La découverte de l’espace de de 1942 à 1969.

I. L’histoire du vol spatial

L’histoire du vol spatial retrace au cours du temps l’exploration de l’univers et des objets célestes du Système Solaire par l’envoi soit d’engins robotisés (satellites, sondes et robots), soit de vaisseaux pilotés par des équipages humains.

II. Les différentes dates

En 1942, la première fusée a été créé par l’ingénieur allemand Wernher von Braun. Les premières fusées opérationnelles (ou missiles balistique)s à être mises au point à la station expérimentale de l’armée Allemande de Peenemunde sont les fusées V2. Le premier vol réussit d’un V2 a eu lieu en 1942 et la fusée a atteint une altitude de 85 km.

Le 4 Octobre 1957,  l’URSS met en orbite le premier satellite artificiel qu’ils nomment Spoutnik-1. Son diamètre est de 58cm et son poids de 83,6kg et il est mit en orbite par une fusée à 900km. Il accomplit une révolution de la Terre en 96 minutes, et tourne autour de la Terre entre 230 et 950km.

 

Le 3 Novembre 1957, le second satellite du programme Spoutnik est lancé, Spoutinik-2. Spoutnik-2 était un cône de 4m de hauteur, constitué de différents compartiments pour les appareils électriques et une cabine pressurisée  prévue pour accueillir la chienne Laïka.  Les différents appareils étaient : des capteurs pour mesurer la température et la pression, pour surveiller la pression sanguine, la respiration et les battements du cœur de Laïka et  dans la capsule sphérique se trouvaient un émetteur radio et deux spectromètres pour mesurer les rayons X et ultraviolets émis par le Soleil. De plus, une caméra surveillée la chienne de la Terre.

 

Le 18 Octobre 1959, Luna 3 fut le premier engin spatial à transmettre des photographies de la face cachée de la Lune prises depuis une distance de 6 200 kilomètres . Sur les clichés on peut apercevoir 2 régions : Mare Moscovare (Mer de Moscovie) et Mare Desiderii (Mer des rêves). Plus tard, on s’aperçut que Mare Desiderii était constituée d’une mer plus petite Mare Ingenii.

La sonde automatique ne retransmit que des clichés de mauvaises qualités et sont fortement différents de la face visible. Le premier atlas de la face cachée va être fait.

 

Le 10 juillet 1962, le satellite Telstar 1, premier satellite commercial de télécommunications destiné à tester l’utilisation d’un satellite pour les communications à longue distance d’appels téléphoniques, émissions télévisées, était lancé dans l’espace depuis la Floride par une fusée Thor-Delta. Il a coûté 3 millions de dollars et vécut le premier lancement sponsorisé commercialement.
Telstar 1 a été placé en orbite autour de la terre avec une révolution de deux heures trois quarts environ.

 

 

Le 12 avril 1961, le père du programme spatial soviétique, décide d’envoyer une femme en orbite. Ouvrière du textile à 18 ans, la Russe Valentina Terechkova est choisie parmi plus de 400 candidates.

Du 16 au 19 juin 1963, la jeune femme effectue un vol orbital à bord d’une capsule Vostok 6, à seulement 26 ans. Après 48 révolutions autour de la Terre, 2 millions de kilomètres et 71 heures de vol, Valentina Terechkova atterrira le 19 juin à Karaganda, dans les steppes du Kazakhstan. En 1969, elle deviendra vice-présidente de la Fédération internationale démocratique des femmes.

Nommée « héroïne de l’Union soviétique », elle restera longtemps la seule femme à avoir effectué un voyage en solitaire dans l’espace et la plus jeune cosmonaute.

 

Le 28 Novembre 1964, la sonde Mariner 4 était la première sonde à réussir le premier survol de la planète Mars et les premières prises de vue de sa surface. Son principal objectif était de mener des observations planétaire mais la sonde devait aussi conduire des expériences d’astrophysiques. Le coût de la mission était de 83,2 millions de dollars.

 

Le 26 Novembre 1965, le premier lancement d’un satellite Asterix par une fusée française Diamant de la base d’Hammaguir en Algérie eut lieu.

 

De 1963 à 1966, les États-Unis éclipsent toutes les réalisation soviétiques avec les missions Gémini :

. Gémini-3 : Premier changement d’orbite.

. Gémini-4 : Sortie de White contrôlant ses déplacements au moyen d’un pistolet à oxygène

. Gémini-5 : Vol orbital de 8 jours

. Gémini-7 : Vol orbital de 14 jours

. Gémini-6 : Premier croisement avec Gémini-7, les 2 cabines volent à 4m l’un de l’autre

. Gémini-12 : Il reste 4 jours en orbite

 

Le 18 Mars 1965, le cosmonaute (ou lieutenant-colonel soviétique) Alexei Leonov effectue une sortie dans l’espace reliée à son vaisseau Voskhod par un « cordon ombilical » de 15 mètres. Habillé d’un scaphandre pressurisé, il flotte dans le vide pendant 10 minutes.

 

Le 31 janvier 1966, Luna 9 (une sonde), cfutest le premier engin à réussir un atterrissage en douceur sur un corps céleste et à transmettre des photographies prises vers la Terre. Elle était constituée d’une capsule étanche munie d’un équipement radio, d’une horloge interne, d’un système de contrôle thermique, d’équipement scientifique, de sources de puissance et d’un système de télévision.

L’atterrisseur pesait 99 kg. La charge utile de Luna 9 fut mise en orbite terrestre par un véhicule puis injecté vers la Lune par le quatrième étage de la fusée qui s’en séparera par la suite. Il y a eu 8h et 5min de transmissions et elles permirent la restitution de trois séries de clichés et une fois assemblés, on a reconstitué une vue panoramique du lieu d’atterrissage. Ces photographies comportaient des prises de vues des roches environnantes ainsi que la ligne d’horizon.

 

 

 

 

 

 

 

III. Quelques définitions

Sonde : Appareil servant aux forages et aux sondages du sol

Satellite : Corps céleste gravitant sur une orbite elliptique autour d’une planète

Orbite : Trajectoire courbe d’un corps céleste ayant pour foyer un autre corps céleste

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks
Vous devez être identifié pour poster un commentaire