Archive de juin, 2014

Gaza, pour mieux comprendre le conflit israélo-palestinien Mercredi, 18 juin 2014

Gaza est inclassable : un ouvrage collectif qui mêle BD, illustration, textes, pour témoigner et analyser un moment particulier du conflit israélo-palestinien, l’opération « plomb durci » de l’hiver 2008-2009. Le projet est né du choc ressenti par un illustrateur, Maximilien Le Roy, devant la violence de cette opération militaire et le nombre de victimes civiles. Il a rassemblé un collectif d’auteurs d’horizons diversifiés pour constituer cette somme d’un intérêt remarquable. On y trouve des textes d’analyse de spécialistes de l’histoire de la région qui replacent cet épisode dans un contexte régional et historique plus large et apportent une aide précieuse à sa compréhension. On y trouve aussi des témoignages sous la forme de lettres, d’entretiens, de photographies ou d’illustrations. La partie dessinée représente presque la moitié de l’ouvrage, ce qui contribue à le rendre très accessible malgré la somme d’informations qu’il nous apporte.

C’est au final un livre passionnant et très dense. On peut le lire de la première à la dernière page, mais aussi, si le format impressionne, le feuilleter au gré des illustrations et picorer ce qui nous intéresse.

Gaza, collectif, La boîte à bulles, 2009.

Thème : le conflit israélo-palestinien à travers l’opération « plomb durci » de l’hiver 2008

Demandez le programme : Terminale

C’est proche du programme ? Oui, ça correspond au thème 3 du programme d’histoire de Terminale L/ES (un foyer de conflits, Proche et moyen-Orient) (qui est le thème 2 du nouveau programme de Tle S). C’est déjà plus éloigné pour les programmes de série STMG qui abordent les relations internationales de manière moins détaillée.

 

 

 

gaza_TN_1  gaza_TN_2

En savoir plus ?

Ad astra, naissance d’un empire Mardi, 17 juin 2014

Les mangas historiques ont la cote ! L’éditeur de Cesare nous emmène cette fois dans l’antiquité. Au 3e siècle avant Jésus Christ, Rome est une république impérialiste. Son expansionnisme se heurte à une assez proche voisine, Carthage (Tunisie actuelle, alors maîtresse de la Sicile). Le manga porte sur l’affrontement entre les deux principaux stratèges des guerres « puniques » : Scipion dit « l’Africain » côté romain, et Hannibal côté carthaginois. Le premier volume est un épisode d’introduction : l’auteur nous décrit la jeunesse de ces deux commandants de génie et les origines de la guerre, qui sera développée dans les épisodes ultérieurs. Si le récit n’évite pas les légendes sur des personnages après tout peu documentés (on peut trouver discutable le nouveau-né déjà doué de la parole, par exemple), il reste plausible et soucieux de réalisme dans l’ensemble.

Pour ma part je regrette un peu une certaine monotonie du dessin des personnages qui complique leur identification, mais c’est un défaut de début de série qui va sans doute s’estomper. Les scènes de bataille par contre sont très bien rendues avec des points de vue cinématographiques très dynamiques.

Ad astra, de Mihachi Kagano, éditions Ki Oon, 2014.

Thème abordé : les guerres puniques entre Rome et Carthage au IIIe s. av. J.-C.

Demandez le programme : Seconde

C’est proche du programme ? A la marge puisque le chapitre de Seconde sur l’Antiquité ne porte que sur l’Empire et non sur la République. Cependant on peut lire cette BD comme une introduction au sujet et une réflexion intéressante sur la notion d’empire : ce n’est pas seulement une forme de régime politique mais aussi un mode de conquête et de gouvernement qui s’applique déjà à cette époque.

album-cover-medium-22899AdAstra_1_222

En savoir plus ?

La ville dans la bande dessinée Dimanche, 1 juin 2014

Les « cafés géographiques » sont des réunions périodiques, ouvertes au public, pour discuter de sujets touchant à la géographie. Le 28 janvier 2014, à Paris, a eu lieu un café géo consacré à la bande dessinée, et plus particulièrement à la représentation de la ville dans la bande dessinée. Un sujet qui concerne donc les cours de géographie de plusieurs niveaux de classe. Le compte-rendu de ce café géo est disponible en ligne.