Antan d’enfance en Guadeloupe


Consacrée au temps de l’enfance. C’est dit-on celui de l’innocence et de l’insouciance comme celui de l’éducation et de la découverte. Les facteurs historiques, culturels, sociaux et économiques le conditionnent. Ainsi au siècle dernier, avec la substitution d’une société urbaine individualiste à la société rurale traditionnelle, le statut de l’enfant a évolué, les méthodes éducatives, les jeux et les repères ont changé. Cette exposition se veut une promenade non nostalgique dans le passé.

.

Antan d'enfance en Guadeloupe

Oui, sans nostalgie parce que l’éducation qui préparait les enfants à vivre dans un certain monde s’avère manifestement inadaptée à celui du 21eme siècle, même si quelques préceptes s’avèrent inoxydables. Comme nous en avons pris la bonne habitude, nous ne nous satisfaisons pas de la seule évocation du passé récent. Notre regard porte sur la place des enfants chez les Kalinas, aussi bien que dans la société esclavagiste et post esclavagiste. Cette exposition s’adresse aux grands-parents et aux parents – ces derniers souvent très vifs à rejeter en bloc les méthodes anciennes – ainsi qu’aux enfants qui découvriront, avec cette manifestation, les riches heures qu’ont connues leurs grands parents. Pour atteindre cet objectif, l’exposition couvre tout le champ de la vie des enfants en plusieurs tableaux.

Exposition jusqu’au 30/04 à Petit Canal rue de l’Eglise.


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.