant partie d’un service exécuté pour le 60e anniversaire de l’empereur Kangxi. Inscription : Longévité sans fin, Wan shou wujiang.

Plat commémoratif. Canards et oiseaux au bord de l’eau, période Kangxi 1713. L'avant plan, , l'arrière plan et la surface blanche exprime l'espace. Lien vers le dossier du Musée Guimet

 Une source d'inspiration : la porcelaine chinoise, décors inspirés de la nature, scènes de roman, de théâtre, d'histoire, ...

Collection Grandidier

Porcelaine chinoise Epoque Kang- xi, XVIIe - Collection Grandidier

Lien vers un PDF Grandidier_la ceramique chinoise

Une faïence de Nevers en camaïeu de bleu,, fin du 17e siècle peinte dans le style de transition avec un savant oriental et son assistant tenant un parasol de marcher dans un jardin, avec un garçon assis à la droite, encadrée par une bordure de feuillages, 43.8cm., 17 1/4 po. diam.

Une faïence de Nevers en camaïeu de bleu, fin du 17e siècle avec un savant oriental et son assistant tenant un parasol de marcher dans un jardin, un garçon assis à la droite, encadrée par une bordure de feuillages.
diam  43.8cm.

Collection Grandidier

Porcelaine chinoise Epoque Kangxi, XVIIe - Collection Grandidier

GRAND VASE DE JARDIN POUR ORANGER EN FAÏENCE DE NEVERS DU XVIIEME SIECLE, VERS 1670-1700 EXECUTE POUR UNE RESIDENCE DE LOUIS XIV de forme balustre à piédouche, à deux anses latérales en forme de volute à feuilles d’acanthe en relief et terminées par un masque d’homme, le bord supérieur orné d’un ruban entourant une baguette en relief, l’épaulement à décor en relief d’une guirlande de feuillage entourée d’un ruban, la face portant un large écu orné des armes de France et cerné de motifs de cuir découpé, décor en camaïeu bleu sur chaque face de Chinois dans des paysages, sur le col de petits paysages dans des réserves ovales sur fond bleu et encadrées de feuillage et fleurs, la base à godrons simulés et fleurs, le pied à lambrequins et galon fleuri. Le fond percé de trois trous d’origine ; les trois fleurs de lis dans l’écu ont été grattées, probablement à la fin de l’Ancien Régime, quelques sautes d’émail, défauts de cuisson Hauteur : 82 cm. (32 1/4 in.), Largeur avec les anses : 72 cm. (28 1/4 in.), Diamètre sans les anses : 67 cm. (26 1/2 in.)

Grand vase de jardin pour oranger en faïence de Nevers, vers 1670-1700, exécuté pour une résidence de Louis XIV, de forme balustre à piédouche, à deux anses latérales en forme de volute à feuilles d’acanthe en relief et terminées par un masque d’homme, le bord supérieur orné d’un ruban entourant une baguette en relief, l’épaulement à décor en relief d’une guirlande de feuillage entourée d’un ruban, la face portant un large écu orné des armes de France et cerné de motifs de cuir découpé, décor en camaïeu bleu sur chaque face de Chinois dans des paysages, sur le col de petits paysages dans des réserves ovales sur fond bleu et encadrées de feuillage et fleurs, la base à godrons simulés et fleurs, le pied à lambrequins et galon fleuri.
Le fond percé de trois trous d’origine ; les trois fleurs de lis dans l’écu ont été grattées, probablement à la fin de l’Ancien Régime, quelques sautes d’émail, défauts de cuisson
Hauteur : 82 cm. (32 1/4 in.), Largeur avec les anses : 72 cm. (28 1/4 in.), Diamètre sans les anses : 67 cm. (26 1/2 in.)

Porcelaine chinoise - Collection Grandidier

Porcelaine chinoise - Collection Grandidier

PAIRE DE CHIENS DE FO EN FAIENCE DE NEVERS DU XVIIEME SIECLE Représentés assis, une patte avant posée sur une sphère, la tête légèrement tournée sur le côté, reposant sur une haute base rectangulaire à pans coupés cintrée, à décor camaïeu bleu de motifs géométriques stylisés, restaurations aux deux bases, petits éclats et égrenures Hauteur: 28 cm.

