De l’esclavage vers l’émancipation

Traite transatlantique : 12 à 18 millions d’Africains déportés entre 1650 et 1850.

XVIIIè siècle.   Esclavage et droits de l’homme ?

1759 Candide, Voltaire « Le nègre de Surinam » 1780. Des organisations antiesclavagistes voient le jour.

En approchant de la ville, ils rencontrèrent un nègre étendu par terre, n’ayant plus que la moitié de son habit, c’est-à-dire d’un caleçon de toile bleue ; il manquait à ce pauvre homme la jambe gauche et la main droite. « Eh, mon Dieu ! lui dit Candide en hollandais, que fais-tu là, mon ami, dans l’état horrible où je te vois ? – J’attends mon maître, monsieur Vanderdendur, le fameux négociant, répondit le nègre.- Est-ce M. Vanderdendur, dit Candide, qui t’a traité ainsi ? – Oui, monsieur, dit le nègre, c’est l’usage.On nous donne un caleçon de toile pour tout vêtement deux fois l’année. Quand nous travaillons aux sucreries, et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main ; quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe : je me suis trouvé dans les deux cas. C’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe. Cependant, lorsque ma mère me vendit dix écus patagons sur la côte de Guinée,elle me disait : « Mon cher enfant, bénis nos fétiches, adore-les toujours, ils te feront vivre heureux ; tuas l’honneur d’être esclave de nos seigneurs les blancs, et tu fais par là la fortune de ton père et de ta mère. » Hélas ! je ne sais pas si j’ai fait leur fortune, mais ils n’ont pas fait la mienne. Les chiens, les singes, les perroquets sont mille fois moins malheureux que nous. Les fétiches hollandais qui m’ont converti me disent tous les dimanches que nous sommes tous enfants d’Adam, blancs et noirs. Je ne suis pas généalogiste ; mais si ces prêcheurs disent vrai, nous sommes tous cousins issus de germains.Or vous m’avouerez qu’on ne peut pas en user avec ses parents d’une manière plus horrible.- Ô Pangloss ! s’écria Candide, tu n’avais pas deviné cette abomination ; c’en est fait, il faudra qu’à la fin je renonce à ton optimisme. – Qu’est-ce qu’optimisme ? disait Cacambo. – Hélas ! dit Candide, c’est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal. » Et il versait des larmes en regardant son nègre,et, en pleurant, il entra dans le Surinam.

La révolution. 1789. La déclaration des droits de l’homme et du citoyen ne s’applique pas aux colonies 1791. révolte à Saint Domingue 1792 Abolition de l’esclavage en France mais pas dans les colonies.1794  Abolition de l’esclavage en France

1797 Jean Baptiste Belley, député de la République, de Girodet.

En arrière plan, le buste de l’abbé abolitionniste Raynal. Au loin, les paysages de l’île de Saint-Domingue.

XIXè siècle : des artistes militent contre l’esclavage. 

1802 Rétablissement de l’esclavage par Napoléon 1807 Suppression de la traite négrière en Angleterre. 1815 abolition officielle de l’esclavage mais le commerce  continue au vu et au su des autorités.

Les artistes se font les porte-paroles du discours abolitionniste des années 20 du XIXè s.

1819 Le radeau de la Méduse, Géricault.

https://www.kazoart.com/blog/wp-content/uploads/2018/09/le-radeau-de-la-meduse-gericault-1200x675.jpg

Ce tableau illustre le naufrage de la frégate La Méduse en 1816 qui acheminait le nouveau gouvernement français du Sénégal. Les rescapés errèrent pendant 13 jours sur un radeau de fortune et se livrèrent au cannibalisme pour survivre. Il y eut très peu de survivants. Géricault a représenté trois africains. Un critique de l’époque dira : « C’est un nègre qui est peint au sommet de la toile, s’épuisant à faire des signaux avec des lambeaux  de draperies. Mais quoi ! ce nègre n’est plus à fond de cale, et c’est lui qui sauvera l’équipage ! N’admirez-vous pas comme ce grand malheur a tout à coup rétabli l’égalité parmi les races ? » Charles Blanc.

1820

A 17 ans, Victor Hugo écrit son premier roman,  Bug-Jargal , réquisitoire contre l’esclavage.

1829. Tamango, Mérimée. lire en ligne

version audio ici

 

1841 La belle Dorothée, (Petits poèmes en prose) Baudelaire est inspiré par ses rencontres lors d’un voyage à l’ île  Maurice. (1821-1867). lire le texte : La belle dorothée1

En 1848, abolition définitive dans les colonies françaises .En 1949, indemnisation des colons pour une somme équivalent à 4 milliards d’euros.

1872 « Étude d’après un modèle féminin » Girodet.

Portrait inspiré par ses voyages en Egypte et devant s’intégrer dans un tableau intitulé « A vendre, esclaves au Caire. » le peintre met en valeur la beauté de la jeune esclave dont le cou est entravé par un anneau.

En Amérique : tensions raciales.

1850 La case de l’oncle Tom de Harriet Beecher-Stowe. Paru d’abord en feuilleton dans un journal, traduit notamment en français, il fut le roman le plus vendu La case de l’oncle Tom – Texte Abrégéau XIX è s et il eut une grande influence dans le déclenchement de la guerre de Sécession.

1860 élection Abhaham Lincolm favorable à l’émancipation des blancs

En 1865, Guerre de Secession (Civil War) opposant les Etats du Nord (l’Etats de l’Union), non esclavagistes, aux Etats du Sud (Etats de la Confédération) qui veulent maintenir l’esclavage. Abolition officielle de l’esclavage (4 millions de Noirs deviennent des hommes libres) mais Lincolm est assassiné.Le Nord continue à financer le Sud et ses activités esclavagistes.

Fondation du Ku Klux Klan née sur les ruines de l’armée du Sud. Cette organisation raciste revendique la suprématie de la race blanche et se livre aux massacres et aux lynchages. Un nouveau genre musical va naître, mélange de négro-spirituals, d’airs africains et anglo-saxons :  le Blues. Ces chants expriment le désespoir des Noirs dans le Sud causé par le racisme, la pauvreté, l’alcoolisme, le mal d’amour.  Stange fruit de Billie Holiday 1939 deviendra un hymne du combat racial aux Etats Unis. 

1875 Civil Rights Act.: interdiction de la ségrégation dans les lieux publics mais la loi est peu appliquée.

XXè siècle. La musique et la littérature comme outils d’émancipation.

Années 1910-1920.  Naissance du jazz : mélange de blues et de ragtime (musique d’orchestres et de fanfares). Le jazz et le blues gagnent en notoriété et envahissent les « night club » de New York et Chicago, provoquant l’admiration du public blanc. Le disque et la radio favorisent la diffusion de cette musique et permettent aux Noirs d’affirmer une identité culturelle. Cependant les musiciens noirs et blancs ne se mélangent pas. Ce n’est qu’en 1938, au Carnegie hall à New York que le public découvre un orchestre composé de Blancs et de Noirs. Des légendes du jazz telles que Louis Armstrong ou Duke Ellington acquièrent une dimension internationale et portent un message d’espoir et de confiance en l’avenir.

Summertime de Louis Armstrong et Elsa Fitzgerald. 1935. Traduction :C’est l’été et la vie est facile. Les poissons bondissent et le coton est haut. Oh ton papa est riche et ta maman est belle. Alors chut, petit bébé, ne pleure pas. Un de ces jours. Tu te lèveras en chantant. Puis tu déploieras tes ailes. Et tu te réfugieras dans le ciel. Mais d’ici là. Il n’est rien qui puisse te faire du mal. Avec papa et maman à tes côtés

Richard Wright (1908-1960)

1940 Richard Wright publie son premier roman Native son (un enfant du pays) qui connaît un succès immédiat.

1945 Black Boy (autobiographie) confirme la renommée de Richard Wright. C’est le premier grand roman écrit par un Noir qui traite des problèmes des Afro-Américains. Le livre permet de sensibiliser l’opinion publique et les intellectuels. Après la guerre, il s’exilera en France où il fréquentera les intellectuels parisiens ( Sartre, Camus).

En 1942, après l’entrée en guerre des Etat-Unis, le swing porte l’espoir et incarne la liberté pour tous les peuples en guerre. Les Afro-Américains sont accueillis en Europe comme des héros. A la fin de la guerre, une nouvelle musique apparaît, le rhythm’nblues qui rassemble la jeunesse blanche et noire. Ce rapprochement aboutit à l’ interdiction de la ségrégation raciale dans les écoles publiques en 1954. En musique, un bouleversement s’opère à partir du moment où des musiciens blancs reprennent des chansons des musiciens noirs  Le rhytm’nblues va  peu à peu devenir le rock n’roll. Dans le rock n’roll , les artistes comme Chuck Berry ou Little Richard revendiquent leur identité noire. Elvis Presley, chanteur blanc, rependra leurs chansons. 

Résultat de recherche d'images pour "photos segregation"Malgré les rapprochements, les tensions restent fortes entre les deux communautés. 1955 Montgomery Bus (Rosa Parks). L’événement enclenche le mouvement de révolte collective et pacifique qui s’achèvera en 1964.

Pendant ces dix années, de nombreux chants, les « freedom songs » véhiculent un message de révolte et permettent de créer une communion avec les Blancs qui les rejoignent dans leur lutte.On chante dans les réunions publiques, dans les bus qui parcourent les États du Sud. Parmi ces chansons, la reprise de « Hit the road Jack » de Ray Charles devient « Get your rights Jack ». la plus célèbre est  » (nous vaincrons)

1957 Les 9 of Little Rock. 9 lycéens Afro-Américains sont interdits dans un lycée de Little Rock (Arkansas). le président Eisenhower envoie l’armée dans cet état du sud afin d’accompagner les lycéens dans leur établissement.

Image associée

Norman Rockwell, The problem we all live with, 1964.(Le problème avec lequel nous vivons tous) Ruby Bridge, 6 ans, fut la première enfant noire à intégrer une école blanche en 1960. Elle dut être escortée par des agents fédéraux pour la protéger.Une seule enseignante accepta de faire cours avec elle;

.Années 60 : Civil Rights Movement. La marche des droits civiques impulsée par Rosa Parks.  1963. « I have a dream ». Le pasteur Martin Luther King prône la lutte non violente.  Il sera assassiné à Menphis en 1968.

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "photos segregation etats unis"En 1965, Les  Blacks Panthers dont le leader est Malcom X, est un mouvement révolutionnaire  qui revendique l’identité noire. Image associée

Ce mouvement s’incarne dans une nouvelle musique la soul music.

Les précurseurs sont Sam Cook, Ray Charles, Athena Franklin et surtout James Brown.

Say it loud, I’m black and I’m proud.’Dites le haut et fort, je suis noir et fier de l’être) James Brown, 1968. Cette affirmation identitaire s’exprime dans la mode des coupes « afro » et dans le choix de vêtements colorés et légers. C’est le mouvement ‘Black is beautiful ».

https://www.lemonde.fr/blog/fredericjoignot/2015/02/15/black-is-beautifull-le-mouvement-nappy-naturel-et-heureux/

http://segregation-raciale.e-monsite.com/medias/images/san-1.jpg

Le 17 octobre 1968, pendant les Jeux Olympiques de Mexico (12-27 octobre), les athlètes américains Tommie Smith et John Carlos, champions du 200 mètres, montent sur le podium à la 1ère et à la 3ème place.

XXI è siècle

2001 En France, la loi Taubira met la traite et l’esclavage au rang des crimes contre l’humanité.

2008 En Amérique, élection de Barack Obama, président des Etats-Unis.

 

 

*********

 

Le radeau de la Méduse ou des illusions.

Le radeau de la Méduse, Théodore Géricault

[youtube]https://youtu.be/X-P48R-9Nyg[/youtube]

Le radeau des illusions, Gérard Rancinan.

 

Rancinan évoque les naufrages de immigrés sur des embarcations de fortune. Beaucoup mourront, peu seront sauvés. évoque les risques physiques et les rêves des immigrés qui se briseront comme une vague. Au fond à droite, le panneau Hollywood et la tour Eiffel symbolisent l’ eldorado rêvé et inaccessible, le mirage d’une vie meilleure. dans un souci réaliste; tous les figurants sont d’origines  diverses : d’Indonésie, du Vietnam, d’Algérie, du Benin, du Tchad, de Tunisie, de Corée du Sud, de Pologne, d’Inde, des Philippines…

Site de Rancinan

En 2008, la photo atteint un record historique pour une vente de photographie contemporaine au prix de 71200 euros lors d’une vente aux enchères.

Satire de la guerre.

La guerre : un spectacle ?
Rien n’était si beau, si leste, si brillant, si bien ordonné que les deux armées. Les trompettes, les fifres, les hautbois, les tambours, les canons, formaient une harmonie telle qu’il n’y en eut jamais en enfer. Les canons renversèrent d’abord à peu près six mille hommes de chaque côté ; ensuite la mousqueterie ôta du meilleur des mondes environ neuf à dix mille coquins qui en infectaient la surface. La baïonnette fut aussi la raison suffisante de la mort de quelques milliers d’hommes. Le tout pouvait bien se monter à une trentaine de mille âmes. Candide, qui tremblait comme un philosophe, se cacha du mieux qu’il put pendant cette boucherie héroïque.
Candide, ch 3. Voltaire. XVII° siècle.
_________________________________________________________________________

Gérard Rancinan, Soldiers save your value, 2011

Gérard Rancinan, Soldiers save your value

Guerre, Janne Teller

Janne TellerJanne Teller, écrivaine danoise, a  étudié l’économie à l’université, puis a voyagé en Afrique et dans le monde entier pour la section humanitaire de l’Organisation des Nations Unies. En 1995, elle fait paraître son premier roman, L’île d’Odin (2003). Elle se consacre ensuite à a littérature pour les jeunes avec Rien (2007)  puis Guerre (2004), Viens (2014). Elle reçoit de nombreux prix littéraires.
Son œuvre est traduite en une vingtaine de langues
Image associéeGuerre (édit française : 2015)
Comment est né le roman ?

Pendant les élections législatives danoises de 2001, on lui a demandé d’écrire un texte alors que le débat sur l’immigration s’enlisait dans la haine et la violence. Le texte a d’abord été publié dans un magazine.Lorsque le livre est paru au Danemark et en Allemagne, il a alimenté la polémique sur le problème de l’immigration. En Allemagne, il a été vendu à 160 000 exemplaires.

[youtube]https://youtu.be/DQA5D-l6M38[/youtube]

Migrants, dessins satiriques

Dessin de Kroll, Belgique. « Une seule route, deux destins »

 

« Un accueil à bras ouverts » dessin de Cécile Bertrand. Belgique.

Scott. Pays Bas. Trafiquant d’humains.

 

https://www.courrierinternational.com/sites/ci_master/files/styles/image_original_2048/public/assets/images/03-glez_2015-04-21-3675_0.jpg?itok=LugKB8s8

« La mort comme compagnon de voyage »Glez. Burkina Faso.

« Hommage » dessin de Sondron. Belgique.

« Plan de répartition par quotas ». Dessin de Bertrams, Belgique. Observer la robe du personnage. Que représente cette femme ? Quelle est la figure de style utilisée ? Que signifie le titre ? Qui sont les personnages dans le jeu ? Dans quelle autre partie du dessin sont-ils représentés ? Pourquoi les personnages sont-ils représentés à des échelles différentes ?

 

Résultat de recherche d'images pour "dessin ^presse refugies"

Comment est construite l’image (dans le temps et dans l’espace). Comment les personnages s’opposent-ils ? Que dénonce le dessinateur ?

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Scalpa. dessins bâclés. Comment est composée l’image ? Relevez les ressemblances et les différences. Quels sont les éléments qui s’opposent ? Identifiez les différents types de textes. Quel est le ton du titre ?

 

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/28167361_1656311641085078_4846108822743401712_n.jpg?oh=64fb86674b165e795f215f9a64941f70&oe=5B13E608

Xavier Delucq Dessinateur de presse Sur quel jeu de mots repose le comique du dialogue ?

Résultat de recherche d'images pour "dessin ^presse refugies"

Compare l’arrière plan au 1er plan. Compare les trois types de discours. Qui parle ?

 

Dessin de Jean Roblin. De quels continents viennent tous ces réfugiés ? Ont-ils fui pour les mêmes raisons ? A quelle figure de style peut-on associer la multiplication des bateaux ?

Résultat de recherche d'images pour "dessin ^presse refugies"

Où va l’ours ? Pourquoi ? Quelle est son humeur ? Comment est-il présenté ?

Zep, Mi petit, mi grand.

[youtube]https://youtu.be/1iDyvgkpgUA[/youtube]

La Marche citoyenne

Delacroix, Rancinan. La liberté en question.

big

La liberté dévoilée. Gérard Rancinan 2008.

Questionnaire : Delacroix Rancinan

Cette photographie fait partie de la série des Métamorphoses. Ce sont 8 chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art, tels que le Radeau de la Méduse de Géricault ou les Ménines de Vélasquez,  réinterprétés par le photographe. Elles réactualisent les grandes questions de la condition humaine.

Avec la Liberté Dévoilée (2008), Gérard Rancinan aborde le thème de l’espoir cruel suscité par les promesses de liberté égrenées par les médias, alors que
l’oppression persiste largement sous différentes formes.

Le tableau est accompagné du texte de Caroline Gaudriault

«.. Les cris n’ont jamais cessé. Les hommes sont toujours en colère, en révolte ou en crise. Mais les éclats de voix sont devenus un bruit sourd qui s’est infiltré dans les postes de télévision. Il a fait grésiller l’image et a perturbé les esprits. Il s’est perdu dans la confusion. Ce vacarme est devenu le rire de Mickey, la liturgie d’un extrémiste désabusé, la musique spectaculaire du direct de CNN. Au milieu de cette fumée qui a vu s’effondrer le mur de Berlin et les tours jumelles, il reste un grand bruit et beaucoup d’images. Quel combat mené au nom de la liberté quand d’une révolution naît une agitation ?..»

Qui est Gérard Rancinan ? ?

  Un  photographe de presse qui parcourt la planète et en devient le témoin. Ses photographies d’artistes, d’hommes de foi ou de pouvoir sont devenues des icônes. 
Reconnue mondialement, l’œuvre de Gérard Rancinan est exposée dans les galeries et musées du monde entier. Il a reçu de nombreuses récompenses, dont 4 World Press. Son œuvre fait partie des grandes collections d’art contemporain et sa cote est l’une des plus importantes parmi les photographes français.

http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/photo/la-tragicomedie-de-la-trilogie-des-modernes-de-rancinan-a-milan-94433

 

Le déserteur. B.Vian

Lettre écrite pendant la guerre d’Indochine( Vietnam, Laos, Cambodge) au moment du début de la guerre d’Algérie qui entraîne l’envoi de jeunes appelés. Dans ce contexte, la chanson pacifiste provoque un scandale puis est interdite.
10 ans après, la jeune radio Europe 1 diffuse la chanson qui connaît un immense succès. Elle sera reprise par Serge Regiani, John Baez, Paul, Peter and Mary qui en feront un hymne de protestation contre la guerre du Vietnam aux USA, dans les années 1965-1970.

Le déserteur : texte et questions

1ère version du Déserteur chantée par Mouloudji et non censurée. 1954

La chanson a été reprise  par Renaud en 1983 dans un esprit soixante-huitard.

Renaud anarchiste, antimilitariste, écologiste, dénonce la course à l’armement nucléaire entre les grandes puissances  et prône le retour à la vie simple, à la nature et les valeurs d’amitié et de fraternité. Ici la tradition familiale de patriotisme a laissé la place à l’antimilitarisme de père en fils.

Le vocabulaire est volontairement plus argotique, voire vulgaire dans un esprit de provocation et de rejet des valeurs établies.

Hitchcock biographie

Description de l'image  Hitchcock, Alfred 02.jpg.Jeunesse anglaise

1899 Naissance dans la banlieue de Londres dans une famille d’épiciers. Il sera marqué par l’histoire de deux criminels, Jack l’éventreur qui sévissait 10 ans auparavant dans un quartier voisin et le Dr Crippen qui découpa sa femme après l’avoir tuée en 1910.

Il débute dans la publicité en tant que graphiste puis une filiale d’un studio de cinéma américain l’embauche pour réaliser des intertitres puis des décors. Continuer la lecture

Les Temps modernes,critiques

Pour moi, c’est un film magnifique, drôle, instructif, critique et très triste . J’ai appris à ressentir la pauvreté, l’espoir, la faim et la crise de vingt neuf mais aussi, l’humour et les gags de Charlot. J’ai préféré les différents moments en prison et dans l’usine . La scène la plus marquante est celle où les ouvriers volent pour manger. C’est marquant car on ressent vraiment la faim et c’est très triste. Antoine H. 5D

Continuer la lecture

Steinbeck : biographie

1902 Naissance à Salinas en Californie dans une famille modeste irlandaise. Steinbeck passe ses vacances comme garçon de ferme dans les ranches locaux.

Il étudie à l’université et fait de nombreux petits boulots pour gagner sa vie : ouvrier agricole, garde chasse, maçon…)

Continuer la lecture

Charlie Chaplin : biographie

1889 Naissance de Charles Spencer Chaplin à Londres. Vie misérable dans un taudis.

1898-1912 A 8 ans, grâce à son père, il intègre une troupe d’enfants qui dansent en sabots. A 12 ans, Son père, ancien comique meurt alcoolique.Sa mère, une chanteuse , marquée par la folie est internée. Orphelin, il intègre une troupe de pantomime qui fait une tournée aux Etats Unis

1913 Exil aux Etats Unis. Débuts à Hollywood. A 24 ans, il est engagé par la Keystone, une firme spécialisée dans le burlesque. On lui demande à l’audition d’enfiler n’importe quel costume. Dans les vestiaires, il trouve un pantalon trop large, un veston étriqué, de vieilles chaussures de clown, une canne et un chapeau melon  il  vient de créer le personnage de Charlot. Aussitôt engagé, il  joue dans des courts-métrages et devient une star internationale du cinéma burlesque.

 » C’est en même temps un vagabond, un gentleman, un poète, un rêveur, un type esseulé, toujours épris de romanesque et d’aventure. Il voudrait vous faire croire qu’il est un savant, un musicien, un duc, un joueur de polo. Mais il ne dédaigne pas de ramasser de mégots ni de chiper son sucre d’orge à un bébé. «  Ma vie (autobiographie), Chaplin

Le burlesque est un genre cinématographique reposant sur le comique de la gestuelle. C’est  un des grands genres du cinéma muet, des stars comme Buster Keaton ou Laurel et Hardy font rire par leurs acrobaties ou leurs pantomimes ( expression uniquement par les gestes et les attitudes, les mimes)

1917 L’émigrant Chaplin s’inspire des photographies qui montrent  l’arrivée des immigrants à New York. Ces films ont souvent une valeur documentaire.

L'émigrant Chaplin 1917

Le photographe Lewis W Hine dénonce aussi le travail des enfants et des ouvriers.

1919 La United Artists. Chaplin et ses amis, Douglas Fairbanks, Mary Pickford et David W. Griffith créent la 1er compagnie cinématographique indépendante, Les Artistes associés, dirigée par les acteurs et les réalisateurs.  Chaplin est capable de tout faire : trésorier, producteur, réalisateur, scénariste, chorégraphe, acteur, pantomime, compositeur, monteur.

1921 Dans  Le Kid,  » l’enfant » Charlot recueille un orphelin.

1925 La ruée vers l’or.

1929 Apparition du cinéma parlant. De nombreux artistes du muet disparaissent de la scène. ( sujet du film L’artiste interprété par Dujardin)

Star internationale, Chaplin est déjà millionnaire mais quelques semaines avant le krach boursier du jeudi noir de Wall Street, il vend toutes ses actions au prix fort. Il devient richissime et achète de grands domaines immobiliers à Hollywood notamment sur la colline où s’affiche, en grandes lettres blanches, le mot  » Hollywood ».

1931 Les lumières de la ville

1936 Les temps modernes. Le film illustre la crise économique de 1929.

Intermédiaire entre le cinéma muet et le cinéma parlant, c’est un film sonore.

Lire ici les critiques des élèves de 5°

Chaplin s’inspire des photographies documentaires de Walker Evans sur les fermiers d’Alabama pour montrer les effets de la crise de 1929 sur  ses personnages. La boite de conserve utilisée par Charlot pour boire était familière, de même que la bicoque misérable où ils se sont installés.

Walker Evans

Chaplin s’inspire aussi  du machinisme du monde industriel qu’il parodie Lecture des affiches du film.

[youtube]https://youtu.be/YXQfABp9a3E[/youtube]

https://www.youtube.com/watch?v=YXQfABp9a3E

Dans son autobiographie, Chaplin dévoile sa source d’inspiration : «  Je me souviens d’une interview que j’avais accordée à un jeune et brillant reporter du World de New York. Apprenant que je devais visiter Détroit, il m’avait parlé du système des chaînes de montage qu’il y avait là-bas : la triste histoire de la grande industrie attirant des fermes des jeunes gens robustes qui, après quatre ou cinq ans de travail à la chaîne, devenaient des loques humaines ». Ce fut cette conversation qui me donna l’idée des Temps Modernes. « 

Les films de Chaplin étaient souvent précédés de courts métrages de Walt Disney. Les deux hommes avaient une grande estime l’un pour l’autre.

Les temps modernes est le dernier film où apparaît Charlot. C’est le dernier film burlesque du cinéma muet. Cette fois-ci, Charlot ne part pas seul à la fin du film, mais il est toujours aussi misérable que L’émigrant de 1917, arrivé comme lui à Ellis Island et à nouveau sur la route.

1940 Dans Le dictateur (1er film parlant de Chaplin) il imite Hitler dans une violente satire du nazisme. Ce film illustre la crise politique des démocraties. Hitler était par ailleurs, un ami de Henry Ford.

1952 Pendant la guerre froide, Chaplin est accusé d’être communiste. On lui reproche de faire de la politique au lieu de se contenter de faire rire. Chassé des États Unis il s’exile en Suisse.

1972 Il est autorisé à séjourner 3 semaines aux États Unis pour pour assister à la remise de son oscar d’honneur. Il sera ovationné par le public qui chantera Smile, le thème musical composé par Chaplin pour le film Les temps modernes. Devenu par la suite un standard de la musique populaire, cette chanson sera reprise par de nombreux artistes dont Michael Jackson.

1946 Monsieur Verdoux

1952 Les Feux de la rampe raconte l’histoire d’un clown qui ne fait plus rire.

1977 Mort de Chaplin après avoir été anobli par la reine d’Angleterre.

Boris Vian La complainte du progrès

Chanson composée en 1956 pendant la période des »Trente glorieuses », 1946-1975, période de prospérité marquée par la croissance économique et l’apparition des nouveaux produits de consommation ( voitures, téléphone, électroménager, réfrigérateur, machine à laver, télévision) qui révolutionnent les modes de vie.
La complainte du progres

Continuer la lecture

Boris Vian La java des bombes atomiques

 

<a href= »« >

Mon oncle un fameux bricoleur
Faisait en amateur
Des bombes atomiques
Sans avoir jamais rien appris
C’était un vrai génie
Question travaux pratiques
Il s’enfermait tout’ la journée
Au fond d’son atelier
Pour fair’ des expériences
Et le soir il rentrait chez nous
Et nous mettait en trans’
En nous racontant tout Continuer la lecture