Un livre court mais bien.

22 06 2010

leviSi vous ne savez pas beaucoup de choses sur les camps de travail allemands de la Seconde Guerre Mondiale, lisez « Si c’est un homme » de Primo Levi. Il raconte sa vie au camp de travail, près de Birkenau, les rapports avec les autres détenus, la faim, le froid, le travail forcé et les blessures morales qui sont engendrées par le fait qu’ils sont traités comme des animaux.

Si vous voulez soit connaître plus de choses sur la déportation des juifs soit lire un très bon livre, lisez ce livre.

PierreT.                                         



Cela avait si bien commencé..

22 06 2010

         C’était censé être une belle soirée, c’était censé être une de mes meilleures amies.  Apparemment une petite fois ne lui avait pas suffit, il a fallut qu’elle recommence, en pire.  Elle avait retrouvé ma confiance, toute ma confiance, pas une petite lueur de doute.. Je m’étais dit qu’elle avait compris, qu’elle ne recommencerait pas, elle avait d’ailleurs l’air de vraiment s’en vouloir.

C’était un vendredi, une belle journée, chaude et ensoleillée.. après les cours, rendez-vous à cette fête, dans ce champ, éloigné. Tout se passait très bien, tout le monde s’amusait, dansait, riait, profitait au maximum de ces retrouvailles, de cette ambiance de folie.

Quelques heure plus tard, il arrive. Là, un court instant de rêve pour moi se passe. C’est ce moment-là que j’essaierai de retenir de cette soirée si bien commencée.  Je rentre alors chez moi, au comble du bonheur, je n’arrive pas à dormir.. Une heure de textos avec une autre amie après, toujours pas envie de dormir. Vers 5heures du matin, mon téléphone portable vibre. Expéditeur : cette fameuse meilleure amie.. Cette scène me rappelait trop de mauvais souvenirs, je n’ose alors pas regarder le message. Je me convaincs, et le lis.

La première émotion aura été la tristesse, mais sans une larme, pour une fois. Un sentiment de haine m’envahit alors, une boule de colère se forme dans ma gorge. Une envie de tout casser autour de moi, partir en courant, loin, très loin. A partir de cette heure, encore plus impossible de dormir.

Coline.

 



Nouveau spot de sécurité routière.

17 06 2010

Le service de la sécurité routière a sorti un nouveau spot publicitaire, appelé « Insoutenable », que l’on pourrait plutôt désigner comme  un court-métrage ou un clip, avec sa durée de 5 minutes 15. Il nous montre l’histoire d’une sortie de soirée non pas sous une forme chronologique mais de flashbacks.  Comme la vidéo a énormément misé sur la carte du réalisme, elle contient des images très choquantes. Elle n’a donc été diffusée que sur  internet.

Ayant pour cible les moins de 25 ans,  difficile à sensibiliser,  le spot crée de la curiosité, du suspens, et est rendu réaliste pour l’authenticité de ces images. N’adoptant que le slogan habituel  « Sécurité routière, tous responsables. », la vidéo laisse la liberté au public d’en déduire ce qu’il désire.

Alexandra.



Le dit « Sexe faible » ne l’est pas vraiment

17 06 2010

Savez-vous que nous autres, les hommes, sommes voués à une mort certaine, contrairement aux femmes?

Cela, les scientifiques le savent très bien. Prenons l’exemple du Lepidodactylus, un petit lézard de la famille des geckos, qui vit en toute insouciance sur les îles du Pacifique, et dont l’espèce ne compte presque que des femelles. Pourquoi me direz-vous? Et bien ces petites bestioles aiment patauger dans les eaux chaudes de l’océan le plus grand de la planète, réputé pour ces grands courants marins et ses typhons extrêmement puissants. De ce fait, certains de ces petits lézards se retrouvent seuls sur une autre île. Les mâles meurent au bout de quelques temps seulement, tandis que côté femelles, il se passe quelque chose de complètement extravagant. Leur organisme s’adapte, et passe du vivipare à l’ovipare, et les femelles pondent sans avoir été préalablement fécondées, et seuls en résultent des Lépidodactylus femelles. Là, vous allez dire que l’on a déjà pu voir ça avec les anémones de mer qui se clonent tout au long de leur vie… Et bien ce n’est pas cela du tout! Il y a un brassage génétique durant la formation des embryons qui fait qu’aucun ne se ressemble au point de vue de l’ADN. Cette espèce repeuple alors toute l’île avec une grande diversité génétique chez ces petits êtres.

 

Ainsi, les scientifiques ont découvert que l’on pouvait inverser le système vivipare/ovipare chez l’homme en réveillant un gêne ancien qui nous appartient depuis que nous n’étions encore que de simples poissons. Mais L’utérus de la femme n’a pas vraiment été développé pour cela, et ne peut accueillir un oeuf humain jusqu’à sa gestation complète (autrement la tête de l’enfant est trop grosse, on pourraît dire que l’obus ne rentre pas dans le canon) normalement de 18 mois (oui, ça fait beaucoup, mais aujourd’hui par exemple, les poulains peuvent galoper et se nourrir quelques minutes après leur naissance, alors que nous, non.), ce qui fait que nous sommes devenus vivipares.

Un autre exemple que tout le monde connaît, c’est l’ornithorynque, un des seuls mammifères qui pond des oeufs, et qui est donc resté un ovipare sur toute son évolution. Il y a aussi la souris… Oui, les souris pondent des oeufs, mais seulement en laboratoire, où les scientifiques ont réussi à réveiller ce gène ancien inscrit au plus profond de notre être, qu’est l’oviparisme.

On sait aussi que les femmes sont plus résistantes aux radiations: une souris mâle traitée contre la radioactivité peut résister à une intensité radioactive de 8 sur une échelle qui va jusqu’à 20, alors qu’une souris femelle traitée peut facilement atteindre le 13. Et ce phénomène est d’autant plus visible sur les souris nées dans un oeuf, les mâles atteignent le 12 tout au plus, et les femelles arrivent au 20!

Il existe aussi de nombreuses sociétés qui ne sont constituées que de femelles et qui marchent mieux que n’importe quelle autre. Par exemple, les fourmis, elles aussi partisantes de la parthogénèse (la « technique » de reproduction utilisée par le Lépidodactylus), ont bâti des cités immenses, où chacune a un rôle à jouer. Et elles sont de surcroît, elles aussi, résistantes à la radioactivité: la preuve, ce sont les seules rescapées d’Hirochima!

Seules quelques petites « tribus » de fourmis formées de mâles et de femelles existent encore, au fin fond de la forêt amazonienne, mais elles ne sont pas composées de plus de 200 individus et ont de gros problèmes de survie, car elle n’ont qu’un régime alimentaire, contrairement à leurs congénères qui se regroupent souvent par milliers, voire millions, et qui sont omnivores.

Toutes les espèces les plus évoluées au niveau de la complexité physique et de la société ont un jour dû se féminiser (fourmis, termites…), et l’homme sera bien obligé, à un moment ou un autre, de laisser la place à la femme. Ainsi la femme complète l’évolution sur la Terre vu par certains scientifiques:

  1. Le Minéral
  2. Le Végétal
  3. L’Animal
  4. L’Homme

« Et après? »: La Femme!

Mattéo



Issue possible et non impossible.

8 06 2010

Un son, une voix, un cri, le son de la fin, de notre fin, le cri vient, notre fin aussi, nous tombons, mais la corde qui nous rattache à la terre est aussi celle qui nous rapproche de la mort. Tout le monde regarde, personne n’est resté chez soi : un événement comme celui-ci, personne ne le manque, tous ces visages tournés vers nous voient la vie s’échapper de notre corps, ils nous regardent suffoquer sans rien dire, sans bouger. Nos poumons se vident et ne se remplissent plus, cette corde qui nous retient est aussi notre bourreau, elle nous tient en vie pour que ce spectacle dure plus longtemps.

Mon âme vient de quitter ce corps, je suis mort, la foule se disperse, nos corps, le mien et celui de mon amie, sont transportés jusqu’au charnier où ils seront brûlés parmi tous les autres cadavres.

Après ce « spectacle », tout le monde rentre chez soi comme s’il ne s’était rien passé, les soldats changent et préparent les cordes pour les prochains condamnés, la pendaison est horrible et est revenue comme loi officielle de la « république » francaise après l’arrivée au pouvoir d’un soi-disant président qui écoute le peuple. En fait, il ne l’écoute que quand il s’agit d’argent que quelqu’un peut lui en donner : il a payé l’armée et dirige une France de moins en moins peuplée ; les gens fuient à cause des exécutions et les fuyards sont exécutés donc le pays est en train de mourir.

          PierreT.



Infectés, Le Film

8 06 2010

http://www.dailymotion.com/video/xd68suSorti le 26 Mai 2010

Réalisé par Alex Pastor et David Pastor.  » Infectés  » est un film d’horreur, un thriller.

Raconte l’histoire de quatre jeunes gens: Danny, son frère Brian, sa petite amie Bobdy et une amie d’école, Kate. Ils tentent desespérément d’échapper  à la fin du monde car un virus mortel menace l’espèce humaine. Plus personne n’est à l’abri! Danny, s’appuyant sur un souvenir de lieu de vacances d’enfance, un refuge sur une plage de surfeurs isolée du Golfe du Mexique. Ils décident d’y vivre en attendant que le virus passe.

Seulement ils doivent vivre avec certaines règles qu’ils se sont imposées : prendre uniquement des chemins détournés, éviter le contact avec d’autres personnes. Mais leur rêve de survie va s’éffrondrer. Ils vont vite découvrir qu’aucun virus n’est plus dangereux que …..

Allez voir le film ! =)



Une vie inachevée …

8 06 2010

Je suis peut-être une fille banale, comme les autres mais pourtant il y a une chose qui me différencie des autres. Je fuis, je fuis la vie, je fuis mes parents, je fuis mes amis, je fuis ma famille, bref je fuis une chose importante, vivre. Je cours, je marche mais ne m’arrête jamais sauf pour boire, manger, dormir ou encore regarder un paysage. Depuis ce jour, ce samedi où à la minute, cette parole a complètement bouleversé ma vie, je fuis, partie de chez moi, jamais revenue, aucun regret, aucune culpabilité, aucun coeur, de toute façon ce n’est pas une vie. Je n’est plus de vie.

