Un portrait de Charlemagne

Introduction
Charles dit le grand ou Charlemagne, est né le 2 avril, probablement en 742 ou 748. Il est mort à Aix-la-Chapelle le 28 janvier 814.
Il est roi des Francs (768-814), devient par conquête roi des Lombards (774-814) et est couronné Empereur par Léon III le 25 décembre 800, relevant une dignité prestigieuse disparue depuis l’an 476 en Occident.
Monarque guerrier, il agrandit notablement son royaume par une série de campagnes successives, en particulier par la lente mais violente soumissions des Saxon païens (772-804).
Souverain réformateur, soucieux d’orthodoxie religieuse et de culture, il protège les arts et les lettres et est à l’origine, dans son vaste Empire, du Brillant Mouvement ultérieurement qualifié de renaissance carolingienne.
Son œuvre politique immédiate ne le survit pas longtemps. L’Empire est partagé entre ses trois petits fils dès le Traité de Verdun en 843.

Couronnement impérial
Le jour de noël de l’an 800, charlemagne est couronné Empereur d’occident par le Pape   Léon III à Rome, en la Basilique Saint Pierre.
Si l’Empire d’orient peine à reconnaitre ce titre, charlemagne bénéficie d’une légitimité nouvelle. Malgré quelques difficultés sporadiques à l’est, les frontières de l’empire sont stables et charlemagne ne consacre avant tout à la politique intérieure durant les quatorze années de son règne.
Souhaitant moraliser le pays, il multiplie les initiatives favorisant une meilleure organisation de l’Empire et un renouveau culturel : c’est la Renaissance Carolingienne.

Fin de règne
Quelques années avant sa mort , charlemagne projette de partager ses territoires entre ses trois fils. Cependant deux meurent  entre 806 et 813. Sentent ses forces décliner, charlemagne décide finalement de transmettre son titre d’Empereur à Louis. Louis le Pieux est couronné en 813.
Un an plus tard, charlemagne décède dans sa capital, Aix-la-Chapelle.
Les extensions territoriales :
Dès 773, il scelle son union avec le Saint-Siège en attaquant les Lombards qui capitule à Pavie. Dès lors, Charlemagne se donne pour mission de christianiser l’Europe et notamment les rois saxon.
En 782, Charlemagne est aux prises avec l’ancien chef saxon Widukind qui le bat au mont Sunthal. Le roi franc fait alors preuve d’une violence inouïe en ordonnant l’exécution de 4500 otages retenus à Verden. Finalement Widukind sera battu en 785.
En 788, il s’attaque à Tassilon duc de Bavière qui conspire contre lui avec les saxons. Il le réduit à l’impuissance et ajoute ses états à son empire.
En 791, avec l’aide de son fils Pépin d’Italie, il mène contre les Avars une première expédition.
En 795, il réussit à s’emparer de leur camp retranché.
En 805, les derniers Avars rebelles sont définitivement soumis.

Conclusion
En restaurant l’Empire, charlemagne à contribué à stabiliser l’Europe du Moyen Age et à asseoir la présence et le pouvoir de l’église. Cependant, son immense Empire ne le survivra pas.

Sources : jesuismort.com, wikipedia, l’internaute, francehistoire.free

Lorenzo SAVIO (5eme D)

Laisser un commentaire