Jan 19 2010

Espagnol facile. com

Publié par bebel971 dans Espagnol      

espagnol facile.

Ce site présente de nombreux cours et exercices en ligne pour apprendre ou perfectionner ses connaissances en espagnol. C’est un site entièrement gratuit et ouvert : exercices de conjugaison, grammaire, compréhension de l’oral. Il y a aussi un module qui permet de travailler l’expression orale ou la prononciation à l’aide d’un programme de synthèse vocale.
C’est également un espace collaboratif auquel on peut participer en envoyant des exercices.


Jan 19 2010

Des explorateurs modernes redécouvrent une véritable forêt vierge grâce à Google Earth.

Publié par bebel971 dans Environnement, Histoire/Géographie      

mabuforest5-1000pxAujourd’hui, le monde a l’air toujours plus petit, tout est cartographié, connu, catalogué… mais peut-être pas encore finalement !

En 2005, un groupe de scientifiques issus entre autre du Royal Botanic Gardens de Kew( au sud de Londres) et d’organismes du Mozambique ( Mozambique Agrarian Research Institute) a découvert en utilisant Google Earth un petit jardin d’Eden: une zone de forêt laissée complètement intacte et jamais jusque là découverte par le monde. Cette forêt est située sur les pentes du Mont Mabu dans le nord du Mozambique (16°17?56.00? S 36°23?44.00? E).

A cause de la guerre civile ayant eu lieu entre 1975 et 1992, les routes de la région ont été complètement coupées. La zone servait de refuge aux populations locales. Par la suite, les explorateurs modernes de l’Afrique ne l’ont donc pas trouvée.

« C’est potentiellement la plus grande zone forestière d’altitude moyenne que je connaisse dans le sud de l’Afrique. Elle ne figure pas encore sur une carte, et la plupart des habitants du Mozambique ne connaissent même pas le nom de Mont Mabu », explique Jonathan Timberlake, du Royal Botanic Gardens de Kew, dans un communiqué.

Une expédition internationale a été organisée pour étudier cette foret paradisiaque. Pendant plusieurs semaines sur place, les scientifiques ont trouvé des espèces jusqu’alors inconnues et un écosystème parfaitement préservé.

Voici quelques photos de l’expédition :

.

View from Mount Mabu. Photo: Tom Timberlake

.

Jonathan Timberlake looking out from the top of Mount Mabu. Photo: Tom Timberlake

.

Base Camp on Mount Mabu. Photo: Julian Bayliss

.

Recording vegetation. Photo: Tom Timberlake

.

Unidentified orchid species. Photo: Tom Timberlake


Jan 19 2010

Ecolokid

Publié par bebel971 dans Environnement      

.

ecolokid

Ecolokid est le premier site Internet communautaire, entièrement dédié aux enfants, dont l’objectif est de les initier de façon ludique à l’écologie et  développement durable. Le personnage d’Ecolokid, un petit garçon ailé, nous invite dans son univers coloré afin de nous faire découvrir les beautés et les curiosités de la nature.

Ecolokid nous sert de guide à travers 5 catégories

L’incroyable du jour: Présentation quotidienne d’un record mondial naturel ou animal.

Le savais-tu?: Décryptage d’un thème lié à l’écologie ou au développement durable.

Drôle de vie: Découverte d’un animal, d’un végétal ou d’un minéral insolite.

Ecogeste: Présentation d’un geste pour la planète.

Escapade: Présentation d’un bon plan culturel ou d’une sortie plein air.

Les enfants et les parents interagissent et peuvent participer en proposant de nouveaux sujets.

Une petite visite s’impose!


Jan 19 2010

OMAIDI : le portail pour apprendre l’espagnol

Publié par bebel971 dans Espagnol      

Bienvenue chez OMAIDI « aprender » , le portail de tous ceux et de toutes celles qui souhaitent apprendre l’espagnol, quel que soit leur niveau de connaissance, leurs projets d’études, professionnels ou personnels. Sur OMAIDI vous pourrez trouver tout ce que vous chercher et bien plus encore pour perfectionner votre apprentissage de la langue espagnole…

.

omaidi espagnol

Bienvenidos a OMAIDI « aprender » , el portal de todos los que desean aprender el español sea cual sea su nivel de conocimientos, sus intereses académicos,profesionales o personales. A OMAIDI encontrarás todo lo que buscas para tu aprendizaje de la lengua española.


Jan 19 2010

Brevet/Education civique : la citoyenneté politique et sociale

Publié par bebel971 dans Brevet, Education civique      

I. Le débat citoyen
Faire vivre la démocratie
Pour faire vivre la démocratie, il est important que les personnes puissent individuellement ou collectivement exprimer leurs opinions, leurs volontés.
Le pluralisme des opinions et des modes d’expression permet à la Démocratie d’exister.
La Démocratie respecte les droits de l’homme et ses libertés, dont la liberté de penser et la liberté d’expression.
Ces droits et libertés n’ont pas été acquis en un jour ; des lois marquent le début du droit d’association, du droit de grève, par exemple…
Des groupements permettent de participer aux débats publics, aux prises de décisions, en exprimant certaines opinions.

II. Les associations
La liberté de sassocier
Tout citoyen peut créer une association.
La liberté de s’associer est reconnue dans la Constitution de 1958 et régie par la loi de 1901.
L’association nécessite le groupement de deux ou plusieurs personnes.
Pourquoi et comment sassocier
Le but d’une association ne doit pas être lucratif. Cela signifie que les bénéfices ne peuvent pas être distribués entre les membres, à la différence d’une entreprise. Ils doivent servir à faire vivre l’association ou être distribué en fonction du but de l’association.
Pour pouvoir recueillir des cotisations, une association doit être déclarée à la préfecture. Mais aucune autorisation n’est nécessaire pour créer une association.
De nombreuses associations différentes
Il existe plusieurs types d’associations : clubs sportifs, associations humanitaires, religieuses, de consommateurs, associations de défense des victimes du terrorisme, association de défense de l’environnement …
20 millions de français sont mobilisés dans 800 000 associations.
Certaines associations sont très importantes et exercent des pressions auprès des décideurs qui ne vont pas toujours dans le sens de l’intérêt collectif.

III. Les partis politiques
Quest ce quun parti politique ?
Un parti politique est un rassemblement libre de personnes ayant les mêmes convictions.
Bénévoles, adhérent, militant, dirigeant, tous concourent à faire connaître les idées du parti, son programme.
Défendre des opinions et des choix politiques
En exprimant leurs opinions, ils alimentent les débats publics, proposent leurs idées et se soumettent au choix des citoyens en présentant des candidats aux élections.
Ils doivent respecter « les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie » (Art. 4 de la Constitution de 1958)
Sauvegarder et faire vivre la démocratie
La multitude des partis politiques et la diversité de leurs opinions sont les moteurs de la démocratie. L’expression de toutes les opinions, l’influence des partis d’opposition dans les prises de décisions favorise l’équilibre et la mesure.
Les principaux partis politiques
Les partis dits de « Gauche »
– Le Parti Communiste Français
– Les Verts
– Le Parti Socialiste (1971)
Les partis dits de « Droite »
– Le Rassemblement Pour la République (1976)
– L’Union pour la Démocratie Française (1978)
Les partis d’extrême droite
– Le Front National (1972)
– Le Mouvement National Républicain (1999)

IV. Les organisations syndicales
Définition
Un syndicat est un groupement de personnes constitué pour la défense d’intérêts professionnels communs.
Le syndicalisme est autorisé en France depuis 1884 et il reconnu par la Constitution de 1958.
Les syndicats sont indépendants des pouvoirs politiques.
Les adhérents des syndicats
Les syndicats représentent des personnes qui exercent la même profession ou des professions similaires.
Tous les salariés d’une entreprise peuvent adhérer à un syndicat.
Dans les entreprises de plus de 50 salariés, il peut y avoir des Délégués Syndicaux, c’est-à-dire des personnes désignées par un syndicat et qui le représentent au sein de l’entreprise.
Il y a aussi des syndicats de non-salariés comme les agriculteurs les chefs d’entreprise, les médecins.
Leur rôle et leurs moyens daction
Les syndicats sont censés :
– travailler à l’amélioration des conditions de travail ;
– défendre les droits des salariés ;
– veiller au respect du droit du travail.
Dans les discussions avec les dirigeants d’entreprises ou l’Etat, les syndicats parlent au nom des salariés. Ils les représentent lors des négociations. Parfois, ils peuvent appeler à la grève ou à manifester pour faire pression sur leurs interlocuteurs.
Les grandes confédérations syndicales
Certains syndicats sont plus reconnus que d’autres à cause de leur ancienneté, du nombre de leurs adhérents et de leur poids.
La CGT : Confédération Générale du Travail (1895)
La CFTC : Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (1919)
La CGC : Confédération Générale des Cadres (1944)
FO : Force Ouvrière (1948)
La CFDT : Confédération Française Démocratique du Travail (1964)
C’est avec ces seules organisations que l’Etat discute les conventions collectives, secteurs par secteurs. Elles participent aussi à la gestion d’organismes sociaux comme la Sécurité Sociale, l’assurance-chômage…
Les syndicats jouent un rôle important lors des grandes concertations sociales comme celles qui ont eu lieu, par exemple, au sujet de la mise en place des 35 heures.


Jan 19 2010

Ado justice

Publié par bebel971 dans Education civique      

.

.

JUSTICE ET JEUNES propose d’expliquer la justice aux “ados” avec des fiches imagées pleines d’informations pratiques qui améliorent la perception du fonctionnement de la justice.


Jan 19 2010

Jouez avec Fondo lector

Publié par bebel971 dans Brevet, Espagnol, Jeux      

.

junta des andaloucia jeux

Voici un jeu pour vous entraîner à la compréhension de l’Espagnol !


Jan 19 2010

Drôles de cartes !

Publié par bebel971 dans Jeux      

.

Drôle de cartes

Pour vos courriers ou pour vous distraire !

TV5 vous permet de réalisez une carte virtuelle animée unique en son genre !

Personnalisez votre création en téléchargeant vos propres décors et les portraits de votre choix.

Associez personnages et objets, ajoutez bulles de texte et musique !

Une manière originale d’envoyer une invitation, de fêter un anniversaire ou un mariage.

A vous de jouer !


Jan 19 2010

Questions pour un Champion

Publié par bebel971 dans Culture générale, Jeux      

.questions pour un champion

Vous êtes champion ? Oui ! Alors allez jouez dans les conditions réelles de Questions pour un Champion, la célèbre émission de Julien Lepers !

Neuf points gagnants, quatre à la suite et face à face : progressez par étape jusqu’à la finale.

Votre temps est limité pour répondre à chacune des questions !

Allez ! Champion ou pas allez vous tester quand même car ce qui compte après tout c’est de participer !


Jan 19 2010

Brevet/Français : L’étude d’un texte poétique

Publié par bebel971 dans Brevet, Français      

I Qu’est qu’un vers?

– Début du vers : il est marqué par une majuscule.
– Fin du vers : elle est marquée par un retour à la ligne ; le vers (contrairement à la phrase en prose) n’occupe pas forcément toute la ligne, et on peut donc trouver un espace blanc à la fin du vers.

Remarque : si le vers dépasse la ligne, alors la fin du vers ne s’aligne pas sur la marge de gauche dans la poésie classique (jusqu’au XIXème siècle), comme en prose, mais sur la marge de droite, après un crochet [

II Présentation du poème

1- Les groupes de vers qui composent un poème s’appellent des strophes.
Il n’y a pas d’alinéa (contrairement à la marque de début de paragraphe en prose).

2- On donne des noms aux strophes selon le nombre de vers qui les composent :

2 vers: un distique
3 vers: un tercet
4 vers: un quatrain
5 vers: un quintil
6 vers: un sizain

Un vers isolé est mis en relief.

3- Les vers sont composés de syllabes.
On nomme les vers selon le nombre de syllabes qui les composent :

8 syllabes : un octosyllabe (Elle a passé, la jeune fille)
10 syllabes : un décasyllabe (Maître Corbeau sur un arbre perché)
12 syllabes : un alexandrin (Oh! Combien de marins, combien de capitaines)

Pour compter correctement le nombre de syllabes, il faut observer certaines règles :
– le -e muet en fin de vers ne compte pas (il n’est d’ailleurs pas prononcé).
– le -e muet suivi d’un son vocalique (voyelle) ne compte pas.
– le -e muet suivi d’un son consonantique compte.

Ex. Décompte des -e : Par la Natur(e), -heureux comm(e) avec une femm(e) (Sensation de Rimbaud)

– le poète peut faire prononcer en deux sons ce qu’habituellement on ne prononce qu’en un seul : c’est une diérèse. Exemple: « Un bohémi-en »

Jusqu’au XIXème siècle, la poésie était en vers. A partir de la seconde moitié du XIXème siècle, les poètes se sont peu à peu libérés des contraintes portant sur la forme du poème : c’est l’invention du vers libre. La poésie peut alors prendre l’apparence de la prose.

III Les rimes

Une rime, est la répétition de sons identiques à la fin de plusieurs vers.
On désigne par des lettres chaque rime différente: a, b, c…

1- disposition des rimes

– aabb: rimes plates ou suivies
Ex. « Il me semble parfois que mon sang coule à flots,
Ainsi qu’une fontaine aux rythmiques sanglots.
Je l’ends bien qui coule avec un long murmure,
Mais je me tâte en vain pour trouver la blessure.
« 
(Baudelaire, « La fontaine de sang » in Les Fleurs du Mal)

– abab: rimes croisées
Ex. « Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne,
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.« 

(Victor Hugo)

– abba: rimes embrassées
Ex. « Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime,
Et qui n’est chaque fois ni tout-à-fait la même,
Ni tout-à-fait une autre, et m’aime et me comprend. »

(Verlaine, « Mon rêve familier »).

2- valeur des rimes

On juge la valeur des rimes au nombre de sons qui sont repris: chaque son est codifié par un signe de l’Alphabet Phonétique International.
pensées / croisées : [e] 1 son commun -> rime pauvre (forcément un son vocalique)
âme / femme : [am] 2 sons communs -> rime suffisante
capitaine / lointaine : [ten] 3 sons communs -> rime riche

3- genre des rimes

campagne / montagne: rime féminine (se terminant visuellement par un -e muet, donc non prononcé)
attends / longtemps: rime masculine (se terminant visuellement par toute autre lettre qu’un -e muet)

La poésie classique fait alterner les rimes masculines et féminines.
La poésie moderne préfère distinguer les rimes à terminaison consonantique et les rimes à terminaison vocalique.

IV Les autres effets de sonorité

– les reprises de mots ou de groupes de mots créent un effet de sonorité et de rythme. (une reprise en début de vers ou de strophe se nomme une anaphore)
– les reprises de sons à l’intérieur des vers, dans des mots différents mais proches:
– son vocalique: une assonance : Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant (Verlaine)
– son consonantique: une allitération : Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes? (Racine)

V Le rythme

– il faut marquer les pauses au bon endroit et pour cela, repérer les mots qui forment un groupe cohérent.
– le poète peut choisir d’écrire des groupes de mots qui débordent du vers :
– un vers déborde sur le vers suivant : c’est un enjambement.
Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme.
(Rimbaud, « Le Dormeur du Val »)
– si le groupe de mots placé au vers suivant est très court, on parle de rejet.
Il dort dans le soleil la main sur sa poitrine,
Tranquille.
(Rimbaud)

En troisième, on étudie deux sortes de poésie:

– La poésie lyrique (< de la lyre) dans laquelle le poète exprime ses sentiments personnels.
Le poète dit « Je » mais ce qu’il ressent concerne tout homme; le lexique des sentiments domine, on trouve beaucoup d’interjections. Le poète utilise des ruptures de syntaxe, des effets de musicalité et aussi de discordance pour rendre son poème plus expressif. Pour donner plus de force à l’expression de ses sentiments, le poète utilise aussi toutes les ressources du vocabulaire (champs lexicaux, connotations…) et des figures de style.
Les grands thèmes lyriques témoignent de la sensibilité humaine: la vie, la mort, le patriotisme, l’espoir de la liberté, l’enfance, la nature, le temps qui passe, le rêve, les souffrances et les joies de la passion, la ferveur religieuse.

– La poésie engagée qui se met au service d’une cause précise dans un contexte historique précis. Le poète y fait référence à des éléments réels précis et vérifiables. Elle incite le lecteur à réfléchir et à agir: elle peut délivrer un message d’espoir en l’avenir ou mettre en garde contre l’oubli, incitant ainsi au devoir de mémoire. Elle est d’une grande force argumentative car elle cherche à convaincre le lecteur.


Jan 19 2010

Brevet/Français : Les connecteurs logiques

Publié par bebel971 dans Brevet, Français      
NATURE

Conjonctions de coordination

Adverbes et locutions adverbiales

Conjonction et locutions conjonctives de subordination

CAUSE car En effet
De fait
Parce que
du fait que
Étant donné que
puisque
sous prétexte que
Comme
CONSEQUENCE donc Aussi (+ reprise du sujet)
Alors
en conclusion
en conséquence
C’est pourquoi
Par conséquent
ainsi
Dès lors
d’où
De sorte que
si bien que
tellement que…
si…que…
de telle manière que…
HYPOTHESE En ce cas
Sinon
pour un peu…
Si
à condition que
à supposer que
pourvu que
au cas où
à moins que,…
BUT Dans ce but
à cette fin
Pour que
afin que…
OPPOSITION CONCESSION mais
or
Cependant
néanmoins
pourtant
par contre
du reste
d’ailleurs
au contraire
en revanche
toutefois
Bien sûr
Soit
Certes
Quoique
bien que
Il est vrai/certain que
même si
Nul doute que
encore que
Quand bien même
alors que
ADDITION EXEMPLE et
ni… ni…
d’abord
premièrement
d’entrée de jeu
en outre
D’une part…, d’autre part…
Puis
ensuite
de plus
Par ailleurs
Enfin
C’est-à-dire
Ainsi
Par exemple
Notamment
En effet
citons
ALTERNATIVE ou Soit…, soit…
Ou bien…, ou bien…
Soit que…, soit que…