Le clash des idées

25 05 2010

Paul Ariès, partisan de la décroissance, prône la simplicité volontaire pour réduire l’impact écologique de l’homme sur la planète et propose des solutions telles que l’utilisation de son vélo plutôt que la voiture pour faire ses courses chez le « producteur du coin » pour ainsi favoriser les échanges entre les personnes ; il propose aussi de renoncer à la télévision, au téléphone et à l’ordinateur et ‘ainsi la planète sera « sauvée ». Claude allègre lui n’est pas d’accord, sous-entend que la planète se refroidit et non se réchauffe et qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter car l’homme s’adaptera. Il propose d’enfouir le co2 des usines au fond de l’océan ou sous terre afin de favoriser la production de plancton et de calcaire ; il veut aussi arrêter l’éolien et favoriser la recherche dans le nucléaire et le solaire afin de produire de l’énergie sans polluer. Enfin il veut que les OGM soient produits en plus grande quantité pour nourrir la planète et veut redistribuer toutes les ressources mondiales.

Thomas V


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire