Avr 1 2010

Tortues marines, le braconnage continue encore en 2010 !

Publié par bebel971 dans Environnement      

Tortues marines, le braconnage continue


En 2009, de nombreux cas de pillage de nids et d’enlèvement de femelles venues pondre ont été constatés sur l’ensemble de l’archipel, et notamment : à la Pointe des Châteaux sur des nids, le long du littoral sud de Port-Louis, sur la plage de la Chapelle à Anse-Bertrand et sur celle de Grande- Anse à Marie-Galante.

En 2010 déjà en début de période de ponte, sur certaines plages des braconnages ont été réalisés… Rappelons que ces pratiques sont sévèrement punies !

Exemple :

A Deshaies, un flagrant délit a permis de sanctionner sévèrement l’auteur du braconnage d’une jeune tortue verte de 5-7 ans. Les douaniers du secteur ont pu interpeller le contrevenant, qui a été pénalisé au titre d’un délit au code douanier (la peine est supérieure à celle prévue par le code de l’environnement). Les gendarmes de Deshaies ont quant à eux réalisé un procès verbal relatif celui-là au code de l’environnement. Le braconnier s’est vu saisir son bateau et tout le matériel ayant servi à tuer et découper la tortue.


La police de l’environnement, les brigades de gendarmerie et les douaniers travaillent de concert pour surveiller les zones sensibles et faire les constats. Les gardes de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage couvrent de nuit comme de jour de nombreuses plages de ponte avec notamment du matériel de vision nocturne. Les signalements sont transmis par les riverains et les membres du Réseau présents sur les plages de mars à novembre. Grâce à ce travail actif, l’étau se ressert sur plusieurs braconniers.

Tortues marines, le braconnage continue

A retenir :

– La capture de tortues marines, quel qu’en soit le but (consommation, élevage, fabrication d’objets…), est interdit en Guadeloupe depuis 1991.


– Le braconnage sur les plages n’est pas uniquement le fait d’ « anciens » comme on le croit souvent. De jeunes gens s’adonnent également à ce délit passible de 9000€ d’amende et de 6 mois d’emprisonnement (code de l’environnement).- Tuer une femelle revient à tuer des milliers d’oeufs et par conséquent quelques dizaines de tortues qui auraient pu se reproduire à leur tour. Seulement 1 oeuf sur 1000 donne un adulte reproducteur. Une tortue commence à pondre à 25 ans. Une femelle pond au cours d’une saison une moyenne de 500 oeufs.

– La chair de tortue ou les oeufs n’ont aucune vertu médicinale ou aphrodisiaque, ces dires restent au rang de croyances populaires. La chair de la tortue imbriquée est toxique dans le Pacifique et tue lorsqu’elle est ingérée. Les tortues sont propices à concentrer le chlordécone…







Avr 1 2010

Pâques à la plage, préservons notre littoral !

Publié par bebel971 dans Environnement      

Il est de tradition guadeloupéenne de profiter des fêtes de Pâques pour se réunir autour d’un pique-nique ou d’un camping sur les plages ou en bord de rivière. Des précautions d’usages et le rappel des règles de préservation de ces espaces naturels fragiles qui nous accueillent restent de rigueur. Cette année l’accent sera particulièrement mis sur le risque d’incendie lié à la sécheresse importante.

http://a10.idata.over-blog.com/327x248/2/30/99/04/Vrac-blog4/A-La-Mer--051.jpg

Nos habitudes de camping évoluent et les pressions sont plus fortes

La Guadeloupe ne disposant pas d’aire de camping organisé, le nombre croissant de campeurs ainsi que les conditions de « confort excessif » (téléviseurs, antennes paraboliques, réfrigérateurs, cuisinières, sonos…) augmentent les impacts et les dégradations souvent irréversibles sur les milieux naturels littoraux (dépôts d’ordures, destruction des équipements, coupe et mutilation des arbres …)

Avec des gestes éco-citoyens, participons à une gestion durable de nos sites naturels

Notre littoral est composé d’écosystèmes fragiles et la forêt qui s’y développe doit être protégée.

Sur certaines plages des dispositifs anti-franchissement ont été mis en place afin de réguler la circulation des véhicules, limiter la destruction de la végétation et réduire le tassement ou l’érosion des sols. Il convient de les respecter. Comme chaque année, l’ONF mènera des actions de sensibilisation en partenariat avec les communes, la DIREN, les associations et les autres services concernés.

Des tournées d’information vont débuter sur les plages avec la diffusion de sacs poubelles. Nous soulignerons en priorité : le risque avéré d’incendie sur les sites exceptionnellement secs et le respect des « enclos de régénérations » qui sont les témoins des efforts fournis par les gestionnaires afin de restaurer le caractère ombragé de nos plages. Les règles de bons usages seront rappelées pour limiter toutes les dérives et appeler au changement de comportement.

