Deux thèses.

4 05 2010

Pour le développement durable, Claude Allègre soumet l’utilisation de sacs biodégradables, faits en amidon de pomme de terre, alors que Paul Ariès dit qu’il faut totalement en arrêter la production.

Il est aussi question de l’émission du CO² : tandis que de son côté Paul Ariès dit qu’il faut arrêter l’utilisation de tout véhicule, Claude Allègre répond que c’est impossible et qu’il faut en limiter la consommation et utiliser des voitures électriques. Il propose même d’enterrer le CO² sous la mer et sous la terre pour qu’il se transforme en calcaire et d’utiliser le plancton comme élément naturel pour l’élimination du CO².

Pour Paul Ariès, le réchauffement climatique est là et bien là et c’est pour lui une grande préoccupation alors que du côté de Claude Allègre le manque d’eau passe avant tout.

Chloé.


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire