Juin 8 2010

La Sécurité routière : une campagne choc !

Publié par bebel971 dans Santé      

La sécurité routière diffuse  sur Internet un court métrage intitulé «Insoutenable». Il raconte une soirée arrosée entre jeunes qui finit en drame. Des images volontairement choquantes.

Le film s’adresse directement aux moins de 25 ans, dont les accidents de la route sont la première cause de mortalité. Une victime sur quatre est un jeune en France. La Sécurité routière a donc décidé de frapper fort, quitte à déranger. Le film raconte le déroulement d’une soirée trop arrosée entre jeunes qui se termine en tragédie routière. Pour y ajouter du réalisme, ses auteurs y ont fait participer de vrais pompiers.

L’histoire :

Dimanche 6h. Une femme se réveille en sursaut. Devant sa porte, un homme en uniforme regarde le sol, immobile.
Samedi 20h. On se retrouve entre potes. On se chauffe pour la soirée, qui s’annonce arrosée . Elodie, Claire, Laura, Julien, Yannis et Fred ne le savent pas encore mais ils vont vivre l’insoutenable.


Ces images vous choquent-elles ? Les pensez-vous efficaces auprès des jeunes ? Donnez-nous votre avis, laissez un commentaire…


Mar 17 2010

Semaine d’information sur la santé mentale

Publié par bebel971 dans Santé      

Semaine d’information sur la santé mentale

La semaine d’information sur la santé mentale (SISM) se tiendra cette année du 15 au 21 mars, sur le thème «Santé mentale : comment en parler sans stigmatiser ?». Cette manifestation nationale est coordonnée par 12 partenaires avec leur tête l’Association française de psychiatre, mais aussi le CCOMS, l’Association des Maires de France, la FNAPSY (association des usagers de la psychiatrie), l’UNAFAM (Union des amis et familles de malades psychiques)… Il s’agit d’informer un public encore peu sensibilisé aux questions de santé mentale, afin de dédramatiser ces soins.

Dans ce contexte, la ville de Trois Rivières, en association avec le centre Hospitalier de Montéran (Saint Claude) et l’association Men si Kè (Association des professionnels, usagers, familles et partenaires du Pôle cote au vent) propose une Journée de découverte de la santé mentale Jeudi 18 mars 2010, de 9H à 17H Salle Polyvalente de Trois Rivières (Derrière la Mairie)

Au cours de cette journée, seront présentés des stands d’informations sur les maladies mentales, les addictions, la maladie d’Alzheimer. Il sera possible de rencontrer et échanger avec les professionnels et les usagers des services de santé mentale. Films, stands, exposition d’artisanat et d’oeuvres d’art plastiques, démonstration de Ka, foire aux gâteaux jalonneront ce temps de rencontre et d’information.

La manifestation se terminera à 15 h par une table ronde sur le thème «Santé mentale : soigner autrement».

Dès la veille, Mercredi 17 mars à 18H à la Mairie de Trois Rivières, une soirée débat sera proposée par le centre de soins en Toxicomanie de Basse terre sur le thème : «Addictions et Séniors : quels enjeux ?»


Jan 26 2010

Bientôt des images choc sur les paquets de cigarettes

Publié par bebel971 dans Santé      

Plus explicites que les simples messages sanitaires actuels, des images choc dissuasives vont faire

Plus explicites que les simples messages sanitaires actuels, des images choc dissuasives vont faire leur apparition sur les paquets de cigarettes vendus en France. (© AFP photo AFP)

Rien de tel qu’une image trash pour faire passer l’envie de fumer. C’est du moins le pari que prend le ministère de la Santé, qui devrait publier d’ici la fin de l’année un arrêté imposant des images choc dissuasives sur les paquets de cigarettes vendus en France. Le ministère n’a pas encore précisé de quel type d’images il s’agira, pas plus que leur taille ou leur positionnement.

Mais déjà, les anti-tabac s’attendent à être déçus. «Ce qu’on demande, c’est qu’il y ait une photo des deux côtés du paquet. Clairement, on aura une photo que d’un côté», a estimé le pneumologue Yves Martinet, président de l’Alliance contre le tabac. Les fabricants de cigarette semblent lui donner raison puisqu’ils affirment que les images ne seront apposées qu’au verso du paquet. Ces illustrations ne devraient recouvrir que 40% de la surface, moins que les 50% réclamés par l’Alliance contre le tabac.

.

http://www.reportagesphotos.fr/visuel/250.jpg

.

Images vues 7 000 fois par an par un fumeur

Les images «augmentent la prise de conscience, qui est le premier pas vers un changement de comportement», assure à l’AFP Karine Gallopel-Morvan, chercheuse en marketing social, auteur d’un rapport sur «l’impact des avertissements sanitaires picturaux» sur les Français. «Les images qui ont le plus d’impact sur une majorité d’individus sont souvent celles qui génèrent des émotions négatives, comme la peur et le dégoût, explique la chercheuse. On a là un outil de prévention gratuit pour le gouvernement, vu 7 000 fois par an par un fumeur (à raison de 20 cigarettes par jour)».

En Europe, la Belgique, la Roumanie et le Royaume-Uni ont déjà adoptées les photos choc, l’Espagne est en train d’y réfléchir. Elles existent depuis plusieurs années déjà au Canada, au Brésil ou en Thaïlande. D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), «les mises en garde comportant des illustrations des préjudices causés par le tabac sont particulièrement efficaces».

Vous voulez avoir une petite idée de ces images ?

Alors accrochez-vous et regardez !!!


Déc 14 2009

Apprends à utiliser toutes tes mémoires en t’amusant

Publié par bebel971 dans Jeux, Santé, SVT      
Ce site, réalisé par la Cité des sciences, t’invite à connaître les différents types de mémoire dont l’Homme dispose.
.
.
mémoires

A l’aide de petits jeux, tu pourras tester ta mémoire ou plutôt tes mémoires.


Déc 13 2009

Que manger pendant les examens ?

Publié par bebel971 dans Brevet, Brevet conseils, Santé      

Pendant vos examens, pour booster vos neurones et mettre toutes les chances de votre côté, il est indispensable de soigner le contenu de votre assiette.

Voici les conseils de Doctissimo pour éviter à la fois les trous de mémoire et les petit creux à l’estomac.

Le brevet approche, c’est la dernière ligne droite pour vos révisions. Pour mettre toutes les chances de votre côté, ne faites pas d’erreur dans votre assiette !

Des apports réguliers

Que manger pendant les exams ?En période de révisions et d’épreuves, il ne faut zapper aucun repas. Les besoins énergétiques sont importants et s’ils ne sont pas assurés, l’organisme est moins performant. Petit-déjeuner, déjeuner, dîner et éventuellement goûter sont des repères à conserver. Non seulement ces repas qui structurent la journée permettent de découper le temps de travail affecté à chaque matière, mais ils assurent au cerveau une régularité dans les apports. Or c’est capital : en effet, si l’alimentation ne fournit pas aux cellules grises tout ce dont elles ont besoin, elles vont aller chercher ce qui leur fait défaut dans d’autres organes ; au risque de les affaiblir.

Des repas diversifiés

Le cerveau a besoin d’une quarantaine de substances différentes pour bien fonctionner : des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments, des acides aminés, des acides gras essentiels… Or un seul aliment ne peut contenir tous ces éléments. Pour les trouver, il faut diversifier le plus possible son régime alimentaire. Concrètement, ça signifie que pendant la semaine des révisions, il faut tâcher de manger différemment à chaque repas. Le régime “pizza-pâtes” pendant une semaine ou 10 jours, parce qu’on n’a pas de temps, est à proscrire. Si vous n’habitez plus chez vos parents ou que votre maman n’a pas le temps de vous préparer des bons petits plats, optez pour les surgelés qui proposent une grande variété d’aliments et de mets. Même si la préparation du repas requiert un peu de temps, prenez-le comme une pause qui vous permettra de repartir du bon pied et d’être plus efficace dans votre travail.

