Histoire Géographie

La Mare Carrée

TES1 – Les films qui brisent la mémoire résistante

| 0 Commentaires

Le Chagrin et la Pitié de Marcel Ophüls, 1969
http://www.dailymotion.com/playlist/x16s37_Reine-Zinzin_le-chagrin-et-la-pitie/1#video=x61apq
(à 14 minutes 44 : début de l’extrait retranscrit qu document 3 p 63)

Lacombe Lucien de Louis Malle 1974
lacombe_lucien03
En juin 1944, dans la campagne du Lot, un paysan de dix-sept ans, jugé trop jeune pour rejoindre le maquis, s’enrôle dans une antenne française de la Gestapo et participe à ses exactions. Tombé amoureux de la fille d’un tailleur juif, France Horn, la jeune brute aux traits angéliques se fait le protecteur de cette famille de réfugiés, tout en les terrorisant. Lacombe finit par s’enfuir avec la jeune France, mais, apprend-on dans l’épilogue, il sera fusillé à la Libération.
Une interview du réalisateur avec des extraits du film : http://www.ina.fr/video/I04321481
D’abord encensé par la critique, le film suscite une vive polémique. Dans Le Monde , Pierre Viansson-Ponté reprocha au réalisateur de dépeindre tous les Français des années 1940 comme des salauds. Certains l’ont même soupçonné de faire l’apologie de la Collaboration.
En montrant un Français moyen entré par hasard, sans idéologie, dans la collaboration — et qui aurait pu tout aussi bien suivre le chemin de la Résistance —, Louis Malle fut accusé de banaliser le mal et, au-delà, d’innocenter malgré lui les complices des exactions nazies… Accusations exagérées : quelles que soient ses ambiguïtés, le film a le mérite de montrer une réalité occultée et de maintenir ouvert le débat sur la collaboration.

Papy fait de la Résistance de Jean-Marie Poiré 1983
ce film est une farce qui achève de briser le mythe dans la mesure où il n’hésite pas à se moquer des résistants avec un personnage à la fois héroïque mais improbable « super-résistant » mais aussi de l’occupation et des nazis notamment en inventant un demi-frère d’Hitler des plus grotesques…
Il se finit en véritable « guerre des mémoires » en mettant en scène les personnages dans une émission réputée pour son sérieux à l’époque, « les dossiers de l’écran »
Image de prévisualisation YouTube

Auteur : myriambred

prof d'HG au Lycée de la Mare Carrée (Sénart- 77) depuis la rentrée 2001.

Laisser un commentaire