Archives de janvier, 2010

29 Jan
2010

 » il est mort … »

A Mme Le roux .

Mardi 26 Janvier 2010

Considérez cette lettre comme une information étant donnée que la technologie vous est étrangère Monsieur . Je vous informe de la mort de Michael Jackson, qui a eu lieu dans la nuit du 25 au 26 Juin et qui serait survenue à cause d’une trop forte dose de médicament .  Inutile de vous dire que le monde a été bouleversé et anéanti . Michaël est mort chez lui, à Los Angeles. Il a été incinéré et ces cendres ont été dispersées d’un avion sur Neverland, son très grand château . De nombreux sites internet ont mis des vidéos et photos montrant Michael Jackson transporté vers une ambulance puis son décès a été officialisé sur les plus grandes chaines. Une grande cérémonie a été organisée en son honneur où parents et enfants de la victime ont prononcé quelques mots. Beaucoup de radios, chaînes et télés musicales lui ont rendu hommage en diffusant des émissions-résumés de ces plus grands tubes . A ce jour je n’en sais pas plus .

A bientôt .

écrite par Anthony, tapée par Ophélie. 

Posté dans ÉCRIT | Aucun Commentaire »

29 Jan
2010

Elle et lui

Ils étaient déjà 6. Six enfants plus les 2 parents, ça en faisait du monde à table ! Et sa mère qui venait de lui annoncer qu’elle était enceinte du 7ème ! 7 chiffre porte-bonheur. Ou porte-malheur.  Lui, il aurait voulu être fils unique, comme sa voisine. Il ne le disait pas mais il était jaloux d’elle. Dès qu’elle le voulait , elle se réfugiait dans sa chambre, elle s’allongeait sur son lit, et elle écoutait de la musique . Pour lui c’était impossible . Il y avait toujours quelque chose à  faire à la maison .
Oh oui, comme il aurait rêvé d’être fils unique !

Elle en avait assez. Fille unique, rien de plus ennuyeux d’après elle . Elle aurait voulu deux soeurs, un petit et un grand frère . Mais elle n’avait pas eu le choix. Elle aurait donné n’importe quoi pour aller chez les voisins d’en face.  Lui, il devait avoir à peu près son âge et elle ne l’avait jamais vu s’ennuyer. Elle, elle passait son temps allongée sur son lit en écoutant de la musique. C’était la seule chose qui lui faisait passer le temps. 
Elle en avait vraiment assez d’être fille unique.

Agathe.

Posté dans ÉCRIT | 4 Commentaires »

29 Jan
2010

Histoire fictive de l’invention de la guitare

Un jour où j’étais comme d’habitude à errer dans la forêt en m’amusant avec un bout de bois et une ficelle , j’eus l’idée d’attacher la ficelle au bout de bois pour pouvoir le porter avec.  Après avoir solidement attaché la ficelle au maigre bout d’arbre , j’essayai de prendre la corde mais elle me glissa des mains et délivra un son , non pas harmonieux ni beau … mai elle délivra un son !

Ce fut pour moi le son qui guida ma vie. Je la passai à essayer toutes sortes de bois, de fils ou de câbles pour enfin réussir à confectionner un instrument . Un jour je découvris que si on faisait un trou dans le bout de bois à peu près à ses deux tiers alors on obtenait un bien meilleur son . Je découvris aussi que les fils de fer avaient un bien meilleur son qu’une simple ficelle . Avec toutes ces découvertes successives et bien d’autres encore à mes 72 ans j’ai réussi à finir le tout premier prototype de guitare .

1902

Orvile Gibson

Simon 4D

Posté dans ÉCRIT | 2 Commentaires »

29 Jan
2010

Lettre de la désolation de Haiti

A Mr P. Brian

A Clisson, le jeudi 28 Janvier 2010

 

Aujourd’hui, jeudi 28 janvier 2010, je t’écris de bien loin pour te faire parvenir une triste nouvelle et te dévoiler toute ma désolation.

Il y a exactement 16 jours aujourd’hui, un terrible séisme est survenu tuant des milliers de personnes

A la télévision, les commentateurs disaient : «  Aujourd’hui nous avons retrouvé encore plusieurs personnes sous les décombres, c’est un vrai miracle ! À cet instant je vois les sauveurs qui sortent encore une nouvelle victime des décombres de son immeuble après 15 jours de survie , c’est tout simplement incroyable ! »

Beaucoup d’entre elles ont été sorties des décombres mais les victimes n’ont pas eu tous cette chance.

L’épicentre du séisme se trouvait à moins de 10 kilomètres de la capitale de Port-au -Prince, c’est donc pour cela qu’il y a eu un tel désastre, autant de victimes que de bâtiments écroulés et de familles délogées.

Encore hier, ils annonçaient qu’ils avaient retrouvé une victime sous les murs de son immeuble.

Je suis désolée de te faire part de mauvaises nouvelles,

A bientôt

ta cousine préférée

Thelma

Posté dans ÉCRIT | Aucun Commentaire »

29 Jan
2010

Cours de français pendant une semaine!

 Lundi matin à 10h20 premier cours de français de la semaine, on travaille souvent sur la séquence qu’on est en train de faire ou parfois sur la ceinture orthographique. Mardi après midi après avoir mangé 2ème cours de français de la semaine, »chouette » car on va souvent en salle informatique. Jeudi matin en deuxième heure  après une heure de permanence notre troisième cours de français de la semaine. Moi j’aime moins le jeudi car on travaille souvent sur le cahier  d’exercices. Vendredi après midi à 12h45 notre 4ième cours de français cette semaine « c’est cool cette journée » car le 3 minute chrono et le texte libre c’est bien.

Raphaël.

Posté dans ÉCRIT | 1 Commentaire »

28 Jan
2010

Lettre à la manière de Mme de Sévigné

A Amélie Laurent

A Clisson, le 26 janvier 2010

 

 

Si je t’écris aujourd’hui, c’est pour t’annoncer quelque chose d’important : le 12 janvier de cette année, un terrible séisme a ravagé Haïti. je l’ai appris par la radio. Hier encore, elle a annoncé : « Nous estimons le nombre de morts à 25 000 « . Maman et moi étions bouleversées. Nous nous disions : « Les pauvres gens ! Ils n’ont rien demandé à personne, et les voilà ensevelis sous les décombres de leur maison. »

Le soir, dans mon lit, j’y pense tout le temps. La nuit dernière, j’ai même fait un cauchemar. Et si ça nous arrivait ? je crois que c’est peu probable, mais j’y pense quand même…

A bientôt. Je t’embrasse fort.   

Posté dans ÉCRIT, VU | Aucun Commentaire »

28 Jan
2010

« New World » une histoire écrite par Lorie

J’écris une histoire qui parle d’un garçon qui s’appelle Paul. Il emménage dans une nouvelle ville car  Paul est un loup-garou et il doit rejoindre d’autres personnes comme lui. Mais il n’imaginait pas qu’il doive rencontrer des personnes encore plus spéciales que lui. Si vous voulez découvrir la suite de l’histoire, cliquez ici !!! J’espère que l’histoire vous plaira.

J’ai écrit cette histoire pour passer le temps et finalement, mes ami(e)s  l’ont bien aimée et j’ai décidé de continuer. J’ai déja écrit 3 tomes (le 4 en attente):

-Tome 1 : Loups-garous

-Tome 2 :  Sorcières

Tome 3 : Recommencement

-Tome 4 : Obscur

 

Lorie 4 E

Posté dans ÉCRIT | 1 Commentaire »

28 Jan
2010

je suis une légende

 

 

 

 

je vais vous parler de je suis une légende créé par Richard Mathéson et adapté plusieurs fois au cinéma.

L’acteur principal s’appelle Will Smith.

Robert Neville est le dernier survivant d’un virus qui rend les gens en état de vampires qui ne peuvent vivre que la nuit. Neville tient tête pendant 3 ans à cette nouvelle espèce parmi ses amis et ses voisins ; il vit dans une maison, barricadé, pour éviter les attaques nocturnes mais un jour son seul ami, max, son chien est atteint du virus suite à un combat contre les vampires et il va devoir l étrangler pour survivre .

C’est un film d’action mais c’est un film très triste.

 Arthur.

Posté dans VU | 1 Commentaire »

28 Jan
2010

Ne t’inquiète pas pour moi, Alice Kuipers.

 « Ne t’inquiète pas pour moi » est un petit roman épistolaire écrit par Alice Kuipers qui raconte l’histoire d’une mère et de sa fille( Claire) qui ne se voient presque pas , elles se laissent des post-it sur leur frigo. On y lit des listes de courses, des mots énervés, d’autres plus tendres . Tel est leur quotidien jusqu’au jour où la maman apprend qu’elle a un cancer du sein

J’ai beaucoup aimé ce livre même s’il est un peu court, les post-it sont en général très brefs mais l’histoire est captivante et on se prend au jeu.

Julie.

 

Posté dans LU | 1 Commentaire »

28 Jan
2010

Texte libre de Marine.

Pendant plusieurs jours je fis un rêve. Ce rêve revenait sur deux éléments que j’ai vécus.

Le premier c’était dans le car, toutes les quatre, comme d’habitude. Nous étions contentes de nous retrouver même s’il fallait comme toujours supporter la conductrice. Toutes les quatre, nous nous imaginions souvent des choses surréelles mais là, c’était l’une des pires. Nous nous imaginions que le car n’était simplement qu’une discothèque. Nous nous disions qu’il y aurait des personnes engagées pour nous servir des cocktails et tout ce qu’on pouvait leur demander. Il y aurait des chaises, un bar et bien sûr des toilettes au fond du car. Enfin bref, un car qu’on ne pourrait jamais avoir, juste dans les films.

 

Le second élément se passe à la fête du village que nous faisons chaque année. Nous étions toutes les deux, il était tard , il faisait froid et nos parents était toujours là en train de boire leur apéro. Si on peut appeler cela un apéro ! Ils en étaient à combien de verres cinq, dix, vingt ? en fait, on ne pouvait plus compter. Toutes les deux, nous étions en train de nous imaginer que nos parents allaient chercher notre lit. On se mettrait dedans et ils nous emmèneraient chacune dans notre chambre.

Mais tous cela ne s’est pas réalisé, nous étions toutes les deux obligées de rentrer à pied.

Marine.

Posté dans ÉCRIT | Aucun Commentaire »