Ozone: dossier presque classé

Le trou d’ozone au-dessus de l’Antarctique en septembre 2006 (crédit Nasa)


Enfin une BONNE NOUVELLE : la couche d’ozone va de mieux en mieux!

Rappelez-vous : un trou dans cette couche de gaz protectrice avait été détecté au-dessus des pôles. C’était en 1985 et deux ans plus tard le monde entier se réunissait pour tenter de stopper la catastrophe…

En effet, un trou dans cette partie de l’atmosphère qui filtre le rayonnement dangereux du soleil, ne pouvait avoir que des conséquences terribles : destruction de la végétation, multiplication des cancers de la peau… Alors il fallait agir et vite. A l’origine du trou  ce sont d’autres gaz qui grignotaient petit à petit l’épaisseur d’ozone : les CFC fabriqués pour les aérosols, les frigos et la climatisation. On les a bannis et remplacés par les HCFC, dix à vingt fois moins destructeurs. Résultat 20 ans plus tard : la couche d’ozone récupère doucement et on pense qu’elle aura récupéré un état convenable vers 2065-2070. (vous pouvez surveiller au jour le jour l’état de la couche d’ozone sur ce site )
Prochaine étape : se débarrasser des HCFC qui sont moins nuisibles à l’ozone mais restent quand même une menace. Notamment pour le réchauffement climatique…


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.