Archive du categorie: ‘Etats-Unis

Et si les Soviétiques avaient gagné la course à la Lune ? Mardi, 2 septembre 2014

Et si les choses ne s’étaient pas passées comme elles se sont passées ? Que se serait-il passé si… ? Les cours d’histoire ne laissent généralement pas de place à cette question, mais elle nourrit depuis longtemps un courant littéraire appelé l’uchronie, qui s’illustre aussi plus récemment en BD. La collection « Jour J », chez Delcourt, est consacrée à ces « et si ? ». Le premier volume porte sur la conquête spatiale. Les Américains, on le sait, après avoir été distancés par les Soviétiques dans les débuts de l’aventure spatiale, ont mis les bouchées doubles pour être les premiers sur la Lune et y sont arrivés de peu en 1969. Et si les Soviétiques avaient gagné cette course ? Le monde aurait-il été différent ensuite ?

La réponse est ici décalée et assez drôle dans le traitement des interactions entre  protagonistes (Russes et Américains fraternisant autour de la vodka et du haschisch) ou dans celui de certains personnages réels (Poutine pas vraiment sous son meilleur jour), et plus optimiste que beaucoup d’œuvres du genre, ce qui n’exclut pas un certain degré de violence. On peut regretter quelques développements inutiles qui donnent trop d’importance à des personnages qu’on aurait pu cerner plus vite, mais l’ensemble est plaisant et se lit facilement.

Les Russes sur la Lune ! par Duval, Pécau et Buchet, Delcourt, collection Jour J, 2010.

Thème : la conquête spatiale, les relations internationales dans les années 1970-80.

Demandez le programme : Première et Terminale.

C’est proche du programme ? Le rapport est forcément assez lointain puisqu’on est dans l’uchronie et non dans l’histoire. Mais on y comprend bien que la conquête spatiale fut un enjeu majeur de la guerre froide et un élément de la course aux armements qui a entraîné la ruine de l’URSS.

Unknown  Unknown-1

En savoir plus ?

Numéro spécial d’Historia : les super-héros, sentinelles de l’histoire du XXe siècle. Vendredi, 29 août 2014

La revue Historia a sorti cet été un numéro spécial consacré aux super-héros. Enfin pas exactement à l’histoire des comics consacrés aux super-héros en eux-mêmes, sujet qui a déjà fait l’objet d’autres publications, mais plutôt à l’histoire du XXe siècle illustrée par les super-héros. On y trouve ainsi des articles thématiques qui dépeignent un aspect de l’histoire, essentiellement américaine, mais pas uniquement, particulièrement bien incarné par les aventures d’un ou plusieurs personnages : Batman illustre la lutte contre le crime dans l’article consacré à la criminalité organisée née de la Prohibition des années 1920 ; Captain America permet d’expliquer l’engagement des Etats-Unis dans la Seconde guerre mondiale, Hulk illustre les débuts de la technologie atomique, et ainsi de suite. Le numéro se termine par une ouverture sur des horizons autres qu’américains avec un article sur le succès en France des super-héros et un autre sur la naissance de personnages moyen-orientaux, Les 99, ou « mondialisation et super-héros », en quelque sorte.

En bref, une lecture agréable et instructive pour les programmes du cycle terminal du lycée, toutes séries.

En savoir plus ? 

Economix, l’histoire de l’économie en BD Mardi, 20 mai 2014

Economix est un projet original : l’histoire de l’économie en bande dessinée, ça n’existait pas encore. Le résultat est formidable ! Particulièrement clair, instructif, souvent amusant. Le récit va du 17e siècle à nos jours et porte aussi bien sur l’histoire économique que sur celle des théories économiques. Il faut noter que l’ensemble reste quand même très dense : ce n’est pas une BD qui s’avale en une heure ! Il faut prendre son temps, y revenir, la déguster par petites bouchées, ce qui est après tout très cohérent avec son propos très pédagogique.

Economix, de Michael Goodwin et Dan Burr, Les Arènes, 2013.

Thème abordé : l’histoire de l’économie.

Demandez le programme : Seconde, SES, et toutes classes pour l’histoire économique.

C’est proche du programme ? Pour les SES, je n’ai pas vérifié. Pour l’histoire, c’est un très bon éclairage qui complètera très utilement bien des chapitres.

Unknown

61RE3DI3GBL

En savoir plus ? 

Les meilleurs ennemis, les relations entre les Etats-Unis et le Moyen-Orient Jeudi, 10 avril 2014

Une très belle BD en plusieurs volumes (2 parus à ce jour) qui raconte les relations entre les Etats-Unis et le Moyen-Orient depuis les origines (des Etats-Unis) ou presque. Un style graphique que j’adore, un noir et blanc à la fois caricatural, fantastique, onirique, qui sert la narration et rend compréhensible les manœuvres géopolitiques les plus tordues. Avec un début en 1783, la BD aborde des aspects très méconnus pour nous de l’histoire américaine et nous montre des relations avec le Moyen-Orient beaucoup plus anciennes et complexes qu’on n’a l’habitude de les considérer. Une lecture vraiment passionnante sur un sujet majeur du monde actuel !

Les meilleurs ennemis, une histoire des relations entre les Etats-Unis et le Moyen-Orient, de Jean-Pierre Filiu et David B., éditions Futuropolis, 2011.

Le thème d’histoire concerné : les relations internationales, du  XIXe s. à nos jours.

Demandez le programme : Première, Terminale.

C’est proche du programme ? Oui, totalement. Par exemple l’une des études de cas de Terminale STMG porte spécifiquement sur la question du Moyen-Orient et du pétrole, et l’un des points du programme de Terminale L-ES porte sur les Etats-Unis et le monde depuis 1919.

51lgFDWXwlL._

Plus d’informations ?

Sous la bannière étoilée, la guerre du côté de ceux qui restent Jeudi, 10 avril 2014

Cette BD est la mise en image d’un récit antérieur de Benjamin Percy : la vie quotidienne de trois adolescents américains, plus ou moins livrés à eux-mêmes après le départ de leurs pères pour combattre en Irak. Le récit aborde de manière très sensible l’absence, le manque, l’ennui, l’attente de trop rares nouvelles, l’angoisse de l’annonce d’un possible décès, l’angoisse de l’avenir. Je regrette par contre le style graphique : si les paysages et l’ambiance sont bien rendus, le dessin des personnages m’irrite par son aspect maladroit. Ça donne envie de lire plutôt le texte original.

Sous la bannière étoilée, Danica Novgorodoff, Benjamin Percy, James Ponsoldt, chez Casterman, 2010.

Le thème d’histoire concerné : l’Amérique contemporaine, les relations internationales (« nouvelles conflictualités »).

Demandez le programme : Première et Terminale.

C’est proche du programme ? Non dans la mesure où ce ne sont pas les événements en eux-mêmes qui font l’objet du récit, mais l’évocation d’un arrière-plan généralement laissé de côté par les turbo-programmes : les civils loin des combats.

Sous-la-bannière-étoilée-Novgorodoff-Les-lectures-de-Liyah

Plus d’informations ?