Le LHC remonte le temps !

.

.

Mardi, sous la frontière franco-suisse, deux paquets de particules subatomiques se sont fracassés l’un contre l’autre, à une vitesse proche de celle de la lumière. Chargés d’une énergie jamais atteinte dans un accélérateur de particules, ils ont provoqué de jolis feux d’artifice, invisibles pour le commun des mortels. Les physiciens des particules exultent.

Pour réaliser cet exploit, le CERN – l’Organisation européenne de recherche nucléaire – a construit la machine la plus complexe du monde, le Grand Collisionneur de hadrons – LHC. Facture: 6 milliards de francs. C’est beaucoup pour de si petites choses.

.

.

Vraiment? Le LHC est un des projets les plus enthousiasmants et les plus fabuleux de tous les temps. Précisément, la machine permet de remonter le temps. Elle vise à comprendre ce qui s’est passé il y a quatorze milliards d’années, lors des premiers instants de l’univers. Hier, ces infimes collisions nous ont rapprochés comme jamais du big bang. La route est encore longue pour y parvenir, mais s’ouvre désormais une nouvelle porte sur l’origine de l’univers. Celle qui nous permettra de confirmer ce que l’on croit savoir et de découvrir l’inconnu.

Le LHC est une formidable aventure humaine. Il force la communication et la compréhension entre les peuples. Six milliards de francs pour plus d’humanité, c’est peu comparé aux milliers de milliards dévolus à la détruire.


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.