7.L’imaginaire

 AN INTRODUCTION TO THE FANTASTIC

 DEFINITION

 (= étrange) weird, eerie

conte fantastique : tale of fantasy ou of the supernatural

roman fantastique : fantasy, (= romantique) Gothic novel

film fantastique : fantasy film

the fantastic, the uncanny, fantasy, the fantastic ; (romantique) Gothic literature

(cinema ) science fiction, horror and fantasy

THE FANTASTIC

 Fantasy is a literary mode from which a number of related genres emerge… Fantasy has not to do with inventing another non-human world : it is not transcendental. It has to do with inverting elements of this world, re-combining its constructive features in new relations to produce something strange, unfamiliar and apparently « new ».

Fantasy, the literature of subversion, Rosemary Jackson, Methuen, London and New York.

 LE FANTASTIQUE

Le fantastique est un genre littéraire basé sur la fiction, racontant l’intrusion du surnaturel dans un cadre réaliste, autrement dit l’apparition de faits inexpliqués et théoriquement inexplicables dans un contexte connu du lecteur.

En cela, le fantastique est situé entre les genres du merveilleux, dans lequel le surnaturel est accepté et justifié car le cadre est imaginaire et irréaliste, et de l’étrange, dans lequel les faits apparemment surnaturels sont expliqués et acceptés comme normaux. Contrairement à ces deux genres, dans le fantastique, le héros, comme le lecteur, a presque systématiquement une réaction de refus des faits surnaturels qui surviennent. Cette réaction de refus peut être mêlée de doute, de rejet et/ou de peur. Le fantastique est très souvent lié à une atmosphère particulière, une sorte de crispation due à la rencontre de l’impossible. La peur est souvent présente, que ce soit chez le héros ou dans une volonté de l’auteur de provoquer l’angoisse chez le lecteur ; néanmoins, ce n’est pas une condition sine qua non du fantastique.

Selon certains théoriciens de la littérature, le fantastique ne serait présent que dans l’hésitation proprement dite entre acceptation du surnaturel en tant que tel et tentative d’explication rationnelle. Le fantastique ne serait alors plus qu’une transition ou un savant équilibre entre le merveilleux et l’étrange, et plus réellement un genre à part entière.

On considère souvent le fantastique comme très proche de la science-fiction. Néanmoins, une différence importante les distingue : la science-fiction situe son récit dans un contexte qui n’est pas contemporain au lecteur et dans lequel les événements qui semblent irrationnels à un lecteur actuel sont censés être rationnels dans ce cadre (en général, des faits qui seraient découverts par la science future).

http://www.artouest.org/encyclopedie-litteraire/fantastique-entre-les-genres-du-merveilleux-et-de-lange.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *