Suite au cours en DUC sur les réseaux des unités commerciales, un complément sur la franchise, en constante évolution sur le marché français.

Source :http://www.franchiseparis.com

Le Marché

La franchise est un marché qui se développe depuis plus de vingt-cinq ans en France. Ce secteur séduit de plus en plus. Et pour cause : le franchisé tout en étant propriétaire de son entreprise et juridiquement indépendant, bénéficie du savoir-faire et de la réputation d´une enseigne.
C´est ainsi que la franchise s´est peu à peu diversifiée, du commerce de détail au secteur des services en passant par l´alimentaire ou le bâtiment.
Et surtout, elle a su s´organiser, essentiellement grâce à Fédération française de la franchise. Cette structure qui a entre autres élaboré le Code de déontologie de la franchise s´est fixée pour objet de « représenter, promouvoir et défendre la franchise ». Aujourd´hui, un candidat ou un actuel franchisé peut profiter des conseils de son Collège des Experts et rencontrer les nombreux franchiseurs qui n´ont pas hésité à la rejoindre.

La franchise en France

Jusqu’en 1988 le nombre de franchiseurs s’est développé au rythme moyen de 15% par an selon les chiffres annoncés par le Service Commerce et Distribution de l’ACFCI (Association des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie). De son côté, le nombre des franchisés a connu jusqu’en 1988 une croissance moyenne de 10% par an.

De 1989 à 1993, on a observé une quasi-stagnation, voire une légère baisse, tant du nombre de franchiseurs que du nombre de franchisés. Depuis 1994, la tendance s’inverse. Au 31 décembre 2002, on comptait environ 719 franchiseurs et plus de 33.260 franchisés…

Cette période de quasi-stagnation et maintenant de progression s’explique par un système de repérage beaucoup plus sélectif dû aux effets de la Loi Doubin et à une meilleure prise en compte du code de déontologie européen de la franchise. Cette phase a préparé le nouvel essor que l’on constate depuis cinq ans.

La franchise française occupe la première place au niveau européen en terme de chiffre d’affaires (environ 33 milliards d’euros en 2002). Outre le fait que la franchise française représente 40 % de la franchise européenne, la France a le mérite d’avoir su développer ses propres réseaux : seulement 10 % des réseaux de franchise qui se développent en France sont d’origine étrangère.

Lire l’étude sur la franchise en France effectuée par la FFF, la Banque Populaire et l’institut CSA

Les forces de la franchise

La franchise, désormais reconnue comme facteur de progrès économique, a su s´adapter à des domaines aussi modernes et diversifiés que la restauration rapide, le bricolage, la boulangerie ou la location immobilière.

Le franchisé, propriétaire de son entreprise et juridiquement indépendant, bénéficie du savoir-faire, de l´image de marque et de la réputation d´une enseigne. Par ailleurs, il profite de son système de gestion commerciale, de ses actions publicitaires et marketing qui lui assure une économie de temps et d´argent indéniable. Le franchisé accède aussi rapidement à une maîtrise professionnelle grâce aux formations et conseils dispensés par l´enseigne.

Grâce à l´assise financière du franchiseur, le concept peut donc évoluer en fonction des facteurs économiques et sociaux de notre société et ce, pour certains, en France comme à l´étranger. Enfin, la franchise répond tant au besoin du consommateur qu´à la notion, en constante évolution, de service.

Fédération française de la franchise

La Fédération française de la franchise (FFF) a pour but de « représenter, promouvoir et défendre la franchise ». Le Code de déontologie de la franchise élaboré par la FFF en 1972 est ainsi devenu le Code de déontologie européen de la franchise en vigueur depuis le 1er janvier 1991.

La FFF mène des actions de formation, de sensibilisation et d´information auprès des franchiseurs et des franchisés. En relation permanente avec les diverses instances mondiales de la franchise, elle dynamise les enseignes françaises et aide à leur exportation. Elle veille également à faire évoluer le système de la franchise sous tous ses aspects (marketing, juridique, économique…) en s´appuyant sur les universités, les centres de recherche et de réflexion.