Le garçon aux deux visages, écrit par Edwin

J'écris un conte Aucun commentaire

Il était une fois un garçon aux deux visages, il avait neuf ans, il habitait dans une belle maison et il vivait tout seul.

Un jour, il partit à la recherche de ses parents, il marcha longtemps et il arriva dans une forêt magique car les arbres bougeaient et ils avaient des mains. Un arbre lui dit : « Tu devras traverser une série d’épreuves : tu devras tuer un dragon de feu et tu devras neutraliser un magicien et pour la dernière épreuve tu devras voler une épée plus lourde que mille tonnes. » Il alla s’asseoir sur un tronc d’arbre puis une hirondelle arriva à côté de lui et lui parla. Elle lui demanda si elle pouvait venir avec lui. Le garçon aux deux visages lui demanda pourquoi, elle lui dit qu’elle voulait l’aider à combattre le magicien  et le garçon aux deux têtes répondit oui. Et ils partirent ensemble.

Au bout de dix minutes, ils virent un château et ils y rentrèrent. Ils  montèrent des escaliers et ils entrèrent dans une salle où se trouvait un magicien. Celui-ci les vit et leur jeta un sort. Le magicien s’enfuit dans la forêt, l’hirondelle et le petit garçon aux deux têtes prirent le tapis volant pour le rattraper vite, ils combattirent le magicien mais celui-ci tomba de son tapis volant à cause de l’hirondelle. Le magicien tomba par terre et se blessa. Le garçon lui demanda où étaient ses parents. Il répondit qu‘ils étaient dans un château et le garçon alla les chercher. Il retrouva ses parents après douze jours.  Il trouva ce qu’il avait tant cherché.           

 MORALE : On peut avoir besoin d’un plus petit que soi.

Kitty et l’hirondelle, écrit par Loanne

J'écris un conte Aucun commentaire

Kitty et l’hirondelle.

Il était une fois une chatte blanche ensorcelée appelé Kitty. Elle était très connue dans son village et beaucoup aimée. Elle avait été ensorcelée et elle avait perdu la parole. Elle se faisait alors toujours juger par les autres car elle ne les remerciait plus quand ils lui offraient des choses.

Un jour, elle voulut découvrir le vaste monde donc elle prit ses affaires et partit en vitesse. Elle se fixa un objectif : neutraliser un personnage maléfique[C1] . Elle traversa un pays inconnu et elle dormit dans une forêt très noire. Le lendemain, après une longue marche, elle rencontra la sorcière maléfique qui lui avait enlevé la parole. La sorcière qui s’appelait Srutella lui dit qu’elle lui rendra la parole si elle ne prononçait plus jamais le mot blanc. Kitty accepta avec joie. La sorcière lui fit boire un philtre. Quelques minutes après, Kitty retrouva la parole. Elle la remercia et allait partir quand la sorcière lui dit : « Tu vas devoir trouver la sortie de ce labyrinthe, c’est la seule sortie ! » Kitty partit vers le labyrinthe et rencontra une hirondelle.

-Tu n’es pas d’ici, dis-moi ?, lui dit l’hirondelle.

-Non. Mais pourrais-tu m’aider à trouver la sortie ?, lui dit Kitty.

-Oui bien sûr !, lui dit l’hirondelle.

 

L’hirondelle lui donna un anneau d’or qui allait l’aider dans son aventure. Ils marchèrent bien longtemps quand ils rencontrèrent le mari de la sorcière, le sorcier. Il changea les chemins du labyrinthe et disparut.

-Qui était-ce ?, lui demanda Kitty.

-Le sorcier, lui répondit l’hirondelle.

Ils firent demi-tour et retrouvèrent leur chemin. Ils étaient tout près de la sortie quand le sorcier refit son apparition. L’hirondelle prit l’anneau et tua le sorcier. Et ils sortirent du labyrinthe mais la sorcière folle de rage jeta à nouveau le sort sur Kitty. Kitty perdit à nouveau la parole mais l’Hirondelle prit l’anneau d’or et la délivra de son sort. Kitty le remercia.

-Tu peux encore une fois utiliser l’anneau d’or, lui dit l’hirondelle.

Kitty prit l’anneau d’or et dit la formule pour tuer la sorcière. Quelques minutes après, le logis de la sorcière et  son labyrinthe disparurent. L’hirondelle fit ses adieux à Kitty et partit dans le ciel. Kitty partit elle aussi près des ruines d’un château et retrouva sa famille. Elle trouva enfin ce qu’elle avait tant cherché.

 

Morale : L’aide peut parfois être très précieuse.


 

Macobé, le garçon qui avait toujours faim, écrit par Sofiane

J'écris un conte Aucun commentaire

Il était une fois un garçon qui se nommait Mocabé, il avait 11 ans et il avait toujours très faim. Il ne savait pas se nourrir car il vivait seul sans ses parents car ils avaient été emprisonnés.  Il avait très, très faim et sa maison était très sale.

 Un jour, il décida de partir de la maison pour partir à la recherche de ses parents qui avaient été emprisonnés par le sorcier maléfique qui se nommait Socojé. Il avait des pouvoirs maléfiques. Il alla chez  lui et Mocabé demanda :

–          Où sont mes parents ?

–          Ils sont là, lui répondit Socojé.

–          Je vais te sauver maman, dit-il.

–          Attends, tu dois passer des épreuves.

–          Donne-moi ces épreuves, je les surmonterai, dit-il avec beaucoup de courage. Car personne ne parlait comme cela au sorcier Socojé.

–          Tu dois traverser la mer de sable et là, soulever plus de mille tonnes et me la rapporter. Alors tu retrouveras tes merveilleux parents.

Il partit en courant et il vit une vieille dame. Elle lui dit :

–          Peux-tu m’aider, petit enfant Macobé ?

–           Mais je ne vous connais pas !

« Allons Macobé », se dit-il, après tout ce n’est qu’une vieille dame. Macobé aida cette vieille dame et elle lui donna un parfum enchanteur.

            -Elle pourra t’aider peut-être !

            -Merci, dit Macobé, il faut que je parte, aurevoir.

 

Il vit la mer de sable et il s’élança car il y avait des sables mouvants et des serpents. C’était cela alors le supplice ! Il y avait beaucoup de morts ! Il eut beaucoup de mal à passer cette épreuve. Il marcha des jours et des jours et enfin il entra dans la grotte où se trouvait  l’épée qui était plus lourde que mille tonnes. Alors il vit l’épée : elle était belle comme des milliers de rayons de soleil. Il essaya de la faire sortir de la roche mais il n’arriva pas à la soulever.  Il réfléchit : «  Si je buvais le parfum enchanteur j’aurai beaucoup plus de force pour soulever cette  épée. » Il sortit de cette grotte et courut à toute vitesse et en deux jours il arriva chez le sorcier Sacojé. Le sorcier dit :

–          Enfin, tu en as mis du temps !

–          Où sont mes parents ?

–          Ils sont là, Macobé.

–          Mon épée, libère mes parents !

Le sorcier dit à ses gardes de faire sortir les  prisonniers, puis ils partirent tous ensemble chez eux très heureux.

Le Prince des neiges, écrit par Jean-Baptiste

J'écris un conte Aucun commentaire

Il était une fois un prince des neiges. Il habitait dans un château seul. Le  prince  des  neiges   cherchait  ses  parents car des personnages maléfiques les avaient kidnappés.  Il  se  nommait  VINCENT, il avait 20 ans.

Un jour, il partit  à la recherche de ses parents, il arriva dans un pays inconnu, il y avait un homme  qui  se nommait TIC, il lui dit de déchiffrer le message invisible et tuer le dragon de feu. Vincent trouva le message invisible sur une feuille, mais il ne trouva pas le dragon de feu. Il chercha le dragon pendant des jours, mais il le trouva  derrière une montagne. Vincent le tua puis un homme qui s’appelait Troc avec un sabre arriva et lui demanda de l’aider, Vincent dit oui. L’homme dit que l’ennemi était un lutin sorcier fou, Vincent  sortit un anneau d’or et Troc et Vincent  se téléportèrent devant la tour du lutin. Ils entrèrent dans la tour en utilisant l’anneau d’or, le lutin apparut comme par magie, Troc sauta sur le lutin fou et sortit son sabre. Il lui coupa un bras, le lutin lui donna un violent coup dans le cou et Toc s’évanouit d’un coup. Vincent jeta l’anneau d’or sur le lutin. Le lutin qui ne devait pas toucher de l’or explosa mais son fantôme empêcha de lui prendre le téléporteur pour délivrer ses parents, mais Vincent sortit un flacon qui absorbait les fantômes. Le flacon s’ouvrit et absorba le fantôme. Troc se réveilla, Vincent prit le téléporteur et tous les deux furent  transportés dans un monde. Vincent  y trouva ses parents et tout est bien qui finit bien.

 

Le garçon-loup et l’hirondelle, écrit par Tyreek

J'écris un conte Aucun commentaire

Il était une fois un garçon loup qui avait 12 ans et qui avait été enlevé à ses parents. Il vivait dans un château sous la mer avec ses amis les poissons.

Un jour, il réfléchit et se demanda pourquoi il n’avait pas de parents, alors il décida d’aller les chercher. Alors, il partit et dut sortir de la mer. Une fois sorti, il commença à les chercher  mais il dut traverser un pays inconnu pour lui. Il le traversa difficilement. Une fois qu’il l’eut traversé, il se trouva dans un labyrinthe, il y resta plusieurs heures. Mais il arriva à sortir, puis il se retrouva  devant le dragon de feu. Il dut le tuer, mais il fut touché  alors il eut très mal mais il réussit tout de même à le tuer.

Il dut dérober la formule aux trois secrets. Il finit par trouver cette formule aux trois secrets. Il dit la formule et se retrouva dans un endroit inconnu près d’un arbre. Il souleva la tête et vit une hirondelle. Il lui demanda comment il pourrait retrouver ses parents. L’hirondelle lui dit : « Tu dois regarder au delà de ce que tu vois, au delà de la montagne et tu retrouveras tes parents. » Le garçon partit et marcha pendant trois jours. Au bout de ces trois jours, il vit un anneau d’or sur son chemin, il le prit et vit qu’il avait un pouvoir magique, alors il le mit dans son sac. Il marcha et vit le magicien : ses parents étaient juste dans une cage. Le magicien le regarda et lui dit : « Si tu veux libérer tes parents il va falloir d’abord me tuer. » Le garçon le regarda et il commença à se battre. Le garçon fut blessé. Le magicien le regarda et lui dit : « Tu vas mourir ! » Mais l’hirondelle se jeta sur lui et le tua. Le garçon la remercia et libéra ses parents. Et il retrouva tout ce qu’il croyait avoir perdu.

Billets suivants »