B.A.A.BA

arts appliqués

Le Caravage

Caravage-La-mort-de-la-Vierge

La Mort de la Vierge

1601 – 1605/1606

Une oeuvre d’ombres et de lumières

La composition s’organise autour de la Vierge, thème central du tableau. La masse compacte de l’assemblée, et les attitudes des personnages, conduisent notre regard vers le corps abandonné. Le drapé théâtral de l’étoffe sanguine accentue l’effet dramatique de la scène. Le peintre utilise les nuances d’ombre et de lumière pour modeler le relief des objets, des figures et des vêtements. Mais surtout, il souligne, par ce procédé, la présence physique de la Vierge, frappée d’une clarté éblouissante. C’est encore par une progression de touches claires que l’artiste crée l’illusion de la profondeur.

Le peintre inaugure un style franc, ample, et énergique. Il s’attache à traduire la réalité des êtres et leurs émotions, sans se soucier des conventions liées à la représentation du sacré. Son impact fut considérable sur l’évolution des conceptions picturales du XVIIe siècle. 

1280px-Caravaggio_-_La_vocazione_di_San_Matteo

La Vocation de saint Matthieu, Le Caravage, 159-1600, Chapelle Contarelli, Eglise Saint-Louis-des-Français de Rome

le-caravage-la-flagellation-du-christ-1607

Le Caravage, La flagellation du Christ, 1607

PDF en anglais : Caravaggio

Commentaires Clos.