Archive du categorie: ‘Japon

Hokusai, quelle vie ! Vendredi, 10 juillet 2015

Hokusai, à qui a été consacré une exposition importante au Grand Palais à l’automne 2014, est le peintre japonais le plus célèbre à travers le monde. Mort à 89 ans en 1849, Hokusai a vécu mille vies. Passionné par son art, il lui sacrifie tout et mène une vie errante, changeant de nom à chaque fois qu’il veut se renouveler pour atteindre une forme plus haute de la peinture. Il abandonne les familles qu’il fonde, ses amis, ses disciples, pour toujours se réinventer ailleurs, parfois d’ailleurs poursuivi par ceux qu’il a blessés ou ceux qui l’adorent. Il passe de la plus grande célébrité à la misère la plus absolue, sans que jamais ces péripéties semblent l’atteindre.

Ce manga n’est pas un simple récit linéaire de la vie d’Hokusai. Son intérêt vient de sa construction qui privilégie certains épisodes de sa vie et les emboîte dans le désordre. Cette structure demande une petite gymnastique mentale, mais se révèle passionnante dans le sens où elle renforce le côté énigmatique de la personnalité exceptionnelle d’Hokusai, « le vieux fou de peinture ». Le dessin est remarquable d’expressivité. L’art de l’auteur réside dans l’élégance avec laquelle il insère dans ses pages les œuvres d’Hokusai lui-même, en les reproduisant avec fidélité. C’est un album magnifique dont la lecture ravit de bout en bout !

Hokusai, de Shôtarô Ishinomori, éd. Kana, 2014.

Thème : la vie du peintre japonais Hokusai.

Demandez le programme : pas de rapport avec un programme d’histoire en particulier, mais peut être une ressource en histoire des arts.

 

IMG_6382        IMG_6383

En savoir plus ?

Thermae Romae, quand la Rome antique percute le Japon contemporain Mercredi, 9 avril 2014

Lucius est un architecte romain qui vit sous le règne de l’empereur Hadrien au IIe sècle après J.-C. Sa vocation est de construire des thermes, mais ses plans démodés ne trouvent plus preneur. En panne d’inspiration, il trouve le salut dans une noyade accidentelle qui le propulse au Japon de notre époque. Et c’est ainsi, de noyade en noyade, qu’il va et vient entre deux époques et deux pays et comment on découvre que les bains publics japonais ont inspiré les thermes romains de l’Antiquité ! Ce ressort fantastique permet au lecteur de se familiariser avec des aspects méconnus des deux cultures. Les nombreux rebondissements comiques ou dramatiques des noyades à répétition de ce pauvre Lucius nous montrent à quel point le thème est riche et passionnant !

Thermae Romae, de Mari Yamazaki, Casterman, 2012 (manga, sens de lecture japonais).

Le thème d’histoire concerné : l’Antiquité romaine

Demandez le programme : Seconde

C’est proche du programme ? Pas vraiment, le thème est trop pointu, mais c’est une lecture qui vaut le coup !

9782203049093_cb

Plus d’informations ?