Evitez les coups de pompes

Au repos, le cerveau est déjà très gourmand : à lui seul, il utilise 20 % de l’énergie apportée par les aliments. Et quand il est sollicité par des opérations mentales longues et complexes, ses besoins énergétiques augmentent. Si tous les macronutriments (protéines, lipides, glucides) apportent de l’énergie, celle que le cerveau préfère est le glucose, issu des glucides. Pour assurer des apports réguliers, il faut miser sur une bonne base de glucides “lents” ou plus exactement, selon la terminologie actuelle, à index glycémique bas . C’est-à-dire des aliments qui, assimilés lentement par l’organisme, contribuent à maintenir le taux de sucre dans le sang à un niveau constant. Pendant les repas, privilégiez les aliments à index glycémique faible comme les pâtes, les légumineuses, les petits pois, les cerises, le pamplemousse, la pomme ou la pêche, les yaourts. Réservoirs d’énergie, ces aliments vous aideront à tenir le coup. En milieu de journée ou pendant les épreuves, n’hésitez pas si le besoin s’en fait sentir à prendre une collation sucrée (barres aux céréales, banane, barres chocolatées éventuellement).

Gérez le stress et l’anxiété

La veille de l’examen, la pression monte. Pour calmer l’angoisse misez un repas à base de riz ou de pâtes : effectivement des aliments riches en glucides et pauvres en protéines permettraient d’augmenter la sécrétion de tryptophane, un acide aminé qui se transforme en sérotonine. Or ce neuromédiateur est impliqué dans la lutte contre la dépression et l’anxiété. Pour le dessert, choisissez… ce que vous aimez le plus. Le plaisir favorise la production d’endorphines, des substances proches des opioïdes, qui calment l’angoisse.

Des conseils de bon sens

Voici quelques conseils pour vous aider à garder vos performances intellectuelles au top niveau :

  • Dormez suffisamment : le sommeil permet d’enregistrer et de fixer les connaissances acquises au cours de la journée. 8 heures par nuit serait l’idéal ;
  • Evitez les excitants licites comme le thé, le café, l’alcool, certains médicaments sans parler des substances illicites. Si vous avez besoin d’un coup de booster, prenez des agrumes ou des kiwis, riches en vitamine C ;
  • Bougez-vous : le sport dynamise le corps, libère l’esprit et aide à lutter contre le stress. Plus détendu, vous gagnez en concentration et en attention. N’hésitez pas à faire un petit footing d’une demi-heure chaque matin.


Déc 5 2009

Il faut parler… avec vos parents !

Publié par bebel971 dans Santé      
.
Le docteur Laurence Rulquin met en place des actions de prévention dans les écoles.
Lors de sa rencontre avec les élèves du collège Bébel le docteur Laurence Rulquin a rappelé que le sida était une maladie grave, que la Guadeloupe était la deuxième région de France la plus atteinte à population égale. Seul moyen de détecter la maladie : les tests de dépistage. Pour plus d’efficacité, Laurence Rulquin, employée au conseil général et responsable du secteur allant de Baie-Mahault à Pointe-Noire, a mis en place des actions de prévention dans les écoles maternelles. La professionnelle de santé s’est aperçue, au cours de ses nombreux entretiens avec les jeunes au dispensaire de Grand-Camp le mercredi après-midi, ou encore au planning familial sur la sexualité, que les jeunes ne dialoguaient pas avec leurs parents. C’est là que le bât blesse… « Il faut parler… » , a-t-elle répété.

Déc 5 2009

Les collégiens de Bébel s’informent pour mieux se protéger

Publié par bebel971 dans Santé      

Le moment tant attendu par certains : la distribution du préservatif, masculin ou féminin. Filles comme garçons n’ont pas rechigné à en prendre. (C. B.)

Sainte-Rose a participé, cette année, à la Journée mondiale de lutte contre le sida. La municipalité, le centre d’action sociale et de solidarité et l’Association des familles monoparentales ont voulu toucher le jeune public, et notamment les collégiens. Ainsi, toute la journée de mardi, les collégiens de Bébel, principalement des classes de troisième, ont visité les différents stands installés sur la place Tricolore, au bourg. Car « s’informer, c’est se protéger » .

Dès leur arrivée, les élèves se sont rendus au stand de « maternité consciente » . Là, Suzelle Élise, conseillère conjugale et familiale, a répondu à leurs questions. « Quels sont les symptômes qui montrent que nous avons le VIH ? » , a demandé un élève. « Tout dépend des personnes, a répondu la professionnelle, on peut avoir mal au ventre, mal à la tête, sans savoir qu’on est séropositif. Le virus se développe au bout de quelques semaines, puis il s’installe. Après dix ans, on découvre la maladie. Il n’existe pas de remède, juste un traitement qui permet aux personnes séropositives de continuer à vivre dignement. »

La conseillère a vérifié leurs connaissances sur un sujet encore tabou. La plupart connaissaient les différentes manières d’attraper le sida : les rapports sexuels, la toxicomanie ou encore la transmission de la mère à l’enfant.

Suzelle Élise leur a montré, en dépliant un préservatif, comment l’utiliser, avec toutefois quelques recommandations : ne pas le mettre au réfrigérateur, ne pas l’exposer au soleil, ne pas utiliser des ciseaux pour déchirer l’emballage et, après usage, ne pas le tordre.


Déc 5 2009

Génération Nou Pli Fô, le Site

Publié par bebel971 dans Santé      

Pour lutter contre le SIDA et les discriminations dont sont victimes les personnes atteintes mobilisez-vous ! Créez votre avatar et promenez-vous dans l’espace communautaire de la Génération Nou Pli Fô pour y échanger des expériences ou y trouvez des informations.

.

Génération Nou Pli Fô


Déc 5 2009

SIDA : un clip musical pour lutter contre les discriminations

Publié par bebel971 dans Musique, Santé      

Déc 1 2009

Appel mondial à ne pas relâcher la mobilisation contre le sida

Publié par bebel971 dans Santé      

.1746103580-la-tour-eiffel-s-eteindra-pour-la-journee-mondiale-contre

Mardi soir, à l’instar de grands monuments dans le monde comme l’Empire State Building à New York, la Tour Eiffel sera éteinte pendant cinq minutes  pour marquer la 21e Journée mondiale de lutte contre le sida, et un grand ruban rouge de dix mètres sera installé sur la mairie de Paris.


Déc 1 2009

Le sida ne doit plus être un tabou !

Publié par bebel971 dans Santé      

.

http://3.bp.blogspot.com/_WqLQL7Gxgjw/R0_1UNuJQ3I/AAAAAAAAAV4/x_NUjMhkj1E/s1600-R/fille_450+sida+action.jpg

Les thèmes de la discrimination et de la stigmatisation ont été retenus en Guadeloupe dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le VIH/sida du 1 décembre 2009.

Vingt ans de lutte… Mais guère d’amélioration. En cette Journée mondiale de lutte contre le sida, l’heure est au bilan. La Guadeloupe demeure, cette année encore, la deuxième région de France la plus touchée par l’épidémie, avec un taux de prévalence 4 fois supérieure à celle de la Métropole. Depuis le début de l’année, on a enregistré 139 nouveaux cas de sérologie positive et 33 cas de sida, c’est-à-dire au stade avancé de la maladie.
Même si les problématiques de la prévention et du dépistage sont toujours d’actualité, le comité de pilotage – né fin 2008 et rassemblant tous les acteurs de la lutte contre le sida – a voulu axer les manifestations du 1er décembre (collège, lycées, associations, centres de santé etc) sur le thème de la discrimination et de la stigmatisation. « Tous ensemble parlons du sida en respectant ceux qui vivent avec » est le slogan retenu.
La stigmatisation est forte en Guadeloupe. Il y a des tabous et les gens ne se font pas dépister, même s’ils désirent le faire car les attitudes discriminatoires et le rejet par la famille sont fréquents.
En terme de dépistage, la haute autorité de santé, souhaite lancer une nouvelle stratégie : le proposer à toute personne de plus de 15 ans qui vient dans un centre de santé, qu’il y ait eu risque ou non. « Si 70% des personnes séropositives étaient dépistées, elles prendraient plus de précaution et moins de risque pour leur santé, souligne docteur Marie-Thérèse Georger-Sow, présidente du Corevih (coordination régionale de lutte contre l’infection due au virus de l’immunodéficience humaine). Pour cela, il faut l’effort de la population, des soignants, des gynécologues, des PMI etc. Le but est de banaliser le dépistage pour faire régresser la maladie.
.
»http://www.fusina.net/images/vignettes/Journee_contre_le_Sida.jpg

Nov 30 2009

Le corps humain

Publié par bebel971 dans Santé, SVT      
.

Crédit : www.e-anatomy.org

Tout, tout, vous saurez tout sur le radius ou le cubitus, le pancréas, l’hypophyse et tutti quanti. Les cours sur le corps humain, la digestion, la respiration sont pour vous synonymes de crise d’angoisse ? Arrêtez de transpirer, on va vous aider !



Anatomie
Pour commencer, faites une petite remise à niveau sur l’emplacement des différentes parties du corps humain. En bonus, vous pourrez découvrir les différentes maladies qui leur sont associées. Et si vous voulez des informations sur le fonctionnement des os, des organes et des muscles, cliquez ici . Attention, le contenu de ce site peut parfois être un peu compliqué pour les débutants.

Les grandes fonctions
Ce site perso vous dévoile les mécanismes de nos systèmes digestif, circulatoire, nerveux et compagnie . Vous comprendrez aussi les effets de l’alcool sur notre foie ou comment un bébé se développe dans le ventre de sa mère. Dans le même style, nous vous conseillons un site belge interactif . La navigation est aisée : en plaçant votre curseur sur les personnages, les différents systèmes s’allument et il suffit de cliquer sur les légendes pour obtenir des renseignements supplémentaires.

Cerveau
Pour les plus curieux, nous vous proposons d’examiner sous toutes ses coutures notre cerveau. Très complet grâce à de nombreuses thématiques et liens, ce site canadien offre trois niveaux de difficultés (débutant, intermédiaire, avancé). Un site idéal auquel vous pourrez vous référer pendant toute la durée de votre cursus scolaire. Utile même en fac !

Muscles et locomotion
Savez-vous ce qui se passe quand un muscle se contracte ? Non ! Alors plongez vite dans ce voyage au coeur du muscle créé par l’Association Française de la Myopathie. Chaque texte est accompagné d’une animation très funky, d’anecdotes et de coupes de tissus cellulaires.

Dessins et photos
Besoin de faire le plein d’images ? Réalisez votre sélection dans ce dictionnaire visuel . Au choix : 68 planches de crâne, de langue, et autres organes. Et si vous préférez des images plus réalistes, 1 500 coupes et scanners sont visibles sur ce site. D’un simple clic, vous pourrez aussi vous balader au plus profond de nos entrailles… en noir et blanc !

Tests
Ça y est vous pensez tout connaître du corps humain ? Tant mieux car maintenant c’est l’heure de la colle ! Pour vous mettre en jambes, révisez en douceur et replacez correctement les os du squelette ou les structures du cœur sur les schémas. Vos erreurs sont comptabilisées : vous pouvez donc rejouer jusqu’à réaliser un sans faute. Enfin, devenez carrément un pro de l’interro surprise avec trois pages de dessins à légender [rubrique biologie, sous-rubrique exercices]. Si vous butez, cliquez sur les légendes, des indications apparaissent pour vous aider à les placer correctement.