27 Jan
2010

Texte libre d’Alexandre

Un jour, quand j’étais petit, j’habitais dans la forêt. Un homme vêtu d’une peau d’ours m’avait recueilli le jour où mes parents m’avaient vendu à cet étrange homme car ils n’avaient plus de quoi se nourrir. Cet homme m’avait donné une drôle d’éducation. On mangeait du lapin cru et des yeux de cerf. Après notre digestion, nous partions à la montagne pour chercher de la neige pour la réchauffer et puis la boire. Quelque années plus tard, alors que j’avais grandi, je fuguai car je voulus découvrir un autre vie. Mais j’étais bien trop jeune, et un étrange animal s’approchait, C’était un ours. Je sentais ma fin arriver mais l’étrange bête repartit.

Sans doute parce que je lui avais montré les dents.

Puis je repartis. Je me suis dis que pour marcher comme ça, je devais avoir un but, mais non. Je décidai alors d’en avoir un : aller en ville. Je pourrai peut-être avoir un métier. Un beau métier. Qui sait, si ça se trouve, je serai le président ! Comment je connaissais tout ça ? Je ne le connaissais pas puisque j’avais vécu dans la forêt. On me l’avait raconté. Je n’ai su parler qu’à partir de mes sept ans.

Je partis donc en ville. Je trouvais la forêt immense, presque infinie. Normal, c’était Brocéliande. Après quelque jours, je suis arrivé à mon but. J’étais sale, je ne m’étais pas lavé les dents depuis longtemps, je n’avais presque pas de vêtements. Vous n’allez pas me croire, mais j’ai dis mes premiers mots le jour d’avant, grâce à un chasseur et une louve. Le chasseur ne disait, bien sûr, pas de jolis mots et j’avais tout répété. Je prononçai ces mots sans en savoir la signification. Mais bon, tout ça c’est du passé maintenant. Je suis président des États-unis et je vis comme un roi.

Alexandre.

Une Réponse à “Texte libre d’Alexandre”

  1. zoé Dit:

    Ah ! le texte que t’as mis 30 ans à taper ! ^^
    nan, je rigole ! ^^ président des etats unis !! wouaaaaaah ! ^^
    je rigole vraiment maintenant ! ^^

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.