Un risque d’incendie du fait de la sécheresse.

Lors de la réunion de coordination « Pâques à la plage » en Préfecture le 22 mars, des sites présentant un risque majeur d’incendie ont été désignés. Il s’agit des plages de Petit-Havre et Anse à Jacques à Gosier, Salines à Saint-François, Pointe d’Antigues à Port-Louis ainsi que les îlets. Sur ces sites, le camping est formellement interdit pour des raisons de sécurité.

Sur les autres plages et aires de pique-nique, nous préconiserons l’utilisation des équipements adaptés pour le barbecue et une vigilance accrue afin de limiter les départs de feu. Tout feu doit être sous surveillance et les feux au sol est interdit.

http://www.atout-pigeon.com/photo/1320296-1738619.jpg


Avr 1 2010

35 bonnes raisons de changer nos comportements

Publié par bebel971 dans Environnement      

Voici les 35 bonnes raisons de modifier nos comportements selon le WWF.

35 bonnes raisons de changer nos comportements

Espèces

1. chaque jour, 50 à 300 espèces végétales et animales disparaissent
2. 12% des oiseaux sont menacés dans le monde, 40% en France
3. dans le monde 1 espèce sur 4 est menacée chez les mammifères
4. 61% des reptiles sont en danger d’extinction
5. le commerce international illégal d’espèces menacées génère 10 milliards de dollars chaque année

Forets

6. depuis 1970, 12% des écosystèmes forestiers ont disparu
7. chaque semaine 200 000ha de forêts disparaissent soit l’équivalent d’un terrain de foot toutes les 2 secondes
8. les forêts renferment 50% de la biodiversité terrestre
9. au cours des 30 dernières années, 80% de la couverture forestière a disparu ou a été dégradée

Eau douce

10. sur les 70% de la surface en eau du globe, à peine 2,5% sont constitués d’eau douce
11. depuis 1970, 50% des écosystèmes d’eau douce ont disparu
12. en France, les 2/3 des rivières et des nappes phréatiques sont polluées
13. 1,1 milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable
14. dans les 25 prochaines années, près de 50% de la population mondiale sera confrontée à de très grandes pénuries d’eau
15. chaque année 250 millions de cas de maladies sont liés à l’eau et 5 millions de personnes en meurent

Océans et Côtes

16. depuis 1970, 30% des écosystèmes marins ont disparu
17. 46% des poissons sont en danger d’extinction
18. 7 millions de tonnes de poissons sont pêchés inutilement chaque année
19. 70% de la pollution marine provient des terres
20. 50% des récifs coralliens du monde sont menacés

Changements climatiques

21. en 100 ans, le niveau de la mer a augmenté de 25 cms
22. le niveau des mers pourrait augmenter jusqu’à 1 mètre avant 2100
23. la banquise a fondu de 40% en 40 ans
24. chaque année l’équivalent de la surface de la Belgique et des Pays-Bas est gagné par la désertification

Modes de vie durables

25. depuis 1970, notre planète a perdu 30% de ses ressources naturelles
26. aujourd’hui, 20% de la population mondiale consomme 80% de l’énergie
27. 80% de l’énergie consommée n’est pas renouvelable
28. 50% des agents chimiques échappent aux usines de retraitement des eaux usées
29. 25% de la nourriture achetée finit à la poubelle
30. 1 kg de fraises en hiver peut nécessiter jusqu’à 5l de gasoil pour arriver dans notre assiette
31. l’agriculture bio ne concerne dans le monde que 2% de la surface agricole
32. les habitants des pays industrialisés produisent environ 450 kgs de déchets par an
33. en France 80% des déchets sont recyclables, 12% sont recyclés
34. les emballages constituent 30% du contenu de nos poubelles
35. si tout le monde vivait comme un Français, il faudrait 2 planètes supplémentaires

Plus d’informations sur : www.wwf.fr


Avr 1 2010

Semaine du développement durable 2010

Publié par bebel971 dans Environnement      

.

http://www.terredavenir.org/photo/1277358-1673798.jpg

.

Du 1er au 7 avril 2010, en France, c’est rythme du développement durable ! Partout dans le monde (ou presque) l’accent est mis sur protection de l’environnement pour célébrer l’Année internationale de la biodiversité.

Au programme plus de 3500 événements thématiques participent à cette semaine du DD ! Ateliers, expositions, festival de films et autres animations sont proposés pour informer, sensibiliser et inciter les français à adopter au quotidien des gestes plus respectueux de l’environnement. Le mot d’ordre de 2010 étant : « Passez au durable, ça marche ».

Pour connaître le programme des actions menées sur notre île il faut aller sur le site www.terredavenir.org le  portail d’information sur l’environnement et le développement durable en Guadeloupe.