Pourquoi l’Élysée est la résidence du Président de la République ?

Entre la grande rue du Faubourg-Saint-Honoré, alors simple chaussée menant au village du Roule, et le Grand Cours (Champs-Élysées), l’architecte Armand-Claude Mollet possédait un terrain qu’il vendit en 1718 à Louis Henri de La Tour d’Auvergne, comte d’Évreux. Le contrat de vente prévoyait qu’Armand-Claude Mollet serait chargé d’y construire un hôtel, destiné à la résidence du comte d’Évreux.

Édifié et décoré entre 1718 et 1722, l’hôtel fut aménagé selon les principes d’architecture en vogue à l’époque. Il reste l’un des meilleurs exemples du modèle classique. L’ordonnancement des lieux permettra toutes les adaptations souhaitées par les propriétaires successifs. Au début du XVIIIème siècle, l’actuel faubourg saint-Honoré n’était encore qu’une plaine traversée de pâturages et de cultures maraîchères, et de quelques maisons au toit de chaume. C’est à la fin de ce siècle que l’hôtel prit son nom de palais de Élysée par référence à la promenade toute proche (avenue des Champs-Élysées) .

C’est sous le règne de Napoléon Bonaparte que son histoire fut liée à l’histoire de France. En 1816, l’Élysée entra définitivement dans les biens nationaux. Pendant le gouvernement provisoire de la IIe République, le palais prit le nom d’« Élysée national », et l’Assemblée nationale l’assigna par décret comme résidence du président de la République.

En 1853, Napoléon III décida de la rénovation complète du palais par un nouvel architecte, Joseph-Eugène Lacroix. Les structures actuelles du palais proviennent pour l’essentiel de cette époque, et l’ensemble de ces travaux, qui s’achevèrent en 1867, constituent les derniers grands aménagements.

Après la chute de l’Empire, le Palais de l’Elysée reprit le titre d’Elysée-National (titre précédemment pris pendant le gouvernement provisoire de la IIème République). Le Palais n’eut à subir aucun dommage pendant la Commune. Thiers, chef du pouvoir exécutif en février 1871 puis Président de la République en août, y fit quelques séjours. Son successeur, le maréchal Mac Mahon élu en mai 1873, s’installa définitivement à l’Elysée à partir de septembre 1874.
Le Palais de l’Elysée sera désormais la résidence officielle de tous les présidents de la République.

Fermé du 13 juin 1940 jusqu’en 1946, le Palais retrouvera sa fonction présidentielle avec Vincent Auriol. La Vème République conservera l’Elysée comme palais présidentiel. Au début de la présidence de Charles de Gaulle, ce dernier trouvant le palais peu adapté à la fonction, le transfert de la Présidence vers un autre lieu fut étudié, plus particulièrement vers les Invalides ou le château de Vincennes pour disposer de plus de place, assurer une meilleure sécurité et pouvoir y accéder par hélicoptère. Ce projet n’eut pas de suite, pas plus que celui de Valéry Giscard d’Estaing qui dit avoir songé à l’École militaire en 1978 et celui de François Mitterrand qui, dès son investiture le 21 mai 1981, envisagea pareil transfert aux Invalides.

Selon Le Parisien (15 janvier 2008), la question serait de nouveau à l’étude actuellement…

http://www.dailymotion.com/video/x78f7i

Pour en savoir plus :

– une visite virtuelle sur 360° du palais de l’Elysée

– une histoire complète du palais (site officiel Elysee.fr)

– petite histoire de l’Elysée (Wikipedia)

Elysée, la vie de château , (l’Express – 02/11/00)

– Une vidéo sur le site de TF1 qui dévoile les coulisses de l’Élysée et toutes les personnes qui y travaillent

Laisser un commentaire