B.A.A.BA

arts appliqués

Gaetano Pesce, Cinq techniques pour le verre

| 2 Commentaires

Dans la série industrielle, l’écart est considéré comme un échec. Pesce inverse le regard.  Le « défaut » devient grâce originelle, signe d’intelligence et de sociabilité. L’erreur est le levain de l’invention.

François Barré, Passages to Marseille, Cinq techniques pour le verre, expérience au CIRVA ,1992

« …Je me demande si l’objet industriel, récemment encore relégué dans la fonction d’instrument, ne pourrait jouer un rôle artistique, c’est-à-dire mêler l’utilité et la créativité, l’usage quotidien et l’invention fantastique, la technique et l’expérimentation d’une matière, l’objectivité et la personnalité…. » Gaetano Pesce

Cinq techniques pour le verre
Le langage, la technique et la matière comme source de l’innovation
L’art de Pesce ne cherche pas la forme comme sa finalité, mais l’engendre comme son résultat.
La technique, le savoir-faire, le sens de l’intervention, la nature du matériau sont premiers.
La recherche (c’est la part gratuite de l’industrie et des savoir-faire) a permis la découverte. Le résultat formel, surprenant et fascinant, importe moins selon Pesce que la procédure ( on a envie d’écrire le protocole) utilisée. Il insiste sur le « mal fait », qui nous ramène à l’art mais nous amène aussi à des productions ultérieures et à des processus ouverts mais assez simples cependant pour autoriser une production plastique de qualité à des ouvriers sans grandes qualifications.

 

  • Production industrielle divisées en petites séries à  » forte image ».
  • Rendre créatif le travail d’une main d’œuvre peu qualifié = service social, ouverture économique
  • Produits diversifiès , personnalisés ou pluralistes (vs styles internationaux, modèle, idéalisation)
  • Valeur de la manualité (vs standardisés)
  • Besoins réels de l’individu (vs besoins sociaux abstrait)
  • Éléments diversificateurs
  • Spontanéité
  • Variété
  • Simplicité du geste/savoir-faire
  • Utilité/gratuité (fonctionnelle)
  • Design/art


« …le travail du verre se répète depuis plus de 2000 ans sans que ses techniques principales aient été renouvelé….C’est pourquoi je ne trouvais pas très intéressant d’intervenir pour donner une forme ultérieures, plus ou moins déjà connues… » GP

  Cinq techniques pour le verre, expérience au CIRVA ,1992

Lien vers le CIRVA

Cinq techniques pour le verre

 

Mistral

Poudre de verre en fusion projetée par pistolet sur un moule.
Production de petites séries à exemplaire unique.

Le Mistral est un vent très froid en hiver et chaud en été, souvent violent, qui concerne le nord du bassin de la Méditerranée occidentale

 Joliette

Perles de verre monochromes fondues à plat ou dans un moule et thermoformées.
Production de petites séries à exemplaire unique

La Joliette est un quartier populaire et de docks, proche du port de Marseilles

Vieux-Port

Verre plat, brisé ou découpé en lanières ou barrettes, thermocollé et thermoformé dans un moule
Production de petites séries à exemplaire unique

Le Vieux Port de Marseille est un quartier « mosaïque »,  quartier populaire, lieu de rencontre de la diversité des cultures….

Pastis

Bouteille entière ou brisée prise ou non en sandwich entre 2 feuilles de verre à vitre thermocollée et thermoformée dans un moule.
Production de petites séries à exemplaire unique

A l’origine, mot d’occitan provençal pastís signifiant « pâté » ou « mélange », nom donné à des boissons alcoolisées parfumées à l’anis et à la réglisse. Le pastis est le résultat de l’aromatisation d’alcool neutre d’origine agricole avec des extraits d’anis vert, d’anis étoilé, de fenouil, ainsi que par des extraits naturels issus du bois de réglisse.

Plage

Poudre de verre, associée ou non à des perles de verre ou à des oxydes, thermocollée et thermoformée dans un moule
Production de petites séries à exemplaire unique

On imagine la plage comme un lieu ou s’échoue des sédiments, des morceaux de tout et n’importe quoi, pour recréer un univers poétique….

Pâte de verre

Moule à la cire perdue chargé de verre porté à une température de fluage lui permettant de prendre forme.
Production de petites séries à exemplaire unique

Pâte, pâteux, une mélasse sans forme… de verre, transparent, translucide, solide et …

EN PLUS

Gaetano Pesce : Le temps des questions

Gallé

Des plats de Szekely

Vitraux de Soulage pour l’Abbatiale de Conques

2 Commentaires

  1. Pingback : B.A.A.BA » BTS DDP2

  2. Pingback : Le design italien | B.A.A.BA

Laisser un commentaire