                                                                                                                                                                                                                                   Ju’



C’était à Pouzauges, non loin d’ici..

8 06 2010

       A Pouzauges, en Vendée près de chez nous, le seul médecin du coin vivait avec ses quatre enfants âgés de 4 à 11ans et sa femme. Surmené et stressé depuis plusieurs jours par son travail, il a cédé à un coup de folie ce weekend. Dimanche après-midi, le grand-père paternel,  s’inquiètant de ne pas les avoir vus plus tôt, est entré dans la maison. C’est là qu’il découvrit l’horreur : La mère de la famille a été  égorgée puis a reçu 12 coups de couteau au visage, ainsi que d’autres multiples blessures. D’après l’autopsie et l’état de la maison (vases cassés…), elle se serait défendue. Les quatre enfants eux aussi ont été tués à l’arme blanche.  Ceux-ci ont été découverts chacun dans leur chambre respective, sans aucune trace de lutte. Le père lui, s’était pendu, du sang partout sur lui après avoir commis ces crimes. Ces proches ou patients ne peuvent croire à une telle affaire, eux qui le trouvaient si calme, attentif, compréhensif…ils vont jusqu’à dire que ces conclusions ne sont qu’hâtives, que c’est impossible, qu’il ne faut pas prendre cette piste comme certaine. Difficile de penser que ce drame s’est passé près de chez nous… L’enquête se poursuit.

Coline.



?

8 06 2010

La liberté, ce n’est pas une chose pour laquelle nous devons lutter, ni contre laquelle nous devons lutter. La liberté ne s’octroie pas, la liberté n’appartient à personne puisqu’elle appartient à tous. La liberté quelle qu’en soit sa fonction, doit-être innée chez chaque individu. La liberté ne se distribue pas par critères religieux, ethniques ou autres. La liberté ne doit être garantie par personne car le mot liberté n’a de sens que si notre ensemble est égal en droits. Un garant de la liberté, au même titre que de la paix, ne fait en réalité que la détruire car l’être humain est l’être humain, et nos pensées, bien que souvent divergentes, restent uniformes ; ainsi, quand un homme qui est dit « bon » ou « mauvais » par l’opinion taillée dans la masse, se sait garant d’un droit, de paix, de liberté fondamentale, il agira comme chacun car il est humain, il se sentira supérieur, et dès lors, ce qui était sous sa responsabilité sera immédiatement anéanti.

La liberté, donc, est un terme  (inapproprié?) désignant quelque chose de falsifié, d’imaginaire ou d’inexistant, et le restera, tant que l’Homme se refusera à comprendre que garantir la liberté ou donner sa propre définition de ce mot à un peuple est inutile car tôt ou tard, celui-ci se fera une autre définition de la liberté qu’il voudra, et c’est humain, appliqué ; Il se révoltera et instaurera sa nouvelle définition du mot. Plus tard, le peuple s’en fera encore une autre et se révoltera à son tour afin de l’appliquer au nouveau peuple, qui se fera une nouvelle définition du mot liberté (ECT..).

L’homme agit et agira toujours de la sorte car l’homme est une espèce minable.

Voila pourquoi la liberté est infondée, voilà pourquoi garder la paix est impossible,puisque l’échéance mène à la guerre, et voila pourquoi l’histoire se répète sous forme de cercle malsain …

Dénis.



Rythmes scolaires : place au sport l’après-midi !

8 06 2010

Dès la rentrée, une centaine de collèges et lycées vont réaménager leur journée, avec cours le matin et sport l’après-midi. C’est ce qu’ annonce Luc Châtel. Le ministre de l’Education nationale souhaite que les élèves français consacrent beaucoup plus de temps au sport et passent moins de temps devant les écrans ( d’ordinateur , de télévision , … )

Une centaine de collèges et de lycées volontaires expérimenteront ainsi dès septembre des semaines plus équilibrées, sur le modèle de ce qui se fait en Allemagne.  Aménager des semaines où les élèves auront cours le matin (l’EPS au programme compris) et se consacreront à des activités sportives l’après-midi dans la centaine d’établissements qui seront partants pour l’aventure .

Voici,  l’emploi du temps type qui sera proposé aux élèves des collèges et lycées qui adopteront le nouveau rythme :

8 h 30 – 11 heures : cours.

11 heures – 11 h 30 : déjeuner.
 

De 11 h 30 Jusqu’à 13 heures : cours.
 

13 h 30 – 14 heures : collation (fruit, jus de fruit et gâteau).
 

14 heures – 16 h 30 : activités physiques. Le lundi, les cours d’EPS du programme. Le mercredi, une pratique sportive associative. Les mardi, jeudi et vendredi (selon les possibilités et les saisons), découverte du VTT, lutte, boxe française, course d’orientation, badminton, escalade… 


De 16 h 30 jusqu’à  17 heures : goûter.

De 17 h Jusqu’à 18 h 30 : travail et soutien scolaire individualisé.  

 Claire.