La sorcière qui voulait être belle, écrit par Sema

15:47 J'écris un conte

Il était une fois une vieille sorcière rousse qui habitait dans une maison très sombre et un peu vivante car elle était ensorcelée. Elle vivait toute seule dans cette maison car elle était très laide  alors personne ne voulait rester avec elle. Elle s’ennuyait vraiment.  

Un jour, elle décida de quitter la maison pour avoir une nouvelle vie, qui  serait meilleure que celle-ci. Alors elle se rendit dans une forêt très sombre. Mais tout à coup, un dragon très fort qui crachait des flammes les plus merveilleuses qu’aucun autre dragon ne peut cracher apparut devant elle. La sorcière qui n’avait pas le choix essaya de tuer le dragon, mai elle n’y arriva pas. Alors elle retourna chez elle et chercha  dans ses livres magiques une formule qui pourrait tuer le dragon. Elle trouva, mai elle n’avait pas tous les ingrédients.

C’était alors qu’elle se mit en route et alla chez son amie pour lui demander de l’aide. Son amie lui dit qu’il fallait qu’elle dérobe la formule à la dame épouvantail. La sorcière se mit encore une fois sur la route et alla chez les trois petits cochons maléfiques. Les trois petits cochons n’étaient pas à la maison. Alors elle rentra très doucement dans la maison et prit la potion magique. Elle prépara la potion et la mit dans un petit flacon puis elle retourna dans la maudite forêt.

Une fois devant le dragon, elle ouvrit le flacon et lança toute la potion.  Elle réussit à le tuer. Mais il y avait un arbre en ascenseur. Pour y rentrer, il fallait traduire la phrase qui était écrite en albanais. Mais la sorcière ne savait pas parler albanais. Heureusement qu’elle avait ramené son gros dictionnaire de toutes les langues. En albanais, il était écrit : « Shtupe boutonin ne te majten ». En français, cela signifiait : « Appuie sur le bouton en haut à gauche>.  Alors la sorcière appuya sur le bouton à gauche.

Elle  entra dans l’ascenseur  et monta tout en haut de l’arbre. « Cric crac » On entendit des bruits bizarres.  Un petit lutin qui se nommait Gnome venait de se réveiller. La sorcière dit :

–          Qui êtes-vous ?

–          Je suis l’homme qui va exaucer trois de tes vœux préférés.

–          Je voudrais une belle maison qui n’est pas sombre, agréable et belle,  je ne voudrais plus être une sorcière et je voudrais être belle.

Le lutin exauça ses trois vœux, et quand la sorcière se réveilla dans son lit, elle vit tout ce qu’elle avait demandé et elle fut très contente de sa vie.

Laisser un commentaire

Votre commentaire