Théories contradictoires

23 04 2010

Les deux hommes qui font parler d’eux sont bien sûr Claude Allègre et Paul Ariès pour leurs idées du développement durable.

Beaucoup de personnes voient le développement des énergies renouvelables tel l’éolien du bon œil alors que C. Allègre parle de supprimer cette énergie et la production des éoliennes, qui pour lui ne servirait pas à grand chose.

Quant à Paul Ariès, il propose le mode de vie de la décroissance: c’est à dire se passer d’objets inutiles tels que : le téléphone portable, la télévision,  l’ordinateur et la voiture, ainsi que d’acheter aux coopératives locales, mais un problème se pose : le marché et le développement des technologies comme l’ordinateur par exemple augmente constamment, donc est-ce possible? Mais là encore, des familles nous prouvent que l’on  peut vivre sous ce mode vie simple et qui semblerait favoriser les relations sociales.

Paul Ariès dénonce aussi la société de consommation et la publicité, qui pour lui pollue ; il y a production de produits totalement inutiles qui pour lui donnent l’illusion d’être heureux, encore qu’il serait difficile d’obliger les producteurs de pubs de ne plus diffuser leurs produits ainsi que pour les chaînes privées .

La majorité de la population pense que nous subissons un réchauffement climatique, mais C. Allègre dénoncerait cette hypothèse fausse : ce serait plutôt un refroidissement et l’impact imputé à l’homme serait exagéré pour nous faire culpabiliser. Suite à cette dénonciation les climatologues et scientifiques protestent contre la remise en cause de leurs recherches.

Beaucoup d’idées contradictoires  sur le développement durable circulent, mais sont-elles vraies?

Anycia


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire