Mar 17 2010

Temps des poètes « couleur femme »

Publié par bebel971 dans Danse, Français, Temps des poètes      

Le 18 mars 2010 à 18H30  à Pointe A Pitre  :  SCDUAG. Bibliothèque universitaire de Guadeloupe


Temps des poètes « couleur femme »

Dans le cadre du Temps des poètes « couleur femme » La Bibliothèque Universitaire et la Commission culturelle du Pôle Universitaire Guadeloupe vous invitent à un N’KA SLAMIK avec la slameuse NEFTA autour de son recueil « les bleus de l’existence »

Accompagnée Stephane Nabajoth, instrumentiste, et de Florence NAPRIX, choriste.

Slameurs et musiciens, venez déclamer et partager ce moment de poésie L’UAG en partenariat avec la Ville de Pointe-à- Pitre et le CROUS


Mar 12 2010

Grand Corps Malade en Guadeloupe

Publié par bebel971 dans Actualité, Français      

Grand Corps Malade en Guadeloupe et Martinique

Nous avons rencontré Grand Corps Malade en tournée aux Antilles. Entretien.

D’où vient votre nom d’artiste  » Grand corps malade » ?
GCM : Un soir j’ai participé à une soirée slam, et tous les slameurs avaient un surnom, et moi, comme j’aimais bien les mots indiens, sioux, je pensais que je l’aurais gardé juste pour cette soirée là. Eh ben non ! Personne ne m’appelle plus Fabien mais « Grand Corps Malade » !

Connaissez-vous déjà des slameurs antillais , la culture antillaise ?
GCM : Je connais très peu la culture antillaise , juste les antillais de la métropole de ma ville de Saint-Denis. Je ne connais pas du tout les artistes slameurs antillais plutôt les artistes originaires des antilles mais qui vivent en France. Cette tournée est l’occasion de les rencontrer.

Qu’est ce qui vous pousse à écrire ?
GCM : J’écris quand j’ai envie d’écrire. C’est une pulsion , un besoin. Ce n’est pas un passage obligé. C’est devenu une habitude de vie. J’ai écris quand j’étais adolescent comme tout le monde, mais le déclic est venu en 2003 quand j’ai rencontré le slam avec ces anonymes qui se retrouvent juste pour le plaisir des mots.

Elle passait des heures sur internet pour une sortie scolaire gratuite à la Cité des Sciences…

Pourquoi un slam sur l’éducation nationale ?
GCM : L’éducation de nos enfants c’est l’avenir. C’est la base et en plus j’ai des potes enseignants qui me parlent de leurs problèmes. J’ai fait pas mal d’ateliers d’écritures dans les écoles. Mais le déclic a été au cours d’un atelier à Epinay sur Seine. J’y ai rencontré une enseignante qui avait plein de projets pour sa classe mais qui n’avait pas de moyens. Elle n’arrivait même pas à avoir de cars pour sortir avec ses élèves. Et, quand je l’ai rencontrée, elle essayait de gagner un concours pour permettre à sa classe d’aller à la cité des sciences à la Vilette. Elle y passait des heures sur internet p.Je me suis dit si on en arrive là c’est que c’est grave !

On pourrait dire que c’est vous qui avez démocratisé le slam en France ?
GCM : Je ne sais pas si on peut dire que c’est moi qui l’ai démocratisé. L’album Midi 20 a très bien marché. Du coup j’ai été très médiatisé . J’en ai profité pour parler du slam. Pour faire connaitre le slam à un public qui ne le connait pas. J’avais envie de faire connaitre cette culture. Au delà de la réussite de mon album et de mes tournées les gens ont vraiment fait connaissance avec le slam. En France métropolitaine, il y a du slam partout. Dans les écoles, les prisons , les hopitaux, des ateliers slam, des scènes ouvertes.. . Je suis content d’avoir participé à ça.


Mar 12 2010

Gwada Kwan remporte le SLAM ART 2010 !

Publié par bebel971 dans Actualité, Français      

Slam'Arts # 2

Roi de l’impro ! Le vendredi 5 Mars, à la salle George Tarer à Lauricisque, a eu lieu un concours de slam. L’ambiance était chaleureuse et enrichissante. La manifestation était organisée par l’association Slamblag dans le cadre du Slam Art 2.

.

grand-corps-malade-3.jpg

Le tout en présence de Grand Corps Malade, figure de proue du slam français qui a trouvé que le niveau du slam en Guadeloupe était particulièrement élevé.

.

slam-guadeloupe-2010-17.jpg Iman a perdu la couronne (acquise en 2008) qu’il avait mis en jeu, ce fut avec le sourire et dans la bonne humeur, puisqu’elle est revenue à son meilleur ami Gwadakwan le grand vainqueur de cette soirée du SLAM Art 2010.

.

slam-guadeloupe-2010-18.jpg



Jan 11 2010

Plus que quelques jours pour s’inscrire au concours national de slam de poésie !

Publié par bebel971 dans concours, Français      

Plus que quelques jours pour s’inscrire au concours national de slam de poésie !

Bientôt la fin des inscriptions ! Vous n’avez plus qu’une vingtaine de jours (jusqu’au 31 janvier 2010) pour inscrire vos élèves au concours national de slam de poésie !

Petit rappel sur le slam et sur le concours…

Si vous ne savez pas ce qu’est le slam, il est temps de vous y mettre car vos élèves le savent très bien… ;-)

De nombreux blogueurs parlent du slam sur LeWebPédago. Pour savoir de quoi il s’agit, pour savoir ce que les profs font en classe sur ce thème et découvrir les contributions des élèves, nous vous invitons à consulter cette petite sélection d’articles :

A savoir également, un grand concours national de slam et de poésie est organisé pour les élèves de CM1 et CM2, et de collège, sur le thème de la citoyenneté et de la sécurité. Vous avez jusqu’au 31 janvier 2010 pour vous inscrire à cette 3e édition du concours national de “slam de poésie” organisé par notre partenaire, la SNCF. Ce concours peut vous permettre de travailler de manière originale et ludique avec vos élèves sur la citoyenneté, la prévention des risques mais aussi sur le français, la poésie, etc.

Vous avez deux choix de participation : un mini recueil de slam de poésie ou un poème collectif slammé et filmé.

A gagner : une journée avec des professionnels de Slam Productions ; la participation au Grand Slam National Interscolaire ou un atelier autour de l’image dans un lieu culturel parisien.

N’hésitez pas à vous inscrire et à faire participer votre classe ! Près de 460 enseignants et 14 000 élèves ont participé à ce concours lors des deux éditions précédentes. Cette année, c’est à vous !

L’année dernière, le concours de slam poésies primaire a été remporté par la classe de CM2 de Mme Zitouna à Epinay sur Seine. Voici un extrait de leur production :

De gare en gare
Va à la gare Saint-Lazare : prends un train au hasard et chasse tes idées noires
Sors ton mouchoir pour dire au revoir au désespoir.
Va à la gare de Lyon prends ton coupon pour passer les portillons
Sors du cocon et ne fais pas le con ; deviens un grand garçon.
Va à la gare du Nord, les gens sont toujours dehors et personne ne dort.
Tu sauras être fort et trouver de l’or sans effort.
Va à la gare Montparnasse pour devenir un as. Voyage en première classe,
quelle classe ! Prends la première place et surtout ne perds pas ton passe.
Et la gare d’Austerlitz, alors ? C’est la fin du voyage, tu en as fait du sport !
Comme Napoléon 1er, tu as oublié la mort et tu as battu tous les records.
Tout ça sans même aller à l’aéroport.

Dans la catégorie collège, c’est le recueil de la classe de 4e du collège Pré Bréart de Bazancourt qui a été primée. Vous pouvez retrouver l’intégralité des textes lauréats sur sncf.com.

Pour en savoir plus sur le concours, les modalités de participation, les lauréats des années précédentes et surtout, pour vous inscrire, cliquez ici !

Le slameur le plus connu aujourd’hui : Grand corps malade. Voici la vidéo de l’un de ses titres : “Education Nationale” !