Tous les billets du 28 mai 2007

Urbanisme commercial : chiffres clés

La presse pro en parle ... 0 commentaire »

Alors que le débat sur la modernisation de l’urbanisme commercial continue, les enseignes à dominante alimentaire ont marqué, l’an dernier, une pause dans leur course aux mètres carrés supplémentaires. Au petit jeu des commissions départementales, les indépendants, les hard-discounters et les enseignes implantées dans le Nord sortent toutefois gagnants.

 

Les chiffres clés de 2006

1 021 747. C’est le nombre de mètres carrés sollicités en 2006 par l’ensemble des enseignes à dominantes alimentaire, tous circuits confondus.

731 164. C’est le nombre de mètres carrés accordés en 2006 par les commissions départementales d’équipement commercial, soit une baisse de 9,6 % par rapport à l’année 2005.

71,6%. C’est le taux moyen d’autorisation exprimé en mètres carrés, tous circuits confondus. Il était de 70,5 % en 2005.

1 109. C’est le nombre de dossiers déposés au niveau national.

659. C’est le nombre de mètres carrés moyen par dossier autorisé en CDEC.

7 600 m2. C’est le nombre moyen de mètres carrés autorisés par département.

62,7 %. C’est le taux moyen
d’autorisation pour les enseignes de hard-discount. Dans le même temps, les hypermarchés affichent un taux d’acceptation de 71,3 %, les supers de 78,3 %, les enseignes de proximité de 78,5 % et les freezers-centers de 89,8 %.

+ 3,9 %. C’est le potentiel de croissance du parc commercial pour l’année 2007, une fois exploités les mètres carrés octroyés en 2006.

source : lineaires.com

 

Point de vente G7, un progiciel qui fait tout

Les news 0 commentaire »
 

Progmag a conçu une solution de gestion du magasin et de gestion commerciale d’entreprise de négoce. Chaque poste utilisateur est identifié comme poste d’encaissement ou de back office. Toute la gestion de l’encaissement (tickets, devis, commandes, bons de livraison, facturation comptoir et automatique), celle des stocks et des réapprovisionnements, des clients, des fournisseurs… sont pris en compte. Elle a été pensée pour être utilisée en réseau sur un ou plusieurs sites. Le lien avec la centrale se fait en temps réel ou par transfert de fichiers, via l’Internet. Elle peut être mise en interface avec d’autres progiciels et avec un site de vente en ligne.Une information à connaître puisque les logiciels professionnels sont au programme en informatique commerciale.