Bac de français – Méthodologie – L’oral le jour J !

Vous avez sans doute le ventre un peu noué à l’approche de l’oral du bac français ? Pas de panique ! Vous avez encore le temps de bien préparer cet oral avant de vous présenter devant votre examinateur. Comment s’y prendre le jour de l’épreuve !

Le déroulement de l’épreuve

Vous vous présentez à l’examinateur, à l’heure dite, muni de tous les documents : carte d’identité, convocation, liste de textes, textes et oeuvres complètes (en double). L’examinateur vous pose une question sur l’un des textes de votre liste.

  • Vous préparez dans un coin de la salle votre exposé (30 minutes).
  • Vous présentez votre réponse à l’examinateur (10 minutes).
  • L’examinateur vous pose des questions sur votre préparation ou sur un autre point du programme (10 minutes).

La phase de préparation (30 minutes)

  • Relisez attentivement la question qui vous a été donnée par votre examinateur.
  • Lisez tranquillement le texte une première fois en gardant la question à l’esprit. Relisez-le une seconde fois, un crayon à la main, pour souligner les passages que vous voulez citer lors de votre exposé.
  • Attention : il ne s’agit pas de rédiger chaque mot de l’exposé que vous allez présenter à votre examinateur. Faites des phrases courtes.
  • Pensez à bien organiser vos idées.

L’exposé (10 minutes)

  • Dans votre introduction, annoncez les points clefs, les idées principales qui répondent à la question que l’on vous a posée.

  • Faites une lecture expressive du texte, sans exagérer, mais qui montre que vous avez bien compris les nuances du texte.

  • Après avoir introduit le sujet, vous pouvez utiliser une amorce du type :  » dans une première partie, je vais montrer que…, puis dans un deuxième temps comment… et enfin je serai conduit à examiner… »

  • Dans votre développement, chaque partie doit faire apparaître une idée maîtresse.

  • Au cours de votre présentation, annoncez clairement les différentes étapes de votre exposé par une phrase simple : cette étape est cruciale car c’est un gage de clarté pour votre examinateur. Développez ensuite chaque point en vous appuyant sur des citations précises, que vous prendrez soin d’analyser de manière détaillée.

  • Attention à ne pas vous écarter de la question posée. Evitez les digressions. Vous n’avez que 10 minutes pour répondre à la question posée ! Ne perdez pas de temps !

  • Pour annoncer la fin de votre exposé, vous pouvez utiliser la formule :  » pour conclure… ». Il s’agira alors de récapituler les étapes principales qui vous ont conduites à répondre à la question posée.

  • Vous pouvez terminer en ouvrant vers un autre texte du groupement, ce qui orientera la suite de l’entretien…

L’entretien (10 minutes)

Pour le réussir, il faut :

  • une bonne connaissance du groupement de textes
  • une bonne connaissance de l’environnement culturel et littéraire dans lequel le groupement s’inscrit
  • être capable de dialoguer avec le professeur, de répondre à ses questions (vous pouvez lui demander de les reformuler si jamais vous ne les avez pas comprises)

  • convaincre, argumenter, prendre position

La forme de votre prestation : quelques conseils

  • Respirez un grand coup avant de commencer et pensez à regarder votre examinateur sans rester trop collé à vos notes. Pensez à vous tenir droit, bien assis sur votre chaise, en signe de respect pour votre interlocuteur et de manière à capter son attention.

  • Utilisez un langage clair et précis, faites des phrases courtes.

  • Utilisez le mot juste, explicitez les termes techniques, employez un vocabulaire riche, n’hésitez pas à utiliser des termes techniques dont vous maîtrisez le sens (attention avec les figures de style : il vaut mieux expliquer la figure que vous relever plutôt que de lui donner un nom qui ne correspond pas !)

  • N’hésitez pas à  » donner de la voix « , à parler fort, en articulant, de manière vivante et posée.

  • Essayer de trouver votre rythme : ni trop lent ni trop rapide. Faites de courtes pauses (à la fin de chaque partie par exemple).

Bon courage !
J. Cuvillier, professeur de français au lycée, vous donne ici des conseils de méthode :

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique :

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

Commentaires

commentaires

14 commentaires. Faire un commentaire

Ben

je vous remerci je pense que tout cela va bien m’aidée .

Paul

merci pour ce rapelle car le bac etant fin juin et les cours se terminant debut juin il est difficile de se rappeler par fois ce que nous a dis le professeur alors merci encore cela rassure enormement belle initiative. Bravo

Romaiin

Franck : Les questions peuvent être plus ou moins abstraites. Mais je te rappelle que l’oral est relativement simple vu qu’il s’adresse à des élèves de premières (don 17 ans) on ne demande pas un analyse professionnelle. Les questions tournent autour soit du texte, soit de l’objet d’étude. Prenons « Candide » par exemple. L’examinateur peut te demander quels sont les dénonciations faites par Voltaire dans ce livre. Ou il peut te demander si tu connais une autre utopie (en parallèle à l’Eldorado). Il peut également poser des questions plus terre-à-terre, c’est à dire de figures de style par exemple.

op93 : Une lecture expressive est une lecture où tu mets le ton. C’est à dire que quand il y a une question, on est censé le comprendre en l’entendant. Idem pour les phrases exclamatives. Et quand il y a les trois points, tu marques l’hésitation, entre autres.

Emmanuelle : Tu dois en effet parler de la double énonciation, la scène (et par extension tout le jeu scénique) et la « mise en page » d’un texte théâtral, donc réplique+didascalie+prénom, et caetera…

J’espère avoir répondu à vos questions !

Mathieu

Bonjour,

J’aimerais savoir s’il faut ammener 2 livres de courts et tous les livres étudiés en 2 fois? Cela est pour l’EAF à l’oral

Emmanuelle

Bonjour, tout d’abord merci beaucoup pour tous vos conseils.
J’ai simplement une question:
si à l’oral, l’examinateur nous demande quelles sont les conventions du théâtre, que devons nous répondre?
J’ai trouvé ceci mais je ne pense pas que cette réponse soit correcte:
double énonciation, scène d’exposition, le monologue, l’aparté, la tirade, les didascalies.
Merci beaucoup.

Vincent Hubert

Bonjour,
Y-a-t-il une liste officielle des oeuvres à présenter à l’oral de français pour les premières techno hotellerie dans l’académie de Strasbourg ?
Merci.

Kamel

Bonsoir Claire, voilà comme tout les élèves de 1ere J’ai Passé mon épreuve de Français.

J’ai eu 08 à l’écrit (Très content, j’ai pris la dissertation, et c’était ma première )
J’ai eu 15 à l’oral (Heureux, meilleure note de la classe)

Voilà en tout cas merci pour les conseils il m’ont beaucoup aidé 😀

Raphaelle

Bonjour,

Je souhaite juste avoir un petit renseignement…

Mon petit frère, en Première S, a passé l’épreuve anticipée de français, mais redouble son année.
Devra-t-il repasser l’épreuve l’an prochain (au moins s’y présenter, pour ne pas avoir de note éliminatoire), et quelles notes seront prises en compte??? On entend plusieurs sons de cloche, et ne savons plus à quoi nous en tenir…

Merci d’avance pour votre réponse.

Rom1

c’est vraiment très intéréssant ! merçi pour cette aide.

Laëtitia

Merciiiiiiii Claire XD tu é vraiment Génialissime … !!!

Didyne

Je vais essayer de retrouver mes notes!! Merci beaucoup Claire pour tes conseils.

Didyne

Et mince alors toute mes notes au cour de l’année!! Je suis très désordonnée

op93

j’ai juste une questiona poser!

Qu’est ce que je dois faire quand on me dit de faire une lecture expressive?

Franck

Bonjour ! Je ne sais pas si cette page est toujours active , cependant c’est vrai que c’est vraiment bien expliqué comment se presenter et presenter la reponse a la question .
Cependant je stresse un peu car bon , nos textes sont plus ou moins longs et les notes egalement (lol) donc je me demandais quel genre de question l’examinateur pourrait poser : très claire ou plus ou moins abstraite ?

Vous devez-être connecté pour publier un commentaire