Premiers pas sur Indesign

Ouvrez un nouveau document dans IndesignChoisir le format A4 Portrait ou Paysage 

Dans votre document vous allez mettre en place  un bloc pour importer votre image

Puis Importer l’image : Fichier, Importer

 

Il faut ensuite ajuster l’image  : Objet, Ajuster….au bloc proportionnellement

Ensuite si nécessaire vous devrez ajuster le bloc au contenu…

 

Pour le texte on utilise le bloc rectangulaire et l’outil texte

IMPORTANT

Les images sont importées, donc si vous les déplacez, la prochaine fois que vous ouvrirez votre fichier Indesign, elle aurons disparus… Il faut donc créer un dossier dans lequel les images seront rassemblées et les polices aussi….

Enregistrez le fichier Indesign, puis faire : Fichier, Assemblage

Vous aurez donc un dossier regroupant : les Fonts, Links, et le fichier Indesign

Dessiner en volume avec photoshop

Préalable

Enregistrer votre Dragon en JPEG

Dans Google sketchup, choisissez un point de vue intéressant de votre dragon, en le faisant tourner avec l’outil Orbite, puis enregistrez votre choix en JPEG : Fichier, Exporter, Graphique 2D

Dessiner en volume

Le trait

Le trait n’es pas un contour, pour donner l’impression du volume, on dessine chaque partie en indiquant comment elles se connectent

Exemple

Observez les 2 dessins suivants, dans l’un on a dessiner les contours, dans l’autre le trait suit les volumes pour indiquer comment ils s’interpénètrent : les différentes phalanges, le pouce dans la main….

.

L’ombre et la lumière

Ombre propre (celle qui est sur l’objet) et l’ombre portée (celle que l’objet porte sur une autre surface)

 .

.

.

 DRAGON

Les différents calques superposés permettent de travailler en conservant chaque phase, que l’on pourra retoucher séparément

  1. dans Photoshop, ouvrir la version en JPEG du dragon que vous avez fait sur Google sketchup
  2. créer un nouveau calque, sur lequel vous allez dessiner avec Photoshop
  3. posez la couleur du dragon puis dessinez les ombres et les lumières avec un pinceau à bord doux : pour cela aidez vous des ombres des volumes de Sketchup, ne rentrez pas encore dans les détails…ne vous inquiétez pas si ça dépasse, vous pouvez gommer.
  4. pour retrouver une couleur déjà posée, on peut utiliser l’outil pipette 
  5. dupliquez ce calque et faites des essais de flou dans avec le Filtre, Atténuation
  6. sur un autre calque, ajoutez les détails des yeux, de la gueule… etc…
  7. retouchez chaque calque si cela vous semble nécessaire
  8. pour éclaircir un calque qui vous semble trop sombre, vous pouvez varier les 3 niveaux, foncé, moyen et clair : Image, Réglage, Niveaux
  9. vous pouvez aussi accentuer l’effet lumineux en dirigeant  un éclairage dans Filtre, Rendu, Eclairage, Directionnel
  10. sur un nouveau calque, après avoir choisi un pinceau diamètre fin à pointe dure, et dessinez le dragon en indiquant les volumes (donc on ne suit pas le contour),  pour cela on s’aide des volumes simples, dont est constitué le dragon, on indique les changement de direction des volumes, les connections. vous pouvez aussi choisir de faire un tracé avec l’outil plume
  11. sélectionnez le fond autour de votre dessin et retournez successivement sur les calques de couleur et supprimez ce qui dépasse
  12. en vous servant de la photo d’un lézard (voir en bas de la page) et d’un masque de fusion et/ou des modes de fusion des calques, vous pourrez créer des écailles, pour changer la couleur du lézard selon vos besoins allez dans Image, Réglage, Teinte/Saturation
  13. vous pouvez changer le mode de fusion des calques, pour Superposition, ou Incrustation
  14.  en cours d’exécution….
  15. faites la même opération que la 12 pour effacer ce qui est en trop
  16. choisissez une couleur et créez un fond sur un nouveau calque que vous mettrez en dessous
  17. vous pouvez reprendre le filtre Rendu en explorant Eclairage, Halo ou Nuages pour animer votre fond
  18. fusionnez les calque et retravailler l’ensemble avec le filtre Eclairage ou Halo
  19. ultime correction chromatique avec Image, Réglage, correction sélective  pour corriger les couleurs, mais aussi l’ombre et la lumière, en intervenant sur  le noir, gris, blanc 
  20. enregistrez votre fichier à votre nom sur la clé USB du professeur

cliquez sur la photo pour l’agrandir et la copier

 

Blender… pour ceux et celles qui ont envie de risquer le tout pour le tout…

  Prise en main  
[vimeo]http://vimeo.com/25032599[/vimeo]
extrait d’un tutoriel pour débuter sur Blender,  que vous troouverez ici, sur le site du zéro (recommandé par les élèves)
résumé de la vidéo pour retrouver les informations, ici

 Navigation dans la vue 3D 

 Modéliser une table 

 un exercice simple

Avant de commencer, pas de panique : la combinaison Ctrl + Z permet d'annuler la dernière action effectuée.

  Forme générale 

Pour la forme générale de notre table, nous allons partir du cube de départ. Cliquez sur File > New. On va aplatir le cube suivant l'axe z pour avoir un plateau carré, et l'étirer suivant l'axe des x pour avoir notre forme rectangulaire.
Pour cela, on va utiliser les widgets, avec l'outil Size, en mode objet.Placez-vous en vue de face (touche 1), en vision orthonormée (touche 5) (voir figure suivante).
Zoomons un peu, pour bien voir notre cube.
Notre cube en vue de face, vision orthonormée

Aplatissez le cube suivant l'axe Z. Pour cela on sélectionne  l'outil Mise à l'échelle (dans la barre sous la fenêtre de dessin 3D)

Puis on va cliquer sur la branche bleue et descendre la souris, mais cette fois-ci en maintenant enfoncée la touche Ctrl.
Descendez votre souris jusqu'à atteindre la valeur 0.1  qui s'affiche en bas à gauche sous la fenêtre de dessin 3D (voir figure suivante).
Nous avons maintenant un plateau de table carré. Seulement nous, nous voulons qu'il soit rectangulaire !
Rien de plus simple, on va encore utiliser les widgets Mise à l'échelle et étirer cette fois suivant l'axe X.

Plaçons-nous en vue de dessus (touche 7) et, avec la touche Ctrl enfoncée, cliquons sur la branche rouge pour la déplacer vers la droite jusqu'à ce que Scale soit à 2.000.

Relâchez la touche Ctrl. Votre « cube » devrait ressembler à celui de la figure suivante.

Nous avons maintenant un beau rectangle !

Mettez-vous en vue caméra avec la touche 0 pour mieux apprécier votre travail (voir figure suivante).

Il reste maintenant à faire les pieds !

  Memos tuto  

 

Les vues

Les vues sont très importantes dans tout logiciel 3D !
Elles vous permettent de voir ce que vous faites, à quoi ressemblera le résultat… bref, il faut savoir les manipuler !Toutes les touches qui vous permettront de changer de vue se trouvent sur le clavier numérique :

  • 1 : vue de face ;
  • Ctrl + 1 : vue de l'arrière ;
  • 3 : vue de droite ;
  • Ctrl + 3 : vue de gauche ;
  • 7 : vue de dessus ;
  • Ctrl + 7 : vue de dessous ;
  • 2 : rotation de la vue vers le bas ;
  • 8 : rotation de la vue vers le haut ;
  • 4 : rotation de la vue vers la droite ;
  • 6 : rotation de la vue vers la gauche ;
  • 0 : vue caméra ;
  • 5 : vision orthonormée / vision perspective ;
  • molette enfoncée : vue intuitive ;
  • molette bas (ou -) : zoom - ;
  • molette haut (ou +) : zoom +.
  • La touche Ctrl permet de visualiser l'opposé (droite/gauche, dessus/dessous…).
    La vue caméra est sans doute la plus importante : c'est de ce point de vue que votre image ou animation sera prise.Voilà, maintenant vous pouvez vous amuser à regarder le cube à partir des différentes vues ! (Extrait de la page Les vues)

Les outils indispensables

Les widgets, ce sont les trois flèches qui apparaissent lorsqu'on sélectionne un objet (en mode objet) et un point, une arête, une face (en mode édition).

Générer le rendu d'une scène

Bien travailler sur des objets

Le reste est

Rassemblement de tutos sur Blender : ici

 

Sculpter un dragon avec Google sketchup

Séquence : Comprendre le volume avec Google sketchup, dessiner librement avec une tablette graphique.
Google sketchup

Quelques conseils et outils

Travail demandé
Faire l’esquisse en volume d’un Dragon sur Google sketchup, à partir de cônes.
Commencez par dessiner 3 cônes pour la queue du dragon
Dessiner un cylindre
Dessiner un cône, puis pour faire la queue du dragon, dessiner 3 cônes
ensuite, en déplaçant les cercles intercalaires des cônes avec l’outil Déplacer , donnez lui une forme
Créer un composant, pour qu’une forme ne se déforme pus et puisse être reproduite
Dessiner une série de cônes pour le corps, le cou et la tête, les pattes….
Une autre manière simple de créer des cônes avec l’outil , puis  en appuyant sur la touche Pomme
 des exemples, un exemple
Dragon chinois, gravure sur bois en couleur, école chinois,XIXe siècle, bibliothèque des Arts décoratifs, Paris
Saint Georges et le dragon de Paolo Ucello, 1450, National Gallery, Londres.
...
D'autres outils
...
Pour dessiner un parallélépipède 
Sculpter un parallélépipède 
Outil Ligne
Outil gomme

Pour Dessiner une sphère

Pour reproduire un objet en miroir  : à partir du menu contextuel (menu déroulant apparaissant après un clic droit) ou avec l' (raccourcis S)

ressource: tutoriel Google sketchup, didacticiel vidéo (en anglais, mais avec des encadré écrit et l'image est parlante)
  3 Blender
...
...
4 La tablette graphique
...
...
Un fois le dragon sculpté en volumes simples,  vous le re-dessinerez au trait libre et mettrez ensuite en couleur sur Photoshop, en utilisant une tablette graphique... mais c'est une autre histoire !!!!

Dessiner un dragon

 

 

 

La modélisation consiste à créer des facettes (scales) de plus en plus petites pour affiner le volume

Exemple de modélisation d’un visage, à partir d’un volume simple

Sintel

"Sintel" is an independently produced short film, initiated by the Blender Foundation as a means to further improve and validate the free/open source 3D creation suite Blender.

Créer un mobilier hybride inspiré de la nature

Faire une recherche documentaire

Se constituer une bibliothèque

Utiliser les masques de fusion

 Recherche documentaire

Vous ferez une recherche documentaire sur le mobilier de 4 périodes (ères) différentes, en récoltant 2 documents par style au minimum)  dans la base de données du Musée des Arts décoratifs :

– le Style Louis XV (1725-1750)

– le Style Art nouveau (1870-1914)

– Le style organique contemporain du XXe

– le Style organique contemporain du XXIe

Dans la base de donnée vous affinerez vos recherches de la manière suivante

Attention, rien ne doit être coché dans Ensemble

 Vous prendrez garde aux dates pour qu’elles correspondent aux périodes des recherches

Votre Bibliothèque

Vous enregistrerez vos documents dans un dossier que vous nommerez Bibliothèque, avec des sous-dossiers aux noms des différentes périodes : avec le nom de l’objet, le nom de son auteur, la date de sa création  suivi de l’indication MAD (Musée des Arts décoratifs)

Vous commencerez ainsi à vous constituer une bibliothèque d’images bien rangées.

Créer des hybrides

  1. Créer un dossier >Hybride nature dans >Documents
  2. Ouvrez vos images, transformez leur calque de fond en calque normal, détourez les  mobiliers avec l’outil baguette magique (en tenant la touche Shift pour sélectionner plusieurs surfaces) et plume si nécessaire, transformez vos images en objet dynamique, et enregistrez les en PSD dans le dossier Hybride nature. Fermez les ensuite.
  3. Dans photoshop ouvrez un Nouveau fichier 21×29,7, Résolution 150dpi, Contenu de l’arrière plan  : Blanc
  4. Enregistrez votre document avec le racourci Ctrl/Cmd S, dans le dossier que vous venez de créer, et nommez le Hybride nature (HN)
  5. Superposer deux images sur votre page, en transformant si nécessaire leur taille respective, puis après avoir sélectionné le calque supérieur créer dans >Calque >Masque de fusion> Tout faire apparaître
  6. Un rectangle blanc apparait à côté du calque, cliquez dessus et dans la fenêtre qui s’ouvre choisissez : Couleur noire, opacité 50% Tout ce qui est peint en blanc apparait et tous ce qui est peint en noire disparait.
  7. Peignez avec un pinceau noir à bord flou, les parties qui doivent disparaître pour qu’apparaisse les détails du mobilier qui est en dessous.
  8. Sélectionnez ave la baguette magique le fond autour de votre mobilier et cliquez sur le calque du mobilier qui est en dessous.
  9. Créer un masque de fusion comme expliqué ci-dessus et peignez en noir tout ce dont vous n’avez pas besoin.Fusionnez les 2 calques
  10. Ouvrez les 2 autres document créez un nouvel hybride dans la même page.
  11. Fusionnez les 2 calques de cet hybride.
  12. Placez les deux hybrides comme vous voulez.
  13. Reportez en dessous en police 10 le nom des mobiliers que vous avez utilisés
  14. Puis enregistrez votre image dans le dossier HN et dans la clé USB du professeur à votre nom.

Lien vers les travaux d’élèves

Exprimer le mouvement et l’espace : le cheval

Le cheval blanc d’Uffington (Angleterre), 123m de long creusé dans la craie, visible du ciel, 1000 ans av. JC

Cheval volant, dynastie Han, Chine, IIe siècle

Cheval en mouvement, Jules Etienne Marey, chronophotographie, fin XIXe siècle

Dessin de Picasso, à la plume, début XXe siècle

 Dessin de Picasso, à la plume, début XXe siècle

Pure race espagnol, photographie de Yann Arthus Bertrand

MOUVEMENT ET ESPACE

En vous servant de cette dernière photographie, vous allez créer une image en ne gardant que l’expression du mouvement du cheval.

Vous réaliserez votre image en suivant l’exemple suivant…

  1. Ouvrez dans photoshop un fichier format A4 en longueur : 21×29,7, mode RVB, résolution 300 dpi.
  2. Double cliquez sur le calque de fond pour le transformer en calque normal, et activez le pot de peinture pour lui appliquer une couleur sombre, ici noire.
  3. Importez votre image au dessus du calque de couleur sombre, et agrandissez-la dans la majeure partie de la page A4.Passez ensuite l’opacité du calque de votre image à 60%.
  4. Sur un nouveau calque que vous nommerez Dos, avec la plume (option Tracée), dessinez la ligne du dos de l’animal, veillez à dessiner une ligne souple pour indiquer le mouvement avec les poignées de l’outil plume.
  5. Choisissez une couleur, et sélectionnez une forme de pinceau rond, diamètre 9.
  6. Dans le menu déroulant de la Palette de Tracé, sélectionnez, Contour du tracé en cochant Simuler la pression.
  7. Faites de même avec les différentes parties du corps sur des calques différents, en allongeant les lignes et en les superposant. 
  8. Sélectionnez tous les calques contenant les tracés que vous venez de faire (Clic sur le 1er,  maintenez la touche Shift, clic sur le dernier) puis fusionnez les (Ctrl/clic droit Fusionner les calques).
  9. Dupliquez ce  nouveau calque (ctrl/clic droit, Dupliquer le calque)
  10. Et déplacez le tracé manière à accentuer l’impression de mouvement.
  11. Vous pouvez faire ça plusieurs fois.
  12. Fusionnez les différents calques de tracé comme indiqué précédemment.
  13. Faites un clic droit sur le calque sur lequel tous les tracés sont fusionnés, cochez Lueur externe  et entrez les paramètres suivant : Mode de fusion : Superposition, Opacité : 75%, Bruit, 0%, Choisissez une couleur (ici vert), mettez Grossi 0%, Taille 50 px, Etendue 50%, Variation 0%.
  14. Pour intensifier l’effet lumineux, dupliquez ce calque et réglez son Opacité su 70%, sans le déplacer.
  15. Donnez du volume sur un nouveau calque, avec l’outil pinceau, forme flou de diamètre 300, opacité 15%. Suivez les volumes de l’animal. Vous pouvez rendre invisible le calque de l’animal (clic sur l’oeil du calque).
  16. Sur un nouveau calque  nommé Effet de fumée suivez vos tracés avec un outil pinceau Fumée que vous devez charger
  17.  
  18. Cliquez plusieurs fois en suivant les tracés ou faites des gestes courts plutôt que de faire glisser le pinceau,pour un meilleur résultat. Varier les fumées et la taille du pinceau, pour un résultat harmonieux.
  19. Sur nouveau calque nommé Poussières, peignez des poussières de lumière avec un pinceau rond dureté 0%, en changeant des réglages comme expliqué ci-après
  20. Ouvrez la fenêtre Formes prédéfinis
  21. Cliquez sur Forme de pointe, cochez Dynamique de forme et Diffusion puis entrez les réglages suivants, Taille 100 px, Pas, 1000%
  22. Peignez sur votre nouveau calque en variant la taille du pinceau…
  23. Pour accentuer l’effet lumineux, créez un nouveau calque pour lequel vous choisirez le mode de fusion Incrustation, remplissez le de Blanc avec le Pot de peinture…
  24. Finaliser en jouant avec les Niveaux : >Image> Réglage>Niveaux> changez les curseurs de place…
  25. Vous pouvez ajouter un autre calque blanc en incrustation
  26. Vous pouvez fusionner tous les calques et utiliser le Filtre Déformation, Sphérisation ou Tourbillon…
  27. Enregistrez votre travail à votre nom dans les Documents et sur la clé USB du professeur.

 Lien vers les travaux d’élèves

Une image POP : le mode de fusion des calques, la taille de l’image et de la zone de travail

Andy Warhol, artiste POP

A partir des années 60,  le sujet des toiles d’Andy Wahrol sont les objets de consommation : objets de consommation standardisés des supermarchés : boîtes de soupe Campbell, bouteilles de Coca Colas…et objets de consommation de l’industrie du spectacle  : Marilyn, Monroe, Liz Taylor,, Mick Jaegger…, dont il fait des icônes de la société de consommation, puisqu’il en fait des tableaux ; tableaux qui deviennent des objets de consommation puisqu’ils sont reproduits  de multiples fois par la technique de la sérigraphie.

Les portraits de gens célèbres

Les photographies noir et blanc sont coloriées d’aplats de couleurs artificielles, outrancières, et de lignes qui détruisent et recomposent l’image.

Ses toiles sont une critique de la société de consommation, de l’objet industriel, de la perfection mécanique.

Andy_Warhol : un cours d’histoire de l’art

Exercice

 – Travailler à partir d’une photo de vous, prise avec la caméra de l’ordinateur.

– Supprimer la couleur : Image/Mode/Niveau de gris.

    

– Retravailler les niveaux de gris de l’image : Image/Réglges/Niveaux

– revenez à une image couleur : Image/Mode/Couleur CMJN

– Sur un nouveau calque dessiner des surfacse colorées, des lignes sur votre visage…

– Pour obtenir la transparence nécessaire à la lecture de votre visage sous la couleur, il faut agir sur le mode de fusion des calques.

Vous ferez une série de photographies re-travaillées à la manières d’Andy Warhol, que vous assemblerez  comme les Marylin.

Rassembler vos photos sur un même fichier

Ouvrez un de vos portraits Pop

Si ce n’est pas fait  dans Calque > Fusionner les calques visibles

Changer la largeur de l’image dans > Image > Taille de l’image, dans la fenêtre qui s’ouvre (voir ci-dessous, en haut à droite) choisissez 20 cm, vous remarquerez que la hauteur change en proportion

Changer maintenant la taille de la zone de travail > Image > Taille de la zone de travail, dans la fenêtre qui s’ouvre (voir ci-dessus à droite), déplacerez le carré symbolisant votre image vers le coin droit en haut.

Puis changer les dimensions  : multipliez par 2 la hauteur et la largeur + 1cm en hauteur et 1cm en largeur (pour les réserves blanches entre les images).

Puis ouvrez une 2ème portrait, et changer sa larguer : 20 cm

Sélectionnez et copiez l’image : Pomme A (sélectionner), et Pomme C (copier)

Revenez sur votre 1er document et collez le 2ème portrait : Pomme V

Mettez le en place avec l’outil de déplacement.

Puis faites de même pour vos 2 derniers portraits.

Enregistrez votre document final dans un dossier « années 60 ».