Paire de chien de Fo ( Lion gardien impériaux chinois) en faïence de Nevers du XVIIe siècle, représentés assis, une patte avant posée sur une sphère, la tête légèrement tournée sur le côté, reposant sur une haute base rectangulaire à pans coupés cintrée, à décor camaïeu bleu de motifs géométriques stylisés. Hauteur: 28 cm.

L'inspiration antique

Sphinge en porcelaine de Nevers (1700)

Sphinge en porcelaine de Nevers (1700)

Faïence de Nevers, décor en plein camaïeu bleu, grand feu, d'un couple de bergers inspiré du roman d'URFEE: "l ASTREE". Le médaillon est cerné par une guirlande de feuilles d'acanthes .

Faïence de Nevers, décor en plein camaïeu bleu, grand feu, d'un couple de bergers inspiré du roman d'URFEE, "l ASTREE". Le médaillon est cerné par un rinceau de feuilles d'acanthes .

Astrée, premier roman fleuve, publié au XVIIe siècle, de 1607 à 1627, par Honoré d'Urfé. Au Ve siècle de notre ère, dans la Gaule des druides et dans la plaine du Forez arrosée par le Lignon, le jeune berger Céladon aime une bergère, Astrée.... dans le goût pastoral inspiré de l'antiquité


XVIIIe et XIXe

La concurrence de la porcelaine obligent les manufactures de Nevers à se renouveler en développant pour une nouvelle clientèle bourgeoise une production aux motifs qu’on dit « populaires ».

Sous la Révolution, Nevers produit de nombreuses pièces aux motifs patriotiques.

Assiette en faience de Nevers XVIIIème Décor d'un ibis" , diam. 23 cm

Assiette en faïence de Nevers XVIIIème Décor d'un ibis" , diam. 23 cm

Assiette au ballon faïence de Nevers XVIIIe siècle à bord contourné en faïence de grand feu à décor polychrome dit " au chapeau tombé" au centre du ballon à hydrogène avec dans la nacelle deux personnages ( les physiciens CHARLES et ROBERT) agitant des drapeaux, en dessous un bicorne en chute. Circa 1783/1786. Cette épisode a existé, les physiciens installés dans la nacelle voulaient saluer la foule et l'un d'eux a laissé son chapeau tomber, ce qui a enthousiasmé la foule .

Assiette au ballon faïence de Nevers XVIIIe siècle
à bord contourné en faïence de grand feu à décor polychrome dit " au chapeau tombé" au centre du ballon à hydrogène avec dans la nacelle deux personnages ( les physiciens CHARLES et ROBERT) agitant des drapeaux, en dessous un bicorne en chute. Circa 1783/1786.
Cette épisode a existé, les physiciens installés dans la nacelle voulaient saluer la foule et l'un d'eux a laissé son chapeau tomber, ce qui a enthousiasmé la foule .

Premier voyage en ballon à hydrogène. Départ des Tuileries le 1er décembre 1783

Premier voyage en ballon à hydrogène. Départ des Tuileries le 1er décembre 1783

Estampe, XVIIIe siècle

Estampe, XVIIIe siècle

Le Voyage en ballon, Toile de Jouy, XVIIIe siècle

Le Voyage en ballon, Toile de Jouy, XVIIIe siècle

Exceptionnel et rare saladier ou jatte à bords contournés en faïence de Nevers, à décor polychrome à "l'Arbre d'Amour"* avec un arbre sur lequel sont perchés des hommes et à la base des femmes essayant de les faire descendre par tous les moyens, nombreuses inscriptions autour de l'Arbre d'Amour. Patronymique "Michelle Noblés" et daté 1798, d'époque fin XVIIIème siècle. Ce saladier est dans son jus, il a été restauré. Il est d'une remarquable qualité. A signaler : restaurations à l'aide d'agraphes, éclats ét égrenures sur le bord, bien regarder les photos. * Le motif de l’Arbre d’Amour connaît une vogue importante tant dans le domaine de l’estampe que dans celui de la faïence. Les hommes sont perchés sur les branches d’un arbre au faîte duquel trône l’Amour, les femmes tentent de les en faire descendre par les moyens les plus variés. Elles font parfois appel à la séduction ou à des cadeaux. Les saladiers de Nevers portent ainsi la mention « D’agréable manière - Recevés cette tabatière » ou « La charmante Isabeau - Lui présente un beau chapeau ». Dans la plupart des cas cependant la séduction ne suffit pas et il faut passer à des méthodes plus directes : une femme se sert d’une échelle pour tenter d’attraper un homme ; le moyen le plus radical consiste encore à scier le tronc de l’arbre : deux femmes utilisent à cet effet un passe-partout tandis qu’une troisième se prépare à tirer sur une corde pour faire choir l’ensemble. Pour Duchartre et Saulnier (1944), « l’Arbre d’Amour signifie que les maris sont des oiseaux difficiles à dénicher, et une moquerie à l’égard des filles à la recherche d’un mari ». En même temps, l’image donne aux femmes l’initiative de la conquête amoureuse. (source site histoire-image.org) Diamètre : 32 cm Hauteur : 9,5 cm

Saladier ou jatte à bords contournés en faïence de Nevers, à décor polychrome à "l'Arbre d'Amour"* avec un arbre sur lequel sont perchés des hommes et à la base des femmes essayant de les faire descendre par tous les moyens, nombreuses inscriptions autour de l'Arbre d'Amour. Patronymique "Michelle Noblés" et daté 1798, d'époque fin XVIIIème siècle.

* Le motif de l’Arbre d’Amour connaît une vogue importante tant dans le domaine de l’estampe que dans celui de la faïence. Les hommes sont perchés sur les branches d’un arbre au faîte duquel trône l’Amour, les femmes tentent de les en faire descendre par les moyens les plus variés. Elles font parfois appel à la séduction ou à des cadeaux. Les saladiers de Nevers portent ainsi la mention « D’agréable manière - Recevés cette tabatière » ou « La charmante Isabeau - Lui présente un beau chapeau ». Dans la plupart des cas cependant la séduction ne suffit pas et il faut passer à des méthodes plus directes : une femme se sert d’une échelle pour tenter d’attraper un homme ; le moyen le plus radical consiste encore à scier le tronc de l’arbre : deux femmes utilisent à cet effet un passe-partout tandis qu’une troisième se prépare à tirer sur une corde pour faire choir l’ensemble. « l’Arbre d’Amour signifie que les maris sont des oiseaux difficiles à dénicher, et une moquerie à l’égard des filles à la recherche d’un mari ». En même temps, l’image donne aux femmes l’initiative de la conquête amoureuse. (source site histoire-image.org)
Diamètre : 32 cm
Hauteur : 9,5 cm

Assiette patriotique en faïence de Nevers époque Révolutionnaire Assiette à bord contourné à décor polychrome patriotique de quatre drapeaux réunis par un ruban entourant un drapeau fermé tricolore sommée d'une couronne de laurier; Sur l'aile feuillage. Fin du 18ème siècle, époque révolutionnaire. Très petit éclat en bordure. Faïence de Nevers, époque Révolutionnaire

Assiette patriotique en faïence de Nevers époque Révolutionnaire
Assiette à bord contourné à décor polychrome patriotique de quatre drapeaux réunis par un ruban entourant un drapeau fermé tricolore sommée d'une couronne de laurier; Sur l'aile feuillage. Fin du 18ème siècle, époque révolutionnaire. Très petit éclat en bordure.
Faïence de Nevers, époque Révolutionnaire

"Assiette En Faïence De Nevers Révolutionnaire" : le tombeau de Mirabeau. Fin XVIIIeme, début XIXeme siècle.

"Assiette En Faïence De Nevers Révolutionnaire" : le tombeau de Mirabeau.
Fin XVIIIeme, début XIXeme siècle.


XXe et XXIe siècle

Une seule manufacture parvient à survivre aux difficultés économiques du XIXe. Aujourd’hui quatre ateliers perpétuent l’art de la faïence à Nevers et tout en préservant la tradition développent de nouveaux motifs et décors contemporains.


gruepmsansfondfaience-georges a la plage

motifs des assiettes et des plats s’inspirent de photographies prises au gré de moments partagés : À la plage, Promenons-nous dans les bois, les skieurs de la collection Première Étoile. Mais aussi ponts, pylônes, grues et usines de la ligne Industrielles.Faïence de Nevers, Faïencerie Georges, XXIe siècle, les motifs des assiettes et des plats s’inspirent de photographies prises au gré de moments partagés : À la plage, Promenons-nous dans les bois, les skieurs de la collection Première Étoile. Mais aussi ponts, pylônes, grues et usines de la ligne Industrielles.

Pour aller plus loin

Matériaux et techniques de fabrication

La faïence de Nevers, Le Zeitgeist et la tradition

Commentaires Clos.