L´HUMANITÉ EN PÉRIL (Marta)

Posted by on 18 novembre 2019

Il était une fois un pays appelé Wakanda au XXe siècle.

Wakanda est un pays joli et vert, les personnes qui habitent ici sont très heureuses parce qu’il n’y a pas de problèmes.

Jean Bordier est un homme grand et brun. Il a les yeux bleus ; il aime marcher et lire. Il habite au centre de Wakanda avec sa famille, son épouse Marie et ses enfants Jean et Luci.

Un jour, il décide d’aller se promener dans la foret. Tout est vert el il y a des arbres et des animaux, il marche sur une route mais il est perdu. Il cherche une sortie pendant plusieurs heures. A la tombée de la nuit, il s’est couche près d’un lac pour dormir.

Il s’est réveillé en pleine nuit parce qu’il a entendu des bruits, il a ouvert ses yeux et une ombre se déplaçait et se cachait derrière un arbre. Jean s’est effrayé  et il ne pouvait pas bouger. Il a fermé ses yeux et il souhaitait que l’ombre parte.

Le lendemain matin il a ouvert ses yeux et il ne voyait rien mais il a entendu la voix très jolie d’une femme. La voix était derrière lui.

Quand il s’est tourné, il a vu une superbe femme, elle avait les cheveux rouges, les yeux bleus, elle était grande mais petite, sa voix était très douce.

Jean était stupefait et a dit : Qui es-tu ?

Elle : Je suis Roxane, je suis perdue ici depuis une semaine. Tu peux me aider ?

Jean : Oui, il n’y a pas de problème, tu peux venir à ma maison.

Roxane : Merci.

Quand il est arrivé à la maison Roxane, il était très heureux.

Dans la nuit, toute la famille et Roxane sont allés a leur chambre, mais Roxane ne s’endormait pas.

Le lendemain matin, Marie a entendu la sirène des ambulances dans la maison de sa voisine, elle était morte. Plus tard, elle a vu à la télévision que plusieurs personnes étaient mortes pour une raison inconnue. Elle ne comprenait rien.

Marie n’aime Roxane, elle est très bizarre.

Marie : Jean, Roxane est très bizarre, je ne l’aime pas, je ne la veux pas dans ma maison.

Jean : Mais elle est très bonne, elle est normale.

Marie : Non.

Mais Marie ne savait pas que Roxane entendait toute la conversation.

Le lendemain matin, il n’y avait personne dans la rue. Il n’y avait pas de programmes à la télé.

Jean a pensé que Marie disait la vérité. Il a dit à Roxane de sortir de sa maison. Roxane s’est fachée et est partie de la maison.

Dans la nuit, Roxane est entrée dans la maison et est allée à la chambre de Jean et de Luci.

Le lendemain matin, ils sont morts. Marie et Roxane n’étaient pas à la maison. Elles étaient perdues.

Jean était seule, il était très triste. Il est allé à la forêt chercher Roxane mais il n’a pas pu la trouver.

Pendant qu’il la cherchait il a trouvé Marie et, quand il allait l’embrasser, Roxane est apparue avec Marie dans les bras et morte.

 

One Response to L´HUMANITÉ EN PÉRIL (Marta)

  1. Prof de français

    Attention à la concordance des temps verbaux et à la phrase négative !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *