Dans le prolongement du cours sur les stratégies de développement des réseaux (DUC), zoom sur un métier méconnu : le chargé d’expansion / developpeur d’enseigne..

Le chargé d’expansion est souvent rattaché à la direction du développement d’une enseigne. Il participe à la mise en œuvre de la politique d’expansion et de dynamisation d’un réseau de points de vente. Son rôle stratégique nécessite de maîtriser de multiples compétences A l’affût des meilleurs emplacements pour l’implantation de nouveaux magasins en centre-ville ou dans les centres commerciaux, le chargé d’expansion doit en amont réfléchir à la faisabilité de son projet d’implantation.Pour cela, il évalue le potentiel commercial de la ville, prospecte auprès des collectivités locales, des propriétaires fonciers, des agences immobilières ou des notaires, étudie la zone de chalandise, mesure la concurrence et construit un plan financier.


Une fois le diagnostic établi, il négocie les meilleurs emplacements au meilleur prix.
Viennent ensuite la réalisation et le suivi du projet d’aménagement avant l’ouverture du point de vente.
 Il doit maîtriser : 

                    les techniques de négociation commerciale et le marché de l’immobilier (droit de l’immobilier, bâtiment, copropriété, fiscalité…), 

                    les aspects techniques, juridiques, administratifs et financiers d’une opération d’implantation ou de rénovation de point de vente, 

                    Il doit également avoir une bonne appréhension de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire et intégrer une logique marketing

                 

  Les qualités requises …

                    Fin négociateur : il doit convaincre aussi bien sa direction que ses partenaires et prescripteurs, de l’intérêt de son projet
d’implantation, 

                   Sens du dialogue et faculté d’adaptation. Il côtoie aussi bien des politiques, des architectes que des juristes ou des financiers. Une appréhension transversale des problématiques est nécessaire, 

                   Un esprit d’équipe : véritable chef d’orchestre, il encadre, anime, coordonne une équipe, gère des conflits et des pressions de groupes, 

                   Organisé et autonome, il gère un projet de sa conception à sa livraison en respectant un cahier des charges.

                   Capacité d’analyse et esprit de synthèse : pour évaluer et justifier l’intérêt commercial d’une implantation.

            La rémunération        

Un chargé d’expansion/développeur d’enseigne junior perçoit entre 25 et 28 K euros bruts/an.Avec plusieurs années d’expérience, il peut toucher entre 30 et 54 keuros bruts/an.

Source : internet