Avr 1 2010

Pâques à la plage, préservons notre littoral !

Publié par bebel971 dans Environnement      

Il est de tradition guadeloupéenne de profiter des fêtes de Pâques pour se réunir autour d’un pique-nique ou d’un camping sur les plages ou en bord de rivière. Des précautions d’usages et le rappel des règles de préservation de ces espaces naturels fragiles qui nous accueillent restent de rigueur. Cette année l’accent sera particulièrement mis sur le risque d’incendie lié à la sécheresse importante.

http://a10.idata.over-blog.com/327x248/2/30/99/04/Vrac-blog4/A-La-Mer--051.jpg

Nos habitudes de camping évoluent et les pressions sont plus fortes

La Guadeloupe ne disposant pas d’aire de camping organisé, le nombre croissant de campeurs ainsi que les conditions de « confort excessif » (téléviseurs, antennes paraboliques, réfrigérateurs, cuisinières, sonos…) augmentent les impacts et les dégradations souvent irréversibles sur les milieux naturels littoraux (dépôts d’ordures, destruction des équipements, coupe et mutilation des arbres …)

Avec des gestes éco-citoyens, participons à une gestion durable de nos sites naturels

Notre littoral est composé d’écosystèmes fragiles et la forêt qui s’y développe doit être protégée.

Sur certaines plages des dispositifs anti-franchissement ont été mis en place afin de réguler la circulation des véhicules, limiter la destruction de la végétation et réduire le tassement ou l’érosion des sols. Il convient de les respecter. Comme chaque année, l’ONF mènera des actions de sensibilisation en partenariat avec les communes, la DIREN, les associations et les autres services concernés.

Des tournées d’information vont débuter sur les plages avec la diffusion de sacs poubelles. Nous soulignerons en priorité : le risque avéré d’incendie sur les sites exceptionnellement secs et le respect des « enclos de régénérations » qui sont les témoins des efforts fournis par les gestionnaires afin de restaurer le caractère ombragé de nos plages. Les règles de bons usages seront rappelées pour limiter toutes les dérives et appeler au changement de comportement.

Un risque d’incendie du fait de la sécheresse.

Lors de la réunion de coordination « Pâques à la plage » en Préfecture le 22 mars, des sites présentant un risque majeur d’incendie ont été désignés. Il s’agit des plages de Petit-Havre et Anse à Jacques à Gosier, Salines à Saint-François, Pointe d’Antigues à Port-Louis ainsi que les îlets. Sur ces sites, le camping est formellement interdit pour des raisons de sécurité.

Sur les autres plages et aires de pique-nique, nous préconiserons l’utilisation des équipements adaptés pour le barbecue et une vigilance accrue afin de limiter les départs de feu. Tout feu doit être sous surveillance et les feux au sol est interdit.

http://www.atout-pigeon.com/photo/1320296-1738619